FANDOM


Quotebg
"Akatosh dit : Sers ton Empereur et obéis-lui. Étudie les conventions. Vénère les Neufs, fais ton devoir et observe les commandements des Saints et des Prêtres."
Les dix commandements des Neuf Divins

Akatosh, le dieu dragon du temps, est la divinité principale des Neuf Divins, la religion officielle des empires humains dans une grande partie de l'histoire de Tamriel, et représente les qualités de l'endurance, de l'invincibilité et de la légitimité éternelle.

Avec Lorkhan et Mara, il est l'une des 3 divinités que l'on trouve dans presque toutes les religions de Tamriel, hormis chez les Dunmers et les Orques n'ayant pas de dragon dieu du temps dans leur panthéon. Il est généralement considéré comme le premier des dieux à se former au commencement des temps. Après son établissement, d'autres esprits suivirent son exemple, et les différents panthéons du monde émergèrent. L'ouvrage Avant l'ère des hommes suggère que lui et Auri-El sont le même être, mais confirme ensuite qu'après sa formation, le temps commença. Akatosh est considéré comme le dieu-défenseur de l'Empire.

Culte Modifier

Quotebg
"À AKATOSH qui perché depuis l'Éternité fait le Jour."
Les 8 Invocations, Guide de poche de l'Empire, Première édition

Divers vertus et traits sont associées à Akatosh, présenté comme le premier des Neuf Divins et la représentation du bien suprême. Akatosh est décrit comme le plus constant des Divins, l'incarnation de la persévérance, la loi, et l'invincibilité. Il est aussi censé représenter l’invincibilité, la légitimité et la pérennité de l'Empire Septim. Le symbole du dragon akaviroi est d'ailleurs repris par l'Empire, et finit lié à Akatosh. Il se retrouve notamment sur les pièces de 1 septim.

Le plan, ou la planète, d'Akatosh, à l'instar des 2 autres planètes gardiennes, garde la même position relative par rapport à Nirn durant toute sa révolution. Akatosh est aussi à l'origine des Enfants de Dragon, des mortels dont la caractéristique la plus connue est qu'ils maitrisent le Thu'um presque nativement.

Lieux de culte Modifier

Chapelles Modifier

Dans la province de Cyrodiil, la chapelle principale d'Akatosh se trouvait dans la ville de Kvatch. En outre, il était le plus éminent des dieux représentés au Temple de l'Unique dans la Cité impériale.

Le temple des Divins, à Solitude dans la province de Bordeciel, contient un autel d'Akatosh.

Bénédictions Modifier

Dans les chapelles qui lui sont dédiées, Akatosh bénit les paroissiens avec une augmentation de magie et de rapidité. Les temples construits en son honneur peuvent être aperçus à l'Arboretum et au Temple de l'Unique, tous deux situés dans la Cité impériale. Arriana Valga, la comtesse de Chorrol, en est une fervente adepte.

Sanctuaires Modifier

En priant à l'un de ces sanctuaires, le Héros de Kvatch obtient le sort "Mâchoires d'Akatosh".

Cassures du Dragon Modifier

Akatosh Stained Glass Circle

Symbole d'Akatosh, fabriqué en vitraux.

Voir l'article principal : Cassure du Dragon

Une Cassure du Dragon est un évènement où la chronologie du monde de Nirn est soudainement divisée. Ils sont connus sous le nom de pauses du dragon parce qu'Akatosh, qui est symbolisé comme un dragon, est le dieu du temps et donc une rupture dans la chronologie peut être considérée comme brisant le dragon.

Seulement 3 Cassures du Dragon furent reconnues et vérifiées historiquement car, en raison de leur nature même, la majorité des gens ne seraient pas conscients de leur présence.

La première est connue sous le nom de l'Aube intermédiaire, et s'est produit lorsque les Sélectifs marukhatis "dansèrent" sur la tour. Cela s'est déroulé pour retirer les aspects méritoires d'Akatosh, que les Sélectifs trouvaient offensants. Cela dura durant 1 008 ou 150 ans.

La deuxième est connue sous le nom du Voile de l'Ouest, ou le Miracle de la Paix, qui se produit lors de la construction du Numidium dans The Elder Scrolls II: Daggerfall. Cependant, il est mentionné qu'Akatosh, Mara et Stendarr furent responsables de cet évènement.

La troisième est connue sous le nom du Bannissement d'Alduin, que l'Enfant de Dragon peut observer dans Skyrim en remontant le temps pour apprendre le cri Fendragon.

Amulette des Rois Modifier

Statue akatosh

Statue d'Akatosh à l'Arboretum de la Cité impériale dans Oblivion.

Voir l'article principal : Amulette des Rois

L'artefact connu sous le nom de l'Amulette des Rois fut créé par Akatosh. En tant que seigneur des Aedra, Akatosh eut pitié du sort des Hommes, esclaves des Ayléides, et, attirant du sang précieux de son propre cœur, bénit Alessia du sang des dragons. Il fit aussi une Alliance qui, tant que les générations d'Alessia seraient fidèles au sang du dragon, Akatosh s'efforcerait de sceller les portes d'Oblivion pour de bon et de rejeter les armées des Daedra et de morts-vivants vers leurs ennemis, les Ayléides. Akatosh donna alors à Alessia l'Amulette des Rois et les éternels Feux de dragon, qui, une fois allumés, restreindraient les Daedra aux royaumes d'Oblivion. L'Amulette des Rois contient une gemme d'Alessia elle-même, et huit autres gemmes, une pour chacun des Huit Divins.

Le Rémanada mentionne l'Amulette des Rois et de quelle manière il s'agissait d'un symbole de la dynastie des Rémans et comment il fut perdu durant l'Interregnum avant d'être redécouvert par Tiber Septim.

Avatar d'Akatosh Modifier

Durant les évènements de The Elder Scrolls IV: Oblivion, l'avatar d'Akatosh fut invoqué alors que le Héros de Kvatch et Martin Septim échouèrent à rallumer les Feux de dragon à temps avant que Mehrunès Dagon n'arrive sur Nirn. Martin s'est sacrifié et utilisa l'Amulette des Rois pour invoquer l'avatar d'Akatosh. L'avatar combattit Mehrunès Dagon dans les ruines du Temple de l'Unique dans la Cité impériale. Après l'avoir vaincu, l'avatar d'Akatosh se transforma en pierre et devint un symbole des évènements qui se sont déroulés. On ne sait pas si la statue survécut à l'invasion de la Cité impériale par le Domaine Aldmeri durant l'Ère Quatrième.

Histoire et apparitions sur Tamriel Modifier

Quotebg
"L'Empire est la loi. La loi est sacrée. Loué soit Akatosh. Et tous les divins."
― Pièce de 1 Septim

Si des mythes mentionnent Akatosh comme présent depuis la création de Mundus, son introduction dans un panthéon fut faite par Alessia lorsqu'elle synthétisa les panthéons elfiques et humains en les Huit Divins.

Akatosh passa un pacte avec Alessia : "Tant que la lignée d'Alessia serait fidèle au sang du dragon, Akatosh ferait tout son possible pour maintenir fermées les portes d'Oblivion et pour refuser les armées de Daedra et de morts-vivants à leurs ennemis." C'est ainsi qu'il lui fit don du sang de Dragon, et fit en sorte que seul un sang de Dragon puisse porter l'Amulette des Rois, et donc allumer les feux du dragon de la Cité impériale permettant d'assurer le rituel de fermeture des portes d'Oblivion. À leur mort, les âmes des empereurs de Cyrodiil entrent dans l'amulette, ce qui la renforce.

Cependant, lors de la Crise d'Oblivion, le dernier empereur Enfant de Dragon de la lignée des Septims, Martin Septim, n'ayant pas pu rallumer les feux du dragon à temps, n'eut pas d'autres choix que de se sacrifier en brisant l'amulette pour s'opposer à l'invasion de Mehrunès Dagon. Les âmes des enfants de dragon successifs lui permirent de brièvement se transformer en avatar d'Akatosh, et de repousser le Prince Daedra. Il devint ensuite une statue permettant de renforcer la barrière entre Mundus et Oblivion, malgré la perte de l'Amulette des Rois.

Auri-El et Akatosh sont mentionnés comme extrêmement présents sur Tamriel durant l'Ère de l'Aube. Alkosh s'est manifesté pour cesser le pogrom de Pélinal Blancserpent contre les Khajiits, et le fantôme d'Alduin fut invoqué par Orkey pour rajeunir les Nordiques jusqu'à l'âge de 6 ans.

Controverses Modifier

Auri-El/Akatosh Modifier

200px-ShrineofAkatosh

Autel d'Akatosh dans Skyrim.

Bien que bon nombre d'Altmers confondent Auri-El et Akatosh, l'ouvrage Le Monomythe montre que les 2 combattirent dans des camps différents durant l'Ère de l'Aube. Bien que très proches, ces 2 entités diffèrent donc sur certains points. Cette confusion peut venir d'Alessia, qui réunit divers aspects en Akatosh, puis des élus Maruhkati, qui, en voulant séparer le côté elfique d'Akatosh, ont changés les 3 êtres que sont Auri-El, Akatosh et Shézarr. Chacun possède des points communs, ainsi que des différences. La dualité d'Akatosh entre le dragon du temps lié à Auri-El et le dieu des hommes Shézarr est visible sur les vitraux qui le représentent.

Alduin/Akatosh Modifier

L'ancien panthéon nordique ne semble pas faire de distinction entre Alduin et Akatosh. Pourtant, celle-ci existe, Akatosh étant le temps linéaire, et donc considéré comme le créateur, et Alduin le temps circulaire, considéré comme le destructeur car dévorant périodiquement le temps pour relancer un cycle de temps linéaire. Cependant, durant l'Ère Quatrième, peu de confusions subsistent entre ces 2 entités, même parmi le commun des Nordiques.

Jeux Modifier

Les personnages peuvent recevoir diverses bénédictions provenant d'Akatosh ou de ses prêtres.

Anecdotes Modifier

Bibliographie liée Modifier

Apparitions Modifier

Série principale Modifier

Épisodes dérivés Modifier

Skyrim
Cette page est, entièrement ou partiellement, une version traduite de son équivalent sur The Elder Scrolls Wiki. Consultez les liens interwikis au bas de la page pour la consulter dans sa version originale. Nous remercions bien évidemment les contributeurs anglophones pour leur travail.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .