FANDOM


Pour la ville, voir : Almalexia (Cité)
Quotebg
"Almalexia, également connu sous le nom de Mère de Morrowind, est la déesse des guérisseurs et des enseignants. Elle est la Mère Guérisseuse, source de compassion et de sympathie, protectrice des pauvres et des faibles. Almalexia incarne le meilleur de la culture et du but des Dunmers. Elle incarne la miséricorde et sa sagesse qui guide les elfes noirs dans toutes leurs affaires quotidiennes."
― Durillis le Théologien

Almalexia, connue sous les noms de Ayem, la Dame Sacrée, Mère de Morrowind, la Dame de la Miséricorde et Mère Guérisseuse, et associée aux titres de Gardienne et d'Amour était une déesse chimer du Tribunal.

Elle fut l'épouse du seigneur Indoril Nérévar, et après la mort de son époux, l'un des 3 membres du Tribunal, le trio des dieux vivants de Morrowind au pouvoir, aux côtés de Vivec et de Sotha Sil.

Elle est au centre de l'intrigue de l'extension The Elder Scrolls III: Tribunal, la première extension de The Elder Scrolls III: Morrowind.

Jeux Modifier

Histoire Modifier

Naissance Modifier

Selon le Temple des Tribuns, Molag Bal a supervisé les 99 amants de Boéthia qui ont donné naissance à Almalexia sur le mont Assarnibibi.

Bataille du Mont Écarlate et mort d'Indoril Nérévar Modifier

Almalexia fut la conseillère et l'épouse du roi Indoril Nérévar de la province de Resdayn (nouvellement Morrowind) dont les circonstances du décès sont encore largement discutées.

Almalexia, dééesse du Tribunal Modifier

ESO Almalexia

Almalexia à Longsanglot dans Online.

Quelques années plus tard suivant la mort de son époux Indoril Nérévar, et après que Vivec, Sotha Sil et elle-même aient jurés à Azura que jamais ils n'utiliseraient les outils de Kagrénac sur le Cœur de Lorkhan pour s'octroyer le statut de dieux, Sotha Sil revint sur sa décision. Il réussit à convaincre Almalexia et Vivec de rompre leur serment, et ils devinrent ainsi des dieux. Furieuse, Azura maudit le Tribunal, énonçant alors la prophétie du Nérévarine et transforma le peuple chimer en dunmer.

Ainsi, Almalexia fut la fidèle protectrice du peuple dunmer pendant des milliers d'années jusqu'à ce qu'elle soit privée de ses pouvoirs divins suite au retour de Dagoth Ur en l'an 882 de l'Ère Seconde. Cette période marque le début du déclin du Tribunal.

Almalexia et le Nérévarine Modifier

Suite à la crise de Vvardenfell et à la destruction du Cœur de Lorkhan, Almalexia devient plus dure et plus belliqueuse que jamais. Ses pouvoirs s'affaiblissent et la folie commence à empoisonner son esprit. Elle cesse alors tout contact avec le reste du Tribunal et son peuple. Désireuse de recouvrir ses pouvoirs, elle souhaite devenir l'unique et véritable déesse des Dunmers. Elle projette alors d'éliminer ses 2 anciens amis Sotha Sil et Vivec, et plus tard le Nérévarine.

En 3E 427, elle assassine Sotha Sil et n'hésite pas à manipuler le Nérévarine à des fins funestes, cherchant à bouter les Impériaux hors de Morrowind en usant de moyens extrêmes. Après avoir découvert les noirs desseins et les méfaits d'Almalexia, le Nérévarine tue Almalexia en combat singulier, accomplissant ainsi une partie de la prophétie du Nérévarine, prédisant qu'il destituerait le Tribunal.

Apparence Modifier

Almalexia a conservé l'apparence d'une Chimer : sa peau est jaune orangé et ses cheveux rouges. Comme Vivec, elle porte peu de vêtements en dehors d'épaulières semblables à celles des ordonnateurs. Elle a également de nombreux tatouages. Sur ses représentations traditionnelles et au combat, notamment lors de sa confrontation avec le Nérévarine, elle porte un masque vert doté de longues défenses.

Personnalité Modifier

Almalexia est connue chez ses fidèles comme la Dame de la Miséricorde ou la Mère Guérisseuse : elle a la réputation d'être particulièrement bienveillante envers les gens de son peuple, surtout les pauvres, et de marcher souvent parmi eux. Lors des ses premières rencontres avec le Nérévarine, elle apparaît en général comme calme, s'exprimant d'une voix apaisante.

Des zones d'ombres subsistent néanmoins : certaines croyances répandues chez les Cendrais l'accusent d'avoir participé à l'assassinat d'Indoril Nérévar en compagnie de Vivec et Sotha Sil. Au cours de l'extension Tribunal, il apparaît clairement qu'elle a perdu la raison : elle assassine Sotha Sil, provoque l'attaque de la place Brindisi Borom à Longsanglot et demande au Nérévarine de se charger pour elle de diverses tâches moralement ambiguës, comme tuer un prophète et une de ses propres mains qui remettent sa moralité en cause. Selon Azura, cette démence a été causée par la destruction du Cœur de Lorkhan à la fin de la quête principale de Morrowind.

Galerie Modifier

Apparitions Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .