FANDOM


TESO Forge Recherche Icône
Une partie du contenu de cette page est manquante et dépend d'un choix fait par le joueur.
Vous pouvez aider à la compléter en cliquant sur l'onglet "modifier" en haut de la page.

L'archimage Shalidor était un Nordique et le plus célèbre archimage de la Première Ère.

Son dévouement à la magie et son engagement dans la recherche n'ont jamais trouvé leur égal. La plupart des mages le vénèrent, même s'il a aussi ses détracteurs.

Interactions Modifier

Connaissances oubliées Modifier

Un membre haut-placé de la guilde des mages, Valastë, souhaite que le Vestige accomplisse une mission pour elle.

Simplement égaré Modifier

La première épreuve au royaume de Shéogorath attend le Vestige. Valastë et Shalidor ont découvert un moyen de le rendre là où il doit aller.

Le cirque du joyeux massacre Modifier

Le livre de Shéogorath, « Le cirque du joyeux massacre », est censé conduire le Vestige à l'épreuve suivante, « Le cirque du joyeux massacre ». Il va voir ce que ce dieu fou lui réserve cette fois-ci.

Le château du Rongeur affamé Modifier

On a chargé le Vestige de trouver un autre livre pour la guilde des mages. Il doit à nouveau retourner dans les îles Trémensides, dans l'enceinte du château du Rongeur affamé.

Conversations Modifier

Connaissances oubliées Modifier

Le Vestige ramassa les Rituels d'invocation de l'archimage.

Bien joué ! Je suis Shalidor. Et je crois que vous conviendrez tout à fait...
Ramenez ce livre à Valastë. Dites-lui que le feu lui révélera les mots...

De retour à la guilde des mages, le Vestige entra en résonance avec Shalidor.

Je le savais. J'avais raison de vous choisir.

Je peux sentir... oui. L'aura autour de vous luit comme la bonne fortune. C'est vous qui m'aiderez à accomplir ma dernière tâche.
Pourquoi moi ? Ce que j'espère pouvoir accomplir... est difficile. Voire impossible. Cela demande une grande force d'esprit ! Je sens cette force en vous. C'est cela qui nous a rapprochés, dans les ruines.

De quelle tâche s'agit-il ? Une tempête vient à notre rencontre, adepte. La guerre approche de Tamriel, et les mages de cette grandiose guilde doivent pouvoir se mettre à l'abri. Je compte leur offrir un endroit sûr. Un sanctuaire où ils puissent étudier en paix.
Comment pouvons-nous créer ce sanctuaire ? J'ai créé ce sanctuaire il y a des siècles ! Il me fut dérobé par un agent du chaos et transporté par magie jusqu'aux îles Trémensides. Pour récupérer cette île, nous devrons remettre la main sur quatre tomes dissimulés. C'est la tâche dont je vous parlais.
Où sont ces tomes ? Ils se trouvent dans un endroit connu sous le nom de... creux du Frometonneur. C'est un royaume du Dieu fou, Shéogorath. Restez à mes côtés, je vais vous ouvrir un portail.
Je reste avec vous, Shalidor. Soyez prudent. Shéogorath ne doit pas être pris à la légère. J'ai perdu le sanctuaire à cause de ses paroles habiles et de son regard dément.

Shalidor, pourquoi êtes-vous revenu ? Pour protéger mon héritage. Pendant que la Guilde était... après mon époque, j'ai accompli de nombreuses choses tant que je me trouvais en Tamriel. J'ai fondé des écoles de magie, j'ai supervisé la construction du Grand Labyrinthe et j'ai porté mon Parasortis au combat.

Et vous pensez que la guerre pourrait défaire tout cela ? Je le sais. J'ai lancé de puissantes enchantements à l'emplacement de ma dernière demeure. Lorsque mon héritage se trouve menacé, je suis alors ramené d'Ætherius. Ma présence ici en est la preuve : la guerre des Trois bannières est une menace pour tous les magiciens de Tamriel.
Comment avez-vous perdu ce sanctuaire ? Je ne perdrai pas mon temps à récapituler tous ses mauvais coups. Sachez simplement qu'il a eu le dessus sur moi. Des paris furent lancés, puis perdus. Mon sanctuaire, Eyévéa, s'est donc trouvé attiré dans son royaume, accompagné des hurlements de mes apprentis.

Des paroles habiles ? Je ne perdrai pas mon temps à récapituler tous ses mauvais coups. Sachez simplement qu'il a eu le dessus sur moi. Des paris furent lancés, puis perdus. Mon sanctuaire, Eyévéa, s'est donc trouvé attiré dans son royaume, accompagné des hurlements de mes apprentis.

Qui est Shéogorath ? On le surnomme le Dieu fou, le prince Daedra de la folie. Les Dunmers disent qu'il fait partie des quatre coins de la Maison des Troubles. Il a amplement mérité ce titre.

Il représente vraiment une menace ? On dirait plutôt une sorte de bouffon. Ne le prenez pas à la légère. La folie peut prendre de nombreuses formes. Shéogorath les englobe toutes. Il règne sur les îles Trémensides, mais il arrive souvent qu'il s'intéresse de près à notre monde. Cela... se termine mal, en règle générale.
Je vais vraiment aller dans un endroit appelé le creux du Frometonneur ? Oui. Un bon exemple du sens de « l'humour » de Shéogorath. Il y en a qui trouvent sa folie amusante. Je n'en fais pas partie. Le Dieu fou peut tout aussi bien vous servir une tranche de brie bien faite ou vous écorcher vif. Souvenez-vous-en.

Plus tard, Shéogorath invoqua Shalidor dans son royaume.

  • Archimage Shalidor: Que signifie ceci ? Shéogorath !
  • Shéogorath: Vous y avez pensé ! Ah, Shalidor. Jamais une lettre, jamais une visite... Je viens de passer un accord avec votre cher larbin (chère bonniche), là. Depuis combien de temps, désiriez-vous ces livres ? Une éternité ?
  • Archimage Shalidor: Vos « marchés » ne sont pas très équitables. Quelle farce avez-vous préparé, cette fois ?
  • Shéogorath: Considérez cela comme une aventure ! Et ne vous inquiétez pas. J'ai une surprise pour vous aussi. J'ai placé une petite malédiction sur ces livres. Toute petite ! Pour rester simple, Shal : vous ne pourrez jamais lire ces livres !
  • Archimage Shalidor: Soyez maudit, Dieu fou !
  • Shéogorath: C'est assommant ! Soyez plus imaginatif, Shal. Du genre « Soyez maudit, Dieu fou ! Puissiez-vous devenir un fromage à jamais rongé par des ragnards ! » Malheureusement, je n'ai plus le temps de vous aider à vous améliorer. À bientôt.

Shéogorath disparut, et le Vestige parla à Shalidor.

Maudit soit le Dieu fou. Je ne sais pas à quel jeu il joue avec vous. Mais je connais les enjeux.
Au moins nous avons un des tomes. C'est vrai, bien que sans mon aide, Valastë mettrait beaucoup plus de temps à le traduire. J'aimerais que vous retourniez la voir pour lui annoncer ces mauvaises nouvelles.

Je lui dirai. Je vais vous renvoyer à Tamriel, dans ce cas. Prêt ?
Oui, je suis prêt.

Simplement égaré Modifier

J'espérais vous trouver ici, adepte.
En quoi puis-je vous aider, Shalidor ? Valastë a fini de traduire le tome. Quand vous serez prêt, rejoignez-nous à la guilde des mages. Adressez-vous à Valastë à votre arrivée. Je serai en train de préparer votre nouvelle épreuve.

Où puis-je la trouver ? [?] TESO Alliance de Daguefilante icone
[?] TESO Domaine aldmeri icone
Valastë vous attendra à la maison de guilde de Longsanglot. Je vous y retrouverai, adepte. TESO Pacte de Coeurébène icone
Qu'a-t-elle découvert ? Elle a fait le plus gros travail. Je la laisserai expliquer. Sachez simplement que Shéogorath est loin d'être aussi malin qu'il le croit. Elle a réussi à déchiffrer ses inepties et à déterminer le prochain lieu où vous devez vous rendre. Ha !

Une fois arrivé à la guilde des mages.

Le brasero est prêt. Valastë l'a préparé de manière très précise. Selon mes instructions, bien sûr.
À quoi sert le brasero ? Nous avons du mal à ouvrir un portail directement ici. Nous avons donc créé cette ancre pour nous aider. Sans doute une autre ruse de Shéogorath. La prochaine fois, je suis sûr que ça ne sera pas un problème.

Je suis prêt. Allons-y.

Shalidor ouvrit le portail.

Adepte, votre bravoure et votre détermination font honneur à notre guilde.
Shalidor, seriez-vous prêt à m'en dire un peu plus sur vous-même ? Hmm... il n'y a pas grand-chose à dire, adepte. Vous en savez sans doute déjà beaucoup à mon sujet, grâce aux conférences que la guilde donne régulièrement à propos de ma vie. Ou peut-être grâce aux livres écrits sur mes légendaires automates.

Quelle est votre plus grande fierté ? Ha ! Autant demander à un parent quel est son enfant préféré ! Tant de mes petits projets sont devenus légendaires. Eyévéa, Labyrinthe, la grande forteresse de glace de Fortdhiver... et Glamoril, bien sûr. Mais la liste n'en finirait pas.
Quel est votre plus grand regret ? Bonne question, adepte. Vraiment, mon plus grand regret ? J'aurais aimé passer plus de temps à enseigner. J'ai toujours trouvé que mes plus grands triomphes étaient les élèves qui suivaient mes traces.

Vous pensez vraiment que nous y arriverons ? Je ne serais pas ici, sinon, adepte. Cela fait des années que je suis assis dans mon étude, à préparer cette journée. J'ai placé les runes et lancé les sorts avec précision, sachant qu'un jour, les mages de Tamriel auraient à nouveau besoin de moi.

Vous y êtes arrivé, mais pensez-vous vraiment que nous pourrons vaincre Shéogorath ? Ce bouffon ? Ha ! Bien sûr que nous le pouvons. Je suis le plus grand mage à avoir jamais vécu. Valastë est l'esprit le plus brillant au monde. Et vous avez déjà prouvé vos propres capacités. Nous surmonterons ses épreuves, et je reprendrai mon île !

Ces livres que vous essayez de vous procurer... de quoi s'agit-il ? Je partais du principe que c'étaient des grimoires. Des tomes de théorie magique complexe, ou d'anciens traités sur la forge spirituelle. Au lieu de cela, le premier volume que nous avons récupéré était plein de comptines !

Donc, c'est du charabia ? C'est tout le contraire du charabia. Je répugne à l'admettre, mais Shéogorath était en fait très intelligent. Il a déguisé des sorts très complexes dans ses rimes, en utilisant des références et des allégories pour masquer son propos. Il a fallu beaucoup de temps à Valastë pour les déchiffrer, mais elle y est parvenue !

Shalidor et le Vestige empruntèrent le portail vers la clairière des Divins.

Cet endroit. Il m'est familier et étranger à la fois. Comme si Shéogorath avait volé un morceau de l'archipel du Couchant. Il doit se moquer de moi. Mon sanctuaire immémorial possède des similitudes avec cet endroit.
Que voulez-vous dire ? Eyévéa était une île en bordure de l'archipel du Couchant. Les Hauts-Elfes me l'ont échangée contre quelques babioles, des artefacts mineurs sans conséquence. C'était un très bel endroit.

Haskil chargea le Vestige de récupérer une fourchette à Vuldngrav.

J'ai entendu votre conversation. Il vous renvoie en Tamriel. Mon pouvoir est limité dans le royaume de Shéogorath, mais sur Nirn, j'ai toutes mes capacités. Je vous épaulerai.

Shalidor et le Vestige arrivèrent à Vuldngrav.

Cet endroit s'appelle Vuldngrav, dernier repos de Korthor, le prêtre-dragon. Attention où vous mettez les pieds. Là où on trouve des prêtres-dragons, il y a forcément des Draugrs.
Êtes-vous déjà venu ici ? Non, pas à Vuldngrav. Mais Bordeciel est jonché de ruines de ce genre. Des vestiges de l'époque où les Dragons et leurs prêtres régnaient sur mon peuple. Dans ma jeunesse d'aventure dans ces forteresses, j'ai pillé l'une de ces tombes.

On oublie jamais cette odeur. Le tombeau d'un prêtre-dragon.

Regardez les trésors qu'il a amassés... il y a peut-être la fourchette ?

Le vieux Korthor a installé une barrière de glace... hum.

Ce coffre. La fourchette pourrait s'y trouver.

Le Vestige examina le coffre.

  • Korthor: Vous osez me voler ? Krif voth ahkrin (Battez-vous avec courage) !
  • Archimage Shalidor: Ah. Korthor est réveillé.
  • Korthor: Mes prêtres ne vont pas tarder à s'occuper de vous ! Luft Dinokii (Affrontez la mort) !

Korthor appela ses Draugrs au combat.

  • Archimage Shalidor: Les ombres se meuvent, adepte. Prenez garde !
    Regardez ! Un autre groupe !
    Ce n'est plus le moment de parler ! Nous devons affronter les Draugrs !
  • Korthor: Bon à rien !
  • Archimage Shalidor: Ensemble, rien ne peut nous arrêter.
  • Korthor: Peu importe. Approchez. Affrontez-moi seul !
  • Archimage Shalidor: Voilà, la barrière de glace est abaissée. Il ne nous reste plus qu'à passer !

La défaite des Draugrs a ouvert l'entrée du tombeau de Korthor. La fourchette se trouvera certainement dans le tombeau lui-même. Ou dans le poing osseux de Korthor.

Nous devons vaincre Korthor !

Shalidor et le Vestige vinrent à bout de Korthor.

Et Haskill est arrivé. Le serviteur de Shéogorath, venu nous forcer à avancer. Pff.

Shalidor et le Vestige empruntèrent le portail menant à Asakala.

Exactement ce que je pensais. Encore un lieu de repos pour les morts. Shéogorath a un humour très malsain.
C'est quoi, cet endroit ? C'est la nécropole Asakala, le lieu de repos du prince Maleel. Aussi appelé la Faux des Yokuda. Les sujets du prince étaient ingénieux. Ils ont conçu des sceaux magiques pour protéger sa sépulture.

Et vous savez comment les contourner ? Observez les statues des Yokuda. Chacune porte un cristal dans son casque, et un sceau à sa base. Les essences que vous voyez tourner dans l'air, là... leur énergie peut servir à déverrouiller ces pierres.
Comment les capturer ? Tenez, je peux vous conférer une aura qui vous permettra de capturer les essences lorsqu'elles vous traverseront. Récupérez le plus de petites essences possible. Cela devrait déverrouiller les sceaux du scarabée sur les statues. Je dois étudier les deux autres.
Je peux y arriver.

Cet endroit est incroyable. Les Rougegardes d'antan étaient un peuple aussi accompli que noble.
Il me reste quelques questions. Que puis-je vous dire, adepte ?

Pouvez-vous encore me parler de ces essences ? Alik'r est attaqué. Une secte nécromancienne a perturbé le flux normal de la mort. Les morts qui servaient autrefois Maleel sont à présent un moyen d'entrer dans sa tombe.
Comment les capturer ? Il suffira de vous en approcher pour les capturer. Mon sort liera ces essences à la vôtre jusqu'à ce que vous soyez prêt à les déposer dans la statue. Mais rappelez-vous, vous ne pourrez en porter que quatre à la fois.
Que disiez-vous à propos des statues ? Sous les statues se trouvent les armées enterrées du défunt prince Maleel. Leurs essences bouillonnent de sous le sable, libérées par les dangers qui menacent Alik'r aujourd'hui.
Alors je vais ramener ces essences dans les statues ? Tout à fait, adepte. Les essences inférieures que vous voyez alimenteront les statues aux cristaux orange et verts, les statues près de l'entrée du complexe. Je dois étudier les deux statues à l'arrière pour déduire leur fonctionnement.
Comment savez-vous tout ceci, archimage ? Je serais un bien mauvais archimage si j'en ignorais tout ! J'ai passé toute ma vie mortelle à chercher la connaissance de toutes choses, et pas seulement de la magie. La culture des Yokudans, ou des Rougegardes comme vous les appelez aujourd'hui, ne fait pas exception. Si Valastë était là, je suis certain qu'elle vous en dirait autant.

Le Vestige récupéra quatre essences.

Vous avez les essences. Versez-les sur l'un des sceaux du Scarabée.
Bravo, adepte. L'essence que vous avez recueillie nous servira, le moment venu. À présent, déversez cette énergie dans la bonne tuile.

Bien. Plus que quatre à récupérer.

Vous êtes sur la bonne voie, adepte. Recueillez l'essence dont nous avons besoin pour ouvrir cet antique édifice.

Les quatre dernières. Versez-les sur l'autre sceau.

Pour un peuple aussi superstitieux et hostile envers les mages, cet endroit est une vraie œuvre d'art.
Que faire avec les deux autres statues ? Avez-vous observé les barrières de sable sur ces passages dans les murs du canyon ? Je soupçonne les généraux du prince de s'y trouver. Leur essence suffirait certainement à activer les deux autres statues.

Ses généraux ? Comment le savez-vous ? C'est très simple, adepte. Les sceaux à la base des statues montrent un scorpion et une araignée. Tels étaient les totems adoptés par les deux généraux de Maleel, Sahdina et Rashomta.
Alors partons à leur recherche.

Shalidor et le Vestige vinrent à bout de Sahdina le Scorpion.

La statue de Sahdina doit comporter le sceau du scorpion sur son socle.

Shalidor et le Vestige vinrent à bout de Rashomta l'Araignée.

La statue de Rashomta sera marquée du sceau de l'araignée.

Le Vestige activa le dernier sceau.

Les cristaux vibrent de puissance. Allez au centre. Vous devriez y trouver la clef du tombeau du prince Maleel al-Akir.

J'ai allumé tous les cristaux. De quelle clef cristalline parlez-vous ? Les âmes restaurées et les cristaux allumés, nous devrions à présent apercevoir la clef cristalline. Il s'agit de la clef du tombeau du prince Maleel. Vous devez l'utiliser pour entrer.

Le Vestige activa l'orbe rituel au centre de la nécropole.

Il ne reste qu'à récupérer le bâton. La porte de la tombe du prince Maleel doit être ouverte, à présent.

De retour aux îles avec le bâton.

S'il y a une chose prévisible chez Shéogorath, c'est son côté imprévisible. Venez. Puisque vous avez trouvé le deuxième livre, nous pouvons retourner voir Valastë.

Le cirque du joyeux massacre Modifier

Ravi de vous voir, adepte. Nous... nous avons besoin de votre aide.
Valastë a traduit le dernier livre ? En quelque sorte. Valastë a traduit le tome de Shéogorath, mais nous avons bien du mal à en saisir le sens. Elle aura peut-être besoin de vous. Allez la voir dès que possible.

Où puis-je la trouver ? Valastë est à la guilde de Fort-Tempête, elle cherche une solution. Retrouvez-moi là-bas, adepte. TESO Pacte de Coeurébène icone
Quel est le problème ? Le Dieu fou est dérangé du ciboulot, voilà le problème. On ne trouve pas beaucoup de texte véritable... les deux derniers avaient des indices que nous aurions pu utiliser pour démêler ces inepties. Celui-ci ne contient que des élucubrations !

Au cirque du joyeux massacre, le Vestige eut une vision de Shalidor et ses adeptes.

Le monde est cruel, mes assistants. On envie le pouvoir des mages, on les condamne lorsqu'ils en font l'usage. Il nous faut un lieu pour étudier au calme, un endroit où les mages sont en sécurité.

Un peu plus loin, d'autres visions de Shalidor lui apparurent.

Ulfsilde, j'ai réussi ! J'ai créé un sanctuaire, un asile qui résistera une éternité ! Je l'appellerai... Eyévéa !

Shéogorath ! Le Folium Discognitum ne valait pas une île ! Je reprendrai Eyévéa, même s'il me faut trois vies pour y parvenir !

Ils verront... ils verront bien, tous autant qu'ils sont. L'archimage Shalidor marquera son nom dans l'histoire !

Le Vestige assista au départ d'Ulfsilde.

  • Ulfsilde: Vous n'êtes pas rentré la nuit dernière. Je vous ai attendu toute la nuit. Étiez-vous occupé à travailler pendant tout ce temps ? Shalidor ! Eyévéa est perdue... vous êtes obnubilé ! Pouvez-vous au moins m'entendre ? Je ne peux plus continuer ainsi. Vous montrez bien plus d'affection pour vos sorts et parchemins que pour moi. Je vous quitte. Vous m'entendez ? Adieu... Vieux fou stupide.
  • Archimage Shalidor: Ulfsilde... mon amour ? J'aurais juré vous avoir entendue. Où êtes-vous partie ?

Au troisième et dernier acte de la pièce, le Vestige sauve Shalidor, menacé par le roi Kurog.

Je n'aurais pas hésité à abandonner l'île pour elle. Elle ne m'a jamais laissé la chance de décider... ma femme...

Le château du Rongeur affamé Modifier

Nous allons à nouveau avoir besoin de votre aide, adepte. Valastë a traduit l'ouvrage que vous avez remporté au petit jeu pervers de Shéogorath.
Savez-vous quel sera notre prochain défi ? Oui, elle est prête à faire apparaître le portail. Je vous retrouverai dans les îles. De grâce, faites vite, adepte. Je suis inquiet.

Où puis-je la trouver ? Vous trouverez la maîtresse de incunables dans les neiges de ma patrie, à la maison de guilde de Vendeaume. Bonne chance, adepte.
Pourquoi avez-vous dit que vous vous inquiétiez ? C'est Valastë. Elle travaille nuit et jour pour percer le secret de ces livres. L'esprit de Shéogorath est sombre et tordu, et je crains que tout cela ne l'épuise.
Que pouvons-nous faire pour l'aider ? Honnêtement, adepte, pas grand-chose. Valastë possède un esprit singulier. Tant que ces livres seront maudits pour m'empêcher de les lire, elle sera notre meilleur espoir. Notre seul espoir, en fait. Elle est presque aussi intelligente que moi ! Mais ne le lui répétez pas.

Le Vestige entra dans les îles Trémensides.

Très bien. Vous arrivez enfin.

Ravi de vous revoir dans les îles, adepte. Restons sur nos gardes. Cette partie du royaume de Shéogorath est aussi tortueuse que corrompue.
Bonjour, Shalidor. Avez-vous la moindre idée de ce que nous allons affronter ici ? Je ne sais pas. Je ne me suis jamais rendu dans cette partie des îles Trémensides. Nous cherchons le dernier tome, aussi faut-il s'attendre à quelque perverse surprise en coulisse. Valastë a bien assez souffert.

Vous avez raison. Je pense que Valastë ne va pas bien. Vous l'avez remarqué aussi ? Elle s'est épuisée à la tâche, et le sombre intellect de Shéogorath est concentré dans ces tomes. Ils laissent une tache sur son esprit. Je pense que nous devons... attendez, vous avez senti ?
Senti quoi ?

Shéogorath apparut.

  • Shéogorath: Pas si vite, Shalidor. Seuls les convives sont autorisés au château. Nous avons des règles à respecter.
  • Archimage Shalidor: Sois maudit, Dieu fou !
  • Shéogorath: Attention à ce que la porte ne vous heurte pas en repartant, Shally. Eeeeeeeeeet... allez-y !

Shéogorath chassa Shalidor de son royaume.

Le pacte du Dieu fou Modifier

J'ai de grandes nouvelles pour vous, adepte !
Quelles sont les nouvelles ? Valastë a fini d'étudier les livres ! Nous allons pouvoir récupérer mon île !

Où puis-je la trouver ? Elle prépare un espace rituel dans la maison de guilde de Faillaise, dans la Brèche. Je vous y attendrai, adepte. Nous touchons au but !
Vous paraissez exalté, Shalidor. Bien sûr ! Nous travaillons depuis si longtemps pour en arriver là ! Nous supportons les railleries, les quolibets, l'humour déplorable de Shéogorath. Nous allons reprendre l'île, et la guilde pourra se réfugier loin de la guerre !

Le Vestige invoqua Shalidor à la maison de guilde grâce au rituel de Valastë.

Ah... le flux et le reflux de la magie. Comme cela m'avait manqué.

Nous y sommes arrivés ! Nous sommes enfin prêts à reprendre mon île.
Que comptez-vous faire ? Je vais utiliser les pouvoirs combinés de ces livres, et raccrocher cette île à Tamriel. Shéogorath a perdu, adepte. Nous y sommes presque.

À quoi pouvons-nous nous attendre sur cette île ? C'est un magnifique endroit, luxuriant et très animé. Nous avons des membres de la guilde en attente dans tout Tamriel, prêts à nous rejoindre là-bas. Ce sera le lieu parfait pour que la guilde puisse étudier en paix. Cela va être splendide.
Shalidor, Valastë ne se sent pas bien. Je... je sais. Elle est très fatiguée, encore plus qu'avant. Mais elle a fait des merveilles pour traduire ces livres. Et je suis certain qu'elle nous sera d'une utilité précieuse une fois sur l'île. Bientôt, elle aura tout le temps de se reposer !
Elle est épuisée, et sa manière de parler est étrange. C'est vrai, elle mange un peu ses mots. Je pensais que c'était dû à sa fragilité de mortelle... J'oublie parfois à quel point vous êtes fragiles. Nous veillerons sur elle ensemble, mon ami.
Mais les épreuves sont terminées, n'est-ce pas ? Je pense. J'imagine que vous en avez autant marre que moi des jeux du Dieu fou. Alors, venez. Je vais accomplir le rituel, et ouvrir un portail vers notre nouveau chez nous.

Shalidor s'attela à restituer Eyévéa à Tamriel.

Tomez ! Venez à moi. À présent, je reprends ce qui m'appartient. Eyévéa ! Entends mon appel ! Ce n'est pas normal. Je sens... Adepte, Valastë. Suivez-moi.

Valastë et le Vestige rejoignirent Shalidor à Eyévéa.

Vous pouvez me traiter d'âne ! Pourquoi ai-je cru ce fou ?
Que voulez-vous dire ? Ce que je voulais dire ? Mais regardez autour de vous ! Cette île est envahie de Daedra. Shéogorath nous a donné la pomme, mais elle est pleine de vers !

Que faisons-nous ? Il y a une grande salle, au centre de l'île. Nous verrons mieux la situation depuis cette hauteur. Valastë et vous devez vous y rendre. Je vous retrouverai sur place.
À plus tard !

Le Vestige retrouva Shalidor et Shéogorath devant la guilde.

  • Archimage Shalidor: Ce n'était pas le marché, Dieu fou ! Vous devez partir d'ici.
  • Shéogorath: Prudence, mage. N'oubliez pas qui je suis. Notre ami mortel est arrivé ! Silence, maintenant, Shally. Les adultes ont la parole.

Bon sang. Mais qu'ai-je bien pu m'imaginer ? Attaquer le prince de la folie !
Shéogorath a parlé de Valastë, et d'une malédiction sur les livres ? Attendez, adepte, je ne comprends rien. Que voulez-vous dire ? Shéogorath avait placé cette malédiction sur les livres pour nous ralentir, pour que la tâche soit plus ardue.

Il a dit qu'il savait que seule une poignée de gens dans la guilde étaient capable de traduire les livres. Alors... cette malédiction visait à placer Valastë devant ces livres. Elle devait les lire. Adepte, c'est très alarmant. Mais nous devrons attendre que l'île soit sauvée pour nous en occuper.
Et Valastë ? Elle restera avec vous. Elle ne risque rien pour le moment. Valastë, accompagnez notre ami pour fermer les portails. L'adepte vous protégera.
Qu'allez-vous faire ? Shéogorath a placé une protection puissante sur ce bâtiment. Il me faut quelques instants pour l'ouvrir. Allez-y ! J'en aurai sans doute fini quand vous reviendrez.
Nous y arriverons. Je vais continuer à tenter d'ouvrir cette porte. Allez fermer les portails. Vite !

Le Vestige récupéra les cristaux.

Ils sont tous fermés ? Bien. À présent, placez les cristaux et la barrière devrait se dissiper.

Le Vestige referma les portails daedriques.

Grâce à vous, l'île est nôtre ! À présent, vous n'avez plus qu'à revendiquer le hall et renvoyer Shéogorath dans les îles Trémensides.
Je dois prendre la salle ? Qu'allez-vous faire, Valastë et vous ? J'ai ébréché sa protection, mais pas plus. Le pouvoir du Dieu fou est formidable, même ici. Valastë et vous pouvez entrer. Pas moi. Veillez bien sur elle. Je vois dans quel état elle est.

À mesure que nous fermions les portails, elle est devenue plus agitée. Elle délire. Je crains que le Dieu fou ne nous ait vaincus. Mais nous pouvons peut-être y faire quelque chose. Entrez, et occupez-vous de Shéogorath. Nous sommes allés trop loin pour laisser ses ruses nous décourager.
Je vais m'occuper de lui. Vous pouvez y arriver, adepte. Vous avez fait vos preuves, vous êtes à la hauteur. Bonne chance !

Ne vous en faites pas, je vais parler avec elle. Allez vous confronter à Shéogorath. Vous serez plus utile là-bas qu'ici.

Le Vestige triompha de Haskill.

  • Shéogorath: Bon, ça suffit. Cessez de vous battre, vous deux !
  • Archimage Shalidor: Trêve de jeux, Shéogorath. Vous allez nous céder l'île, oui ou non ?
  • Shéogorath: Bon, très bien. Calmez-vous, je vais faire mes bagages et m'en aller. Valastë ! Très chère, vous voulez bien venir ?
  • Valastë: Oncle Shéo ? Nous partons quelque part ?
  • Shéogorath: Oui, petite créature. Vous allez m'accompagner, nous retournons aux îles Trémensides ! Charmante idée, n'est-ce pas ?
  • Archimage Shalidor: Arrière, Dieu fou ! Valastë ne vous appartient pas !
  • Shéogorath: Ne l'est-elle pas, pourtant ? On le voit sur son visage, on le respire dans l'air. Elle est folle à lier, c'est une désaxée, une aliénée. Pendant tout ce temps, elle a lu les histoires de l'oncle Shéo et maintenant, elle a hâte de partir. Direction : mes îles Trémensides.
  • Valastë: Oh oui ! Je veux partir avec l'oncle Shéo ! Il a plein de papillons, je les adore !
  • Shéogorath: Hum. C'est une devinette, une énigme, un... choix, même. Bon, écoutez, mortel, vous n'avez qu'à choisir, hein ? Valastë doit-elle rester ? Ou m'accompagner dans ces îles merveilleuses ? Donnons plus de saveur à ce marché. Vous décidez qu'elle reste et je la soigne. Eh oui ! Oncle Shéo va rendre la raison à cette Valastë soporifique qui n'a que ses livres pour amis.
  • Archimage Shalidor: Et si l'adepte décide qu'elle vous accompagne ?
  • Shéogorath: Eh bien, il se trouve que j'ai un livre supplémentaire. Je vous le donnerai en échange de Valastë. Il s'intitule... le Folium Discognitum.
  • Archimage Shalidor: Shéogorath, espèce de salaud ! Vous me jetteriez le Folium au visage une nouvelle fois, après toutes ces années ?
  • Shéogorath: J'en suis l'auteur. C'est un artefact bien charmant très puissant qui instille la connaissance de la folie chez le lecteur ! Il vaut au moins, euh, quatre à cinq fois plus que ces éclats célestes que vous, aventuriers, cherchez si souvent. Alors ! Valastë reste et je la soigne. Ou alors elle m'accompagne et vous, petit mortel, gagnez en puissance. C'est à vous de voir !

Le Vestige parla à Shalidor.

Adepte, vous ne devez pas prêter l'oreille à cette offre. Shéogorath m'a fait exactement la même lorsque j'ai perdu Eyévéa !
Que s'est-il passé ? La vie d'un archimage se mesure en décennies, et pas en années. Les rituels que j'ai menés ont prolongé ma vie, et m'ont permis de poursuivre mon travail... mais j'ai fini par ralentir.

Et il vous a proposé ce Folium ? J'ai commencé à travailler sur un puissant artefact, une clef des rouages de la vie elle-même. Glamoril... mais c'est une autre histoire. L'important, c'est que j'ai atteint un stade critique, où mon pouvoir et mon savoir m'ont fait défaut. Il m'en fallait davantage.
Et dans le marché, vous avez perdu Eyévéa. Oui. J'avais lu tous les Accords de la folie. Je connaissais les leçons du roi Lyrandir, de Léopold Arsenault, de Darius Shano... et j'ai échoué malgré tout. Ne commettez pas les mêmes erreurs que moi, adepte. Refusez la proposition de ce fou.

Rappelez-vous mes paroles, adepte. Ne faites pas les mêmes erreurs que moi. La vie d'une femme pèse peu face au pouvoir.

Si le Vestige décide que Valastë reste.

  • Valastë: C'est... c'est comme si la brume venait de se lever sous mon crâne. Adepte, je ne sais pas quoi dire. Vous m'avez sauvée d'un sort pire que la mort.
  • Archimage Shalidor: Valastë... c'est bien vous ?
  • Valastë: Oui... je vais bien, Shalidor. Je recouvre mes esprits.

Nous y sommes arrivés ! L'île est à nous ! Nous avons gagné !

Si le Vestige décide que Valastë s'en aille.

[?]

Le sortilège de l'archimage Modifier

Je ne peux pas rester ici, adepte. Allons parler à l'extérieur.
Approchez, adepte. J'ai quelque chose pour vous.

Adepte. Vous avez tant fait pour la guilde. Je ne pouvais pas vous laisser partir sans un dernier présent. Acceptez ce sort de la part d'un vieil archimage.
Un cadeau ? Du temps où j'étais à Tamriel, j'ai créé un sort des plus utiles. Une sorte de sortilège mémoriel. Plutôt que de perdre mon temps à hanter les bibliothèques à la recherche d'un ouvrage, le sort permet de l'invoquer instantanément. Vous permettez ?

Allez-y, Shalidor.

Il me faut un instant pour me préparer... ce sort est très utile. Il m'a même sauvé la vie, lorsque j'ai affronté un esprit des rimes. Elle exigeait que la réponse à chacune de ses énigmes prenne la forme d'un couplet. Voilà. Je suis prêt. Appelons ça « la bibliothèque spirituelle de Shalidor ». Ha !

Par les os de Shor, je ne peux pas vous remercier assez. Avec le temps, le corps que vous et Valastë avez assemblé pour moi s'évanouira. Mais grâce à ce charme, vous n'oublierez jamais les épreuves que nous avons traversées. J'y puise du réconfort. Vous êtes prêt ?
Je suis prêt. Alors recevez le don de la mémoire eidétique. Souvenez-vous de chaque volume, de chaque livre, de chaque bout de papier que vous ayez jamais lu. Et souvenez-vous aussi de l'histoire du retour d'Eyévéa en Tamriel, et celle de l'adepte qui le rendit possible.

Revenez me voir de temps en temps, adepte. Eyévéa est un deuxième foyer pour vous, à présent, comme pour tous les mages de Tamriel.

Bonne chance, mon ami. Où que vous alliez ensuite, sachez que la guilde vous épaule.

Apparitions Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .