FANDOM


L'augure Tirinaat est une Dunmer cendraise du temple d'Iliath, membre de la tribu Kagesh.

Interactions Modifier

Venus des désolations Modifier

Des Cendrais renégats de Kagesh assiègent le temple d'Iliath. Une sage de Kagesh a besoin de l'aide du Vestige pour désamorcer la situation.

Miné Modifier

Les renégats cendrais ont investi un tunnel de réserve sous le temple d'Iliath, prenant moines et défenseurs par surprise. Si l'attaque n'est pas repoussée, le monastère tombera à coup sûr.

Conversations Modifier

Venus des désolations Modifier

  • Augure Tirinaat: Je peux vous aider à soigner les blessés.
  • Ordonnateur Nethis: Vous les empoisonneriez. Les Cendrais sont tous les mêmes.

Désolée. Je ne crois pas vous connaître.
Hedranna Kaliki m'envoie. J'amène des remèdes provenant des camps extérieurs. C'est notre sage femme qui vous envoie ? Par Azura ! Vous arrivez à point nommé. Laissez-moi regarder ce que vous nous amenez. Je vais porter les herbes au vicaire Brethis. Quant à vous, il y a de nombreux soldats blessés par ici. Prenez les philtres et administrez-les aux mourants.

Que vais-je faire quand je n'aurai plus de philtres ? On se retrouve dans la salle principale du temple, en haut des escaliers, au sud-ouest. Je serai en train de discuter avec le vicaire Brethis. On dit que Brethis est sage, pour un citadin. Je devrais pouvoir lui faire entendre raison, même si son Ordonnateur est têtu comme un guar.

Beaucoup de soldats reçoivent des soins dans l'enceinte du temple. Faites ce que vous pouvez pour eux. Les potions que vous avez récupérées sont rares et coûteuses. Elles nous ont coûté un guar chacune. Je suis sûre qu'elles seront utiles.

Le Vestige utilisa les potions sur les soldats mourants et retrouva l'augure à l'autel.

Les soldats blessés ont commencé à se présenter au rapport pendant que vous travailliez. S'il vous plaît, parlez de vos efforts à Brethis, et dites-lui d'où viennent les potions.

Une fois la quête terminée.

Je suis heureuse que Brethis comprenne les bonnes intentions de la sage. Si seulement tout le monde pouvait partager leur vision. Nous avons combattu les Maisonais pendant des siècles. Je suppose que la peur est inévitable.

Miné Modifier

Ça ne doit pas forcément se terminer en un massacre de plus. Il n'est pas nécessaire de verser plus de sang.
Les guerriers du Khan des cendres passent à l'attaque. Comment les arrêter ? Ils attaquent car ils ignorent qu'Hedranna désapprouve leur action. J'aurais aimé ne pas en arriver là, mais nous n'avons pas le choix. J'aimerais vous confier... un artefact. Hedranna me l'a donné en dernier recours.

Qu'est-ce que c'est ? Je l'ignore. La sage femme a parlé dedans. Lorsqu'on l'active, son image apparaît et répète ses paroles. Si vous l'utilisez près des Cendrais de Ziddak, ils devraient vous laisser passer.
Pourquoi ne pas avoir utilisé l'artefact plus tôt ? Notre Khan des cendres agit contre la volonté de notre sage femme. Si notre peuple était au courant de sa déloyauté, il perdrait toute confiance en lui. Cela... cela l'anéantirait.
Il a trahi votre peuple. Pourquoi vous en préoccupez-vous ? Il pense agir pour notre bien. C'est difficile à expliquer à des étrangers. Le Khan des cendres est le père de notre tribu. Aimeriez-vous apprendre que votre père est un menteur ? Que ses rêves de revanche l'ont emporté sur son devoir de protéger sa famille ?
Il vaut toujours mieux connaître la vérité. J'admire votre force. Si je ne pouvais pas faire confiance à la sagesse de mon père, je me sentirais perdue. À qui donc demander conseil ? Veuillez m'excuser. Cela ne vous concerne en rien.
Je comprends ce que vous voulez dire. J'en suis ravie. Ce n'est pas facile pour moi d'expliquer cela. C'est vraiment terrible de perdre confiance en quelqu'un qu'on aime.
Où Hedranna se l'est-elle procuré ? Elle ne m'a rien dit. J'ai vu des objets similaires dans des collections de reliques dwemer. J'ignore pourquoi la sage femme possédait une telle chose. Les Dwemers vivaient dans le péché en s'adonnant à ce genre de curiosité malsaine.

Épargnez nos guerriers malavisés, si vous pouvez. Je vous assure que si vous utilisez l'artefact que je vous ai donné, ils cesseront le combat et vous laisseront tranquille. Que le vent batte les yeux de vos ennemis.

Le Vestige fit tua le khan des cendres Ziddak Dunhaki et s'effondrer le tunnel des Cendrais.

Tout va de travers. Le cycle de haine et de violence a recommencé. Le vicaire Brethis voulait la paix, mais les autres... J'ai dû fuir. Que s'est-il passé dans la grotte ? Où est le khan des cendres ?

C'est fini, alors ? Et... le khan des cendres ?
Il nous a attaqués et il ne voulait pas se rendre. J'ai dû le tuer. Nous le pleurerons. Il était notre père à tous... d'un point de vue spirituel. J'aurais aimé qu'il abandonne toute cette colère. Le voir ainsi me déplaisait.

Pourquoi était-il si en colère ? Vous contemplez de loin la relation entre les Cendrais et la maison Dunmer. Mais notre quotidien est fait d'oppression et de vengeance. Tout cela est abstrait à vos yeux, mais nous devons endurer cela quotidiennement.
Je ne comprends pas. Que fait la maison Dunmer ? Lorsque nous allons au marché, ils nous crachent dessus en nous traitant d'hérétiques. À notre passage, ils font rentrer leurs enfants à l'intérieur. Si nos hommes sont tabassés ou nos femmes agressées, la première question que posent les Ordonnateurs est : « Qu'avez-vous fait pour provoquer cela ? »
Et le Khan des cendres en avait assez de tout ça. L'année dernière, la fille du Khan des cendres a été assassinée. Les attaquants furent identifiés, mais il n'y eut aucune poursuite des Ordonnateurs. Lorsque mon... lorsque son frère porta plainte, ils lui tranchèrent la gorge.

Apparitions Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .