FANDOM


Blancherive: le guide du gentilhomme est un livre présent dans :

Localisations connues Modifier

Skyrim Modifier

Châtellerie de Fortdhiver:

Haafingar :

Châtellerie de Blancherive :

Estemarche :

La Crevasse:

Le Clos :

La Brèche :

Châtellerie d'Epervine :

Solstheim

Contenu du livre Modifier

Bienvenue à vous, gentilhomme, dans ce guide indispensable. Au fil de ces pages dont je suis l'auteur, moi, votre humble guide, vous décrirai la belle cité de Blancherive, la perle du Nord.

Blancherive offre de nombreux divertissements pour l'homme en quête d'aventure, de fortune et de bonne compagnie, pour une nuit comme pour une vie. La ville compte non pas une, mais deux excellentes tavernes où trouver serveuses et donzelles à foison.

La ville jouit d'une position centrale en Bordeciel, ce qui la rend accessible depuis toutes les autres régions. Perchée sur un éperon rocheux, Blancherive domine les plaines herbeuses qui l'entourent. De hautes murailles de bois protègent ses citoyens des loups, des mammouths, des bandits et autres dangers tapis à proximité.

En passant pour la première fois la porte principale de la ville, vous vous trouverez dans le Quartier des plaines. Il porte ce nom car il est le plus bas des trois quartiers de la ville.

Ah, et vous y trouverez aussi la Jument pavoisée, que je considère comme l'une des meilleures tavernes de tout Bordeciel. Les lieux sont fort accueillants pour qui apprécie les charmes du sexe faible.

Une brave dame nommée Hulda tient l'établissement. Ne vous laissez pas impressionner par son physique froid, car elle brûle de la même passion qui dévore malgré elles toutes les Nordiques. Saadia, la serveuse, est une beauté rougegarde des plus exotiques. Cette mystérieuse donzelle pousse votre humble serviteur à vouloir découvrir tous ses secrets.

Près de la Jument pavoisée se trouve un modeste marché, où j'ai trouvé le grand amour. Loin de moi l'idée de dissuader d'autres chasseurs d'entrer dans la course, car après tout, pourquoi écrire ce livre si ce n'est pour vous guider dans ce domaine précis ? Mais je dois vous demander de m'accorder une faveur.

Son nom est Carlotta Valentia ; elle est d'une beauté inégalable. Elle consacre ses journées à vendre du pain et d'autres produits. Par les dieux, cette délicieuse beauté sera un jour mienne !

Vous pouvez également trouver d'autres services dans le Quartier des plaines. L'épicerie Belethor offre de nombreux articles destinés aux voyageurs aventureux et le Chaudron d'Arcadia vous fournira les toniques et plantes attendus chez un apothicaire.

Arcadia est elle-même fort aimable. Je lui rends souvent visite pour discuter, car la compagnie d'autres Impériaux expatriés m'est toujours agréable. Elle est cependant un peu trop âgée à mon goût. Un gentilhomme mûr trouverait cependant en elle une compagne de qualité.

Si votre lame venait à être émoussée ou votre armure pliée, la Guerrière s'occupera de vous, tout près de la porte principale. La forgeronne est une jolie Nordique répondant au nom d'Adrianne Avenicci, mais elle est mariée à une brute épaisse du nom d'Ulfberth Ours-Guerrier.

Adrianne est bien gironde, mais le tranchant de la hache de son époux n'est pas de mon goût. Si vous n'affectionnez que les femmes mariées, faites-vous plaisir, mais je vous aurai prévenu !

Près de la forge se trouve le Chasseur ivre. Les gentilshommes les plus fortunés s'y retrouvent pour échanger des rumeurs du monde autour d'un verre. Si vous affectionnez la compagnie d'une classe plus distinguée et le vin de qualité, vous vous y sentirez comme chez vous.

J'ai peu à dire sur le Quartier des vents. La majorité des bâtiments de cette seconde partie de la ville sont résidentiels, mais vous y trouverez aussi le Temple de Kynareth, ainsi que Jorrvaskr, la salle des banquets des Compagnons.

Si les puissantes guerrières sont votre péché mignon, la salle des banquets pourrait piquer votre curiosité. Vous trouverez cependant peu de divertissement au temple. La prêtresse, Danica Pure-Source, n'a pas d'autre intérêt que les questions spirituelles.

Abordons maintenant le Quartier des nuées, domaine exclusif du château du jarl. J'ai vécu des aventures fort distrayantes entre les murs de Fort-Dragon, je peux vous le dire. Quelques belles paroles d'un Impérial suffisent à impressionner les servantes. En même temps, les nuits de Bordeciel sont froides, si vous voyez ce que je veux dire.

Je ne vous cacherai pas avoir visité les geôles de la ville une ou deux fois ; elles se trouvent dans les étages inférieurs du palais.

Pour ce qui est du jarl et de sa cour, prenez soin de les éviter. Selon moi, ils manquent autant de sens de l'humour que d'estime pour la culture impériale. En outre, tous sont des hommes fortunés que vous devez considérer comme des adversaires de taille. Les Nordiques sont des femmes simples, après tout, et sont facilement impressionnées par de beaux habits et une bourse pleine de septims.

Je conclurai ces pages en espérant que votre quête de femmes et de vin soit couronnée de succès. Pendant ces festivités, n'oubliez pas de penser à moi, votre humble serviteur, et aux risques encourus pour vous fournir ce rapport des plus minutieux sur les points d'intérêt destinés aux dignes gentilshommes dans cette grande ville de Blancherive.

Je n'aurais cependant pas le toupet de dire que le jeu n'en valait pas la chandelle. Après tout, qui voudrait dormir seul dans cette région froide et rude ? Certainement pas moi !

Apparitions Modifier

Bethsoftblack
Ce livre ou cette image est issu de la série de jeux vidéo The Elder Scrolls ou de sites web crées et détenus par Bethesda Softworks. Son contenu est donc détenu par Bethesda Softworks. L'usage des images et du contenu tombe sous le coup de la règle du fair use de la loi sur le copyright.
La GBT
Cette page contient pour partie du contenu trouvé sur la Grande Bibliothèque de Tamriel. Tout crédit leur revient donc pour les éléments empruntés à leur travail.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .