FANDOM


Quotebg
"Mais quand Trinimac et Auriel tentèrent de détruire le cœur de Lorkhan, il se moqua d'eux : "Ce cœur est le cœur du monde, car l'un a été fait pour satisfaire l'autre." Alors, Auriel l'attacha à une flèche et le projeta loin dans la mer, là où nul aspect du nouveau monde ne pourrait jamais le trouver."
Société du Temple Zéro

Le Cœur de Lorkhan, parfois appelé "L'étincelle divine", fut un artefact aedrique caché sous le Mont Écarlate durant l'Ère de l'Aube. Son aspect le plus éminent se trouvait durant les évènements de The Elder Scrolls III: Morrowind. Le Cœur de Lorkhan fut connu pour être la pierre de la tour du Mont Écarlate.

Histoire Modifier

Ère de l'Aube Modifier

Après la création de Nirn, le Cœur de Lorkhan lui fut retiré en guise de punition pour avoir créé le plan mortel, bien que tous les mythes ne disent pas nécessairement qu'il s'agisse d'une punition. Plusieurs Aedra essayèrent de détruire le Cœur, mais il ne purent pas. Ainsi, il fut jeté dans les profondeurs de Nirn, destiné à ne jamais être trouvé. Il atterrit en Resdayn, formant un grand volcan qui devint connu ensuite comme le Mont Écarlate.

Ère Première Modifier

Durant l'Ère Première, les Dwemers découvrirent le cœur en fouillant sous le Mont Écarlate. Kagrénac, le grand architecte tonal et grand prêtre des Dwemers, commença à faire des expériences sur le Cœur. Il créa 3 outils : Broyeur, Lamentation et Garde Spectrale pour travailler avec le Cœur. Il commanda ensuite la construction du Numidium, un immense et imposant golem mécanique. Il espérait utiliser le Cœur comme source d'énergie pour extraire le pouvoir divin du Cœur afin d'améliorer la race dwemer.

Ce plan fut interrompu par l'arrivée d'Indoril Nérévar, de ses généraux, Vivec, Almalexia, Sotha Sil et Voryn Dagoth, ainsi que d'une armée des Chimers. Nérévar et Dagoth affrontèrent le roi dwemer et Kagrénac dans la chambre du coeur sous le Mont Écarlate. Lorsque les Dwemers furent battus au combat, Kagrénac utilisa les outils sur le Cœur et toute la race Dwemer disparut de la surface de Nirn.

Un autre récit indiquait que le roi Wulfharth fut ressuscité en tant qu'avatar de Shor et qu'il rassembla une armée composée de Nordiques, d'Orques et de la Maison Dagoth pour obtenir le Cœur de Lorkhan, considéré par les Nordiques comme le Cœur du Shor. Durant la première bataille de la bataille du Mont Écarlate, Wulfharth acquit le Cœur mais eut besoin de temps pour s'habituer à sa puissance. Pendant ce temps, lui et Voryn Dagoth affrontèrent Nérévar et ses deux compagnons, Alandro Sul et le roi dwemer Dumac. Wulfharth aveugla Alandro Sul avec un cri et tua Dumac, mais fut affaibli par un coup du marteau de guerre de Dumac, Broyeur. Nérévar profita de l'occasion pour tuer Wulfharth par une attaque surprise avec Lamentation. Avec Lamentation, Nérévar découpa le Cœur de Wulfharth.

Nérévar confia les outils à Voryn Dagoth (qui avait demandé que les outils soient détruits) et rencontra ses autres généraux. Ils acceptèrent de garder les outils mais de ne pas les utiliser. Dans certains récits de cet évènement, Nérévar mourut de ses blessures lors de la bataille contre les Dwemers. En retournant à la chambre du Cœur, ceux qui revinrent découvrirent que Voryn Dagoth était devenu fou et refusaient d'abandonner les outils, déclarant que Nérévar lui avait ordonné de les empêcher de tomber entre de mauvaises mains. Dans la bataille qui s'ensuivit, selon certains récits impliquant Nérévar, Dagoth fut chassé, obligé de rendre les artefacts.

Cette tournure des évènements concerna Nérévar, qui décida de demander conseil à la Princesse Daedra Azura. Cependant, ses généraux l'assassinèrent durant le rituel. Azura leur apparut alors et maudit le Tribunal pour ses crimes, affirmant qu'elle utiliserait ses pouvoirs pour ressusciter Nérévar. Elle changea ensuite les Chimers en Dunmers.

Les membres du Tribunal utilisèrent alors les outils sur le Cœur et devinrent des dieux vivants. Beaucoup de bonnes actions en leur nom furent accomplies pour leur peuple. Puisque leurs actions se firent contre la mauvaise nature du Cœur, ils durent y revenir de temps en temps pour recharger leurs puissances. Plus tard, ils découvrirent que Voryn Dagoth, maintenant devenu Dagoth Ur, vivait sous le Mont Écarlate et se connectait directement au pouvoir du Cœur. Dagoth les chassa, et lors d'une tentative ultérieure à s'emparer la chambre du Cœur pour eux-mêmes, ils perdirent le contrôle de Broyeur et de Lamentation, et furent rapidement sauvés par Vivec.

Au fil du temps, le Tribunal devint de plus en plus faible, tandis que Dagoth Ur devint quant à lui de plus en plus fort. Ils disparurent de la vue du public, et leur influence s'évanouit progressivement. Leur unique tentative de restreindre Dagoth Ur que représentait le Rempart intangible consomma une grande partie de leur puissance restante et fut en grande partie inefficace pour contenir le Fléau. Ils ne parvinrent pas non plus à empêcher les forces de Dagoth Ur de passer le Rempart intangible.

Ère Troisième Modifier

Dagoth Ur - Quest - Morrowind

Dagoth à la chambre du Cœur sous le Mont Écarlate.

Vers la fin de l'Ère Troisième, le Nérévarine se retrouva face à son ancien allié Dagoth Ur et le brisa. Cependant, bien que soutenu par le Cœur, Dagoth Ur ne pouvait pas vraiment mourir. En utilisant à nouveau les outils Broyeur et Lamentation sur le Cœur, sans un rituel approprié, le Nérévarine détruisit le cœur et put donner un dernier coup mortel à Dagoth Ur et put détruire sa grande arme, Akulakhan.

Ère Quatrième Modifier

Le Cœur est brièvement mentionné lors de la quête La quête de l'extraordinaire. Lorsque Septimus Signus découvre une boîte dwemer verrouillée apportée par l'inondation soudaine de Fortdhiver, il croit que cette boîte contient le Cœur de Lorkhan. L'Enfant de Dragon trouva un Parchemin des Anciens et inscrivit le cryptage dans un Lexique. Le Parchemin des Anciens et ses connaissances furent apparemment détenus à Alftand. La quête ne peut commencer qu'en rencontrant Septimus Signus à son avant-poste au Nord de l'académie de Fortdhiver. À la fin de la quête, l'Enfant de Dragon et Septimus Signus découvrirent que la boîte ne contenait pas le Cœur de Lorkhan mais l'Oghma Infinium.

Le Cœur est également mentionné comme demandé par Wylandriah dans sa lettre à l'académie de Fortdhiver. Bien que l'académie ne possédait pas le Cœur, une expérimentation similaire à celle de Kagrénac s'est effectivement déroulée à l'académie, initiée par Arniel Gane. Cependant, Arniel n'utilisait qu'un modèle approximatif du Cœur fabriqué à partir d'une gemme spirituelle pervertie.

Sur Solstheim, des pierres d'origine inconnue appelées cœur de pierre sont apparues après l'éruption du Mont Écarlate, ce qui suggère qu'elles pourraient être en quelque sorte liées au Cœur de Lorkhan.

Quêtes Modifier

Les citadelles de la Sixième Maison Modifier

En utilisant Broyeur et Lamentation avec Garde Spectrale équipé, le Nérévarine doit attaquer le Cœur de Lorkhan jusqu'à ce qu'il perde son pouvoir.

La quête de l'extraordinaire Modifier

Septimus Signus croît que le Cœur de Lorkhan est situé à l'intérieur de l'engin dwemer présent au sein de son avant-poste.

Anecdotes Modifier

  • En dépit d'être un PNJ, le Cœur de Lorkhan ne peut pas être emprisonné dans une gemme spirituelle. Il possède une âme mesquine, et si on essaie de la récupérer, vous recevez un message disant "Votre sort n'a pas trouvé de cible."
  • Il est important de noter que dans le jeu, il est pratiquement impossible de tuer le Cœur, à moins d'utiliser des codes de triches. En effet, le Cœur possède beaucoup de santé et d'énormes pouvoirs de régénération. Seuls Broyeur et Lamentation peuvent le bannir. Cependant, s'il est détruit par des codes de triches, la quête principale ne peut pas être complétée, car la puissance du Cœur de Lorkhan est toujours liée au plan mortel, même s'il n'est plus accessible.

Galerie Modifier

Apparitions Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .