FANDOM


Dumac, appelé aussi Dumac Roinain[1], Dumac Nain-Orque[2][3] ou Dumalacath[4] était un roi dwemer, chef de clan de Resdayn (actuel Morrowind) durant l'ère Première.

Histoire Modifier

Durant les Conquêtes de Bordeciel de 1E 416, Dumac et Indoril Nérévar formait le Premier Conseil, une alliance entre les Chimers et les Dwemers contre la menace Nordique.[5][2] Le clan dwemer Rourken[6] et la Maison Dagoth chimer ont refusé de se joindre à l'alliance.[7]

Les armées combinées des chimers et dwemers ont réussit à arrêter l'invasion nordique[5][8]. Lui et Nérévar ont assisté au couronnement de l'empereur Goreius de Cyrodiil en 1E 461, représentant diplomatiquement Resdayn dans une paix relative.[9]

À son insu, un de ses chefs membres du conseil, Kagrénac, travaillait en secret pour créer un nouveau dieu dwemer. Voryn Dagoth à découvert cela, a informé Nérévar qui est allé demander à Dumac si c'était vrai. Kagrénac réagit très mal aux questions de Nérévar, lui demandant qui il pensait être pour prétendre juger les affaires des Dwemers.[8][10] Nérévar se rendit une ultime fois à Vvardenfell, dans l'espoir de préserver une fois de plus la paix par la négociation et les compromis. Mais cette fois les amis Nérévar et Dumac, qui était toujours inconscient des plans de Kagrénac, se querellèrent sérieusement. Le Premier Conseil s'est brisé et la Guerre du Premier Conseil a commencé.[10]

Durant la Bataille du Mont Ecarlate, Dumac a mené les forces dwemers hors de leurs forteresses avec des automates et atronachs[3]. Nérévar a attiré les armées de Dumac où elles ont été battu par ses généraux pendant qu'il se dirigeait vers la chambre du Coeur. Nérévar a affronté et tué Dumac avec le Poignard de l'Ethique[3][11] et ils se sont tout les deux effondrés à cause de leur blessures et du drain magique.

Un autre conte dit que Dumac et Nérévar n'était pas en désaccord durant la Bataille du Mont Ecarlate et ont joint leur forces pour empêcher Wulfharth d'utiliser le pouvoir du Cœur de Lorkhan. Selon cette version, le roi Wulfharth serait ressuscité en un avatar de Shor et aurait réunit une armée de Nordiques, d'orcs et de la Maison Dagoth pour obtenir le coeur de Lorkhan, que les nordiques considéraient comme le coeur de Shor. Au plus fort de la bataille du Mont Ecarlate, Wulfharth aurait eu le Coeur mais manquait de temps pour tirer son pouvoir. Durant ce temps, lui et Voryn Dagoth aurait affronté Nérévar, Alandro Sul et Dumac Roinain. Wulfharth a aveuglé Alandro Sul avec un cri et a tué Dumac, mais a été affaibli par un coup de marteau de guerre de Dumac, Broyeur. Broyeur avait rendu le Cœur tangible et a permis à Nérévar de tuer Wulfharth avec une attaque surprise avec son couteau Lamentation et de couper le cœur de Wulfharth.[1]

GalerieModifier

Remarques Modifier

  • Des pièces de monnaie et des peintures dépeignant Dumac sur les portes dwemers sont visibles dans The Elder Scrolls III: Morrowind. Les inscriptions en dwemeris se traduisent par "In loving memory, Gary Noonan, Sr." Il s'agit d'un hommage au père du développeur Gary "GT" Noonan, qui est mort durant le développement du jeu.

Références Modifier

  1. 1,0 et 1,1 Cinq chants du Roi Wulfharth
  2. 2,0 et 2,1 Nérévar au Mont Ecarlate
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 36 Leçons de Vivec, 36e Sermon
  4. L'histoire de Dro'Zira
  5. 5,0 et 5,1 Guide de poche de l'Empire, Troisième édition: Morrowind
  6. Étude des Dwemers, vol 1
  7. Les Sept Malédictions
  8. 8,0 et 8,1 Guerre du Premier Conseil
  9. Rislav le Juste
  10. 10,0 et 10,1 La Bataille du Mont Ecarlate
  11. Religions de l'Empire
Skyrim
Cette page est, entièrement ou partiellement, une version traduite de son équivalent sur The Elder Scrolls Wiki. Consultez les liens interwikis au bas de la page pour la consulter dans sa version originale. Nous remercions bien évidemment les contributeurs anglophones pour leur travail.
La GBT
Cette page contient pour partie du contenu trouvé sur la Grande Bibliothèque de Tamriel. Tout crédit leur revient donc pour les éléments empruntés à leur travail.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .