FANDOM


Voir article détaillé : Livres (Online)

Fantômes de Glénumbrie est un livre présent dans :

Informations Modifier

Contenu du livre Modifier

Par Jean Dutheil

La Glénumbrie est réputée être hantée. Il est important d'expliquer ce que je veux dire par là. Tous les morts-vivants ne hantent pas. Seuls les fantômes le font. Ce sont les esprits de gens qui étaient jadis aussi vivants que vous ou moi. Quand ils périssent ils refusent de partir.

(Si à un moment quelconque vous êtes la victime d'actes de nécromancie, sachez que vous n'êtes pas hanté et que vous devriez tout signaler aux autorités compétentes.)

Tout le monde en Glénumbrie a une histoire d'apparition, de fantôme ou de spectre à raconter. Vous n'avez qu'à demander.

L'endroit le plus hanté de Glénumbrie est sans conteste les landes au Nord-Ouest [sic] [Ne pas remplacer par nord-ouest. Ce terme mal orthographié apparaît tel quel dans le jeu.] de Métaye-la-Vieille. Comme chacun le sait, c'était le site de la bataille des landes de Glénumbrie pendant l'Ère Première. Cette grande bataille vit la destruction quasi-simultanée de l'ordre alessien et des Elfes direnni au cours du même combat. Une telle tragédie infuse les lieux d'une énergie spectrale. En traversant les landes, beaucoup de voyageurs disent avoir entendu des bruits de combat dans le lointain.

Le lieu le plus hanté après celui-ci est directement relié au premier. Cath Bedraud et les tertres funéraires qui l'entourent furent d'abord une vaste nécropole dédiée aux soldats tombés durant la bataille des landes de Glénumbrie. Il est conseillé de ne pas se risquer dans le cimetière lorsque le brouillard est épais. On y a signalé des lueurs fantomatiques et des gémissements.

Bien que certains considèrent que les bois de Daénia comme hantés, c'est en fait une erreur. De nombreux esprits de la nature, y compris les fameux Gardiens, habitent le val et la forêt Ce ne sont pas des fantômes, puisque ce ne furent jamais des gens. Ces créatures sont nées en tant qu'esprits et devraient être traitées avec le respect qu'elles méritent.

Étant donné le passé féodal de Glénumbrie, le pays est parsemé de ruines et de châteaux, et il existe forcément quelqu'un pour vous raconter une histoire à glacer le sang à propos de chacun d'eux. En particulier à propos du piton de Bael et du donjon de Drèsan, sujets à bien des légendes locales.

De tous les sites hantés de Glénumbrie, mes avertissements les plus appuyés concernent Ouestrie. Ce village a subi quelque sorte de terrible événement magique qui l'a laissé infesté de morts-vivants. Ce n'est pas un endroit sûr, et je ne conseille à personne de partir à la chasse aux fantômes là-bas.

Apparitions Modifier

309px-ZeniMax Media Logo.svg
Le contenu de cette page est partiellement issu de la série de jeux vidéos The Elder Scrolls ou de sites créés et détenus par ZeniMax Online Studios, dont le copyright est propriété de ZeniMax Online Studios. Toutes les marques déposées présentes dans l'image sont propriétés de ZeniMax Online Studios, dont l'inclusion n'implique aucune affilation avec Wiki The Elder Scrolls. L'utilisation de telles images est censée tomber sous le coup de l'emploi du fair use de la loi sur le droit d'auteur.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .