FANDOM


  • Orsinium, le deuxième Pack de jeu téléchargeable de The Elder Scrolls Online: Tamriel Unlimited, est disponible dès aujourd'hui sur PTS (Serveur de test public) d'ESOTU et sera lancé officiellement le 2 novembre sur PC/Mac, le 17 novembre sur Xbox One et le 18 novembre sur PlayStation®4. Le Pack de jeu téléchargeable Orsinium, qui comporte plus de 20 heures d'histoire et de quêtes, sera accessible sans frais pour tous les adhérents ESO Plus™. Pour les autres, il coûtera 3 000 Couronnes dans la Boutique à Couronnes ESOTU. Le patch du jeu de base comprend des fonctionnalités très attendues, comme entre autres le support de la manette pour PC, des sous-titres et des améliorations de l'outil de groupe. Nous encourageons toutes les personnes qui possèdent la version PC/Mac de The Elder Scrolls Online: Tamriel Unlimited à nous rejoindre à Orsinium pour tester ce Pack !

    Toutes les informations sur le nouveau DLC sont disponibles en français ici : http://www.elderscrollsonline.com/fr/news/post/2015/10/05/details-sur-le-lancement-dorsinium-et-nouvelle-video

      Chargement de l’éditeur...
    • Deltia de la chaîne et du site anglophone Deltia's Gaming nous propose déjà une première revue du nouveau DLC qui est actuellement en test sur le Serveur Publique de Test (PTS) du jeu.

      https://www.youtube.com/watch?v=BH4YsKh__xo

      La version écrite de sa revue des nouveautés sera bientôt disponible sur son site :

      http://deltiasgaming.com/

        Chargement de l’éditeur...
    • Le guide officiel des bases du nouveau DLC Orsinium viennent de paraître sur le site de TESO !

      http://www.elderscrollsonline.com/fr/news/post/2015/10/07/guide-dorsinium--les-bases

        Chargement de l’éditeur...
    • Présentation d'un personnage : Roi Kurog

      Kurog

      Communiqué royal : pour les Yeux du Haut-roi Émeric

      Votre Majesté,

      Comme demandé, je me suis rendu à la nouvelle ville d'Orsinium pour suivre les progrès de votre ami et allié, le roi Kurog. Contrairement à ce que Kurog en personne vous avait dit lors de sa dernière visite à Haltevoie, les Orques ne forment pas une nation unie, et la ville est tout sauf achevée. Malgré la couronne que porte Kurog, de nombreux clans fonctionnent encore comme autant de cité états indépendantes, et certains chefs s'opposent directement au règne de Kurog. Le roi poursuit néanmoins son projet d'unification des Orsimers et d'édification d'une capitale orque. Si quelqu'un peut accomplir ces deux exploits colossaux, c'est bien Kurog gro-Orsinium.

      Malgré toute cette adversité, le roi Kurog reste une figure imposante. Il est bien l'épitomé du roi guerrier : fort et sauvage au combat, chahuteur et bon vivant en privé, et tout à fait impitoyable en politique. Il possède un incroyable appétit de vivre, et un amour singulier pour la chère et la boisson. Par certains côtés, il me rappelle un enfant plein de vie, émerveillé par le monde qui l'entoure et doté d'un humour qui joue toute la gamme de la vulgarité orque à la finesse la plus cultivée. Cela le rend parfois imprévisible, tour à tour insouciant et joyeux, puis sombre et menaçant l'instant suivant.

      Kurog est convaincu que l'heure est venue pour que les Orsimers changent. Qu'ils changent de religion et de traditions. « Nos traditions nous ont bien servis par le passé, mais elles nous empêchent aujourd'hui d'avancer, » a-t-il affirmé à plusieurs occasions. « Cela rend les discussions polies très difficiles, parce que tôt ou tard, quelqu'un attrape un objet lourd ou tranchant pour appuyer son point de vue. »

      Kurog est-il un bon allié ? Oui, je le pense. Son programme de reconstruire la cité orque d'Orsinium et d'unir les clans orques réussira-t-il ? J'hésite à formuler des prédictions, mais je peux vous dire avec sincérité que je crois en lui. Je crois qu'avec son intelligence et sa volonté considérable, il pourra accomplir tout ce qu'il entreprendra. À tout le monde, sous le règne de Kurog, Wrothgar se réserve des moments intéressants. Et c'est peu dire !

      Zéphrine Frey, Chroniqueuse royale d'Haltevoie



      Retrouvez toutes les informations sur le prochain DLC : http://www.elderscrollsonline.com/fr/news/post/2015/10/08/presentation-dun-personnage--roi-kurog

        Chargement de l’éditeur...
    • Présentation d'un personnage : Mère-forgeronne Alga

      Mère-Forgeron Alga










      Lettre d'Orsinium

      Oh, maman, tu me manques tant ! La vie d'épouse forgeronne du roi Kurog n'est pas horrible, mais l'odeur des feux de Morkul me manque, j'aimerais sentir leur voracité ardente sur mon visage. Cela fait-il de moi une épouse ingrate ? Je te promets de faire des efforts, de ne pas attirer la disgrâce sur notre clan, mais certains jours, je meurs d'envie de voler une monture royale pour m'enfuir à bride abattue de cette ville bruyante et démesurée !

      Mais écoute-moi… parfois, je me dis que je deviens comme ces épouses brétonnes gâtées… Malacath, sauve-moi ! Dans ta dernière lettre, tu me demandais de te raconter la vie à la Cour. Tu paraissais particulièrement intriguée par l'épouse forgeronne Alga, alors je vais commencer par elle. La mère du roi représente tout ce que j'espère devenir, en tant qu'épouse de Kurog. Elle est forte mais tendre, ferme mais diplomate. Je l'ai vue calmer une pièce pleine de chefs de clan en colère, avec un argument raisonné et quelques révélations soigneusement dosées pour lever toute tension. Elle est incroyable !

      Alga incarne parfaitement le concept de la matrone orque. Elle est très vieille, mais il semble que l'âge ne l'ait pas diminuée. Elle se déplace avec autant d'aisance que moi, voire plus, avec son bâton de marche ! Elle ne s'en sépare jamais. Elle est forte, affûtée, et c'est peut-être l'Orque la plus intelligent à qui j'aie jamais parlé. Elle semble tout savoir, et elle est sage, et prévenante... surtout avec moi et les autres épouses de Kurog. Elle nous traite comme ses propres filles.

      Où que Kurog se rende, la mère forgeronne Alga reste en arrière pour gérer le royaume. Oh, elle a bien délégué quelques responsabilités aux épouses du roi, mais que l'on ne s'y trompe pas, c'est bien la mère forgeronne qui décide. Presque toutes les femmes orques de Wrothgar lui doivent un service, et je l'ai vue exploiter ces dettes pour faire rentrer des chefs de clan dans le rang. Cela semble sans effort, mais je sais combien elle travaille dur à entretenir ces relations.

      Que dire d'autre sur la mère forgeronne Alga ? C'est une croyante, adepte convaincue de ce nouveau dieu qui excite tant Orsinium. Trinimac. Il est bien trop faible à mon goût, à cent lieues d'un vrai dieu comme Malacath, mais je ne compte pas le dire à la mère forgeronne. Elle a même fait venir une grande prêtresse, une Orque des villes appelées Solgra, pour superviser le temple et diriger les prières à Trinimac. Hormis son avis religieux, j'admire sincèrement la mère forgeronne et tout ce qu'elle représente. Elle aide Kurog à accomplir son rêve d'une nation orque unie, et je fais de mon mieux pour suivre son exemple. Quelle inspiration !

      À très bientôt,

      Ta fille, Tugha


      Retrouvez toutes les informations officielles sur le prochain DLC Orsinium sur le site de TESO : http://www.elderscrollsonline.com/fr/news/post/2015/10/15/presentation-dun-personnage--mere-forgeronne-alga

        Chargement de l’éditeur...
    • Présentation d'un personnage - Eveli Flèche-Vive

      Eveli Flèche Vive










      Razum-Dar,

      J'ai fait comme vous aviez demandé. J'ai rejoint l'Elfe des bois appelée Eveli Flèche-vive, et nous nous rendons à l'heure actuelle à la cité orque d'Orsinium. Pour l'Elfe des bois, je ne suis qu'un autre aventurier cherchant la gloire et la fortune dans les terres sauvages de Wrothgar. Elle n'a aucune raison de soupçonner que je suis un Œil de la Reine, fidèle ami du funeste Razum-Dar. Mais je ne comprends toujours pas ce que vous espérez découvrir dans cette novice.

      Permettez-moi d'être brutal. L'Elfe des bois est presque une enfant. Si je ne m'abuse, ce sera sa première sortie de Val-boisé. Elle a autant sa place au côté du roi Kurog qu'un lionceau à la tête de sa meute. Je crains qu'elle ne tienne pas plus d'une heure, une fois que nous aurons franchi la frontière de Wrothgar. Elle tournera les talons et rentrera à Val-boisé au premier signe de danger. Ou bien, elle mourra. Je ne vois pas d'autre option.

      Eveli Flèche-vive empeste l'innocence et l'inexpérience. Elle ne parle que de partir à l'aventure et de devenir une héroïne. Sa naïveté serait charmante si elle n'avait pas accepté d'aider à dompter l'une des terres les plus sauvages et les plus périlleuses de tout Tamriel. J'ai presque envie de la renvoyer chez elle maintenant, avant qu'il ne soit trop tard. Mais non, j'ai compris mes ordres. Je ne ferai rien d'autre qu'observer, pour vous faire mon rapport. Mais sois maudit, Razum-Dar ! Cette jeune femme ne méritait pas de subir l'épreuve de ton feu. Je sais que tu comptes la voir se muer en arme, mais à ce que j'ai vu, elle craquera lorsque son métal sera trop chaud !

      Mon opinion quant à l'Elfe des bois n'a pas changé. Mais ce que j'ai vu aujourd'hui me donne à réfléchir. C'est sans doute ce que vous vouliez entendre. Nous sommes encore une journée de la frontière wrothgardienne, et nous escortons une caravane de vivres, d'artisans et de paysans partis pour la ville d'Orsinium. Le chemin s'est passé sans encombre. Jusqu'à aujourd'hui. Nous avons été assaillis par une troupe de Freux écarlates, qui nous croyaient vulnérables. Avant que je n'aie pu réagir, Eveli a sauté sur un chariot et décoché un torrent de flèches dans les maraudeurs surpris. Chacune de ses flèches a trouvé sa cible. Presque aussi vite que l'attaque avait commencé, les bandits fuyaient à toutes jambes.

      L'Elfe des bois a réagi avec courage, mais une fois le danger passé, elle est devenue pâle, et s'est laissée tomber sur le banc à côté de moi. Je crois qu'elle a regretté d'avoir tiré ses flèches sur des cibles vivantes ! Mais elle a mieux réagi que je ne m'y attendais. Peut-être aviez-vous raison de croire que cette Eveli Flèche-vive nous réserve des surprises. Pour l'heure, je vais continuer de l'observer, comme le grand Razum-Dar l'a ordonné.

      Aroz'lai, Œil de la Reine à Wrothgar

      Retrouvez toutes les informations du prochain DLC de TESO, Orsinium, sur le site officiel : http://www.elderscrollsonline.com/fr/news/post/2015/10/21/presentation-dun-personnage--eveli-fleche-vive

        Chargement de l’éditeur...
    • Présentation d'un personnage : Chef Bazrag

      Chef Bazrag


      Communiqué royal : pour les yeux du haut-roi Émeric

      Votre Majesté,

      En observant l'avancement des travaux appelés Orsinium, j'ai rencontré un autre Orque que nous connaissons tous deux, de l'époque où Kurog se trouvait à Haltevoie. Vous rappelez-vous Bazrag gro-Fharun ? Le contraire m'étonnerait ! Il était aussi réservé que Kurog était volubile, mais tout aussi redoutable avec une hache ou une épée. Cet ancien allié et ami du roi Kurog est aujourd'hui chef de clan. Mais malgré leur passé commun, Bazrag refuse d'accepter le règne de Kurog. C'est un vieil entêté, et sans doute le plus important des chefs à encore résister à Kurog. Lorsque Bazrag suivait Kurog à l'aventure, il sillonna tout Tamriel à ses côtés. Aujourd'hui, il prend son rôle de clef très au sérieux, et ne se soucie que des besoins de Wrothgar et des Orques.

      Le chef Bazrag considère les anciennes coutumes et traditions comme sacro-saintes. C'est un adepte convaincu de Malacath et du Code du Sang. Orque fier et puissant, il désire autant que Kurog l'avènement d'un empire orque. Mais Bazrag pense qu'il faudra pour cela des générations, et que ce processus ne doit pas être hâtif – et ce malgré toutes les villes que Kurog décidera d'ériger. Pour lui, la patience et le respect des traditions sont la clé de l'union des clans et de la reconstruction d'Orsinium. Tout le reste n'est que le rêve brumeux d'un impétueux qui met en danger le soupçon d'avenir auquel son peuple peut aspirer.

      Sérieux et revêche, le chef Bazrag refuse d'accepter un nouveau dieu ou une nouvelle approche de la vie des Orsimers. Il est convaincu que les Orques ont toujours été bien servis par leurs traditions, et que les abandonner pour Trinimac et ses idées de vérité, d'honneur et d'unité serait anathème. De fait, j'ai même entendu Bazrag affirmer que ce mouvement de Trinimac n'est qu'un stratagème des Hauts-Elfes pour répandre leur religion en Wrothgar. Je suis sûr qu'il se montre paranoïaque, mais les Hauts-Elfes sont effectivement de plus en plus nombreux à Orsinium.

      Mon roi, en tant que chef et adversaire de Kurog, il faut aborder Bazrag avec grand tact. Si le roi Kurog a un égal parmi les chefs de clans, c'est bien Bazrag gro-Fharun. Il a le soutien des chefs encore opposés aux projets de Kurog. Il ne témoigne jamais la moindre peur lorsqu'il tient tête à Kurog. Et son port austère et royal rassemble les traditionalistes sous sa bannière. Il est vraiment l'une des forces motrices les plus importantes en ce qui concerne la politique de Wrothgar.

      Zephrine Frey, Chroniqueuse royale d'Haltevoie

      Retrouvez toutes les informations concernant le prochain DLC de TESO, Orsinium, sur le site officiel : http://www.elderscrollsonline.com/fr/news/post/2015/10/29/presentation-dun-personnage--chef-bazrag

        Chargement de l’éditeur...
    • Orsinium est désormais disponible sur PC/Mac. Retrouvez toutes les dernières informations sur la sortie du second DLC de TESO ici :

      http://www.elderscrollsonline.com/fr/news/post/2015/11/02/orsinium-est-disponible-sur-pc-and-mac

        Chargement de l’éditeur...
    • Un utilisateur de FANDOM
        Chargement de l’éditeur...
Sélectionner ce message
Vous avez sélectionné ce message !
Voir qui a sélectionné ce message
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .