FANDOM


Article principal : Guide de poche de l'Empire, Première édition

1stpocketguide skyrim map

Guide de poche de l'Empire, Première édition: Bordeciel est le premier chapitre du guide de poche de l'Empire, Première édition, manuel américain du jeu The Elder Scrolls Adventures: Redguard, traduit par la communauté francophone.

Description Modifier

Il s'agit de la partie détaillant la contrée de Bordeciel d'un guide historique et géographique du continent de Tamriel, publié par la Société Géographique Impériale en 2E 864. L'exemplaire ici présenté a été annoté par un Altmer nommé "YR", membre du Thalmor.

Contenu Modifier

1stpocketguide skyrim inset1

GURI TETE-DE-CLOU Seigneur de Skerd

Bordeciel, également connue sous le nom de Vieux Royaume ou la Patrie, fut la première région de Tamriel colonisée par les humains : les hardis, braves, belliqueux Nordiques, dont les descendants occupent encore cette terre rude, et, bien qu'ils soient quelque peu amoindris en regard de la renommée légendaire de leurs aïeux, les Nordiques de sang pur surpassent incontestablement les races mêlées dans tous les domaines virils.

Le moment exact où les Nordiques ont pour la première fois traversé la Mer des Fantômes depuis Atmora, leur terre natale, est inconnu. D'après le Chant du RetourYsgramor et sa famille accostèrent d'abord Tamriel par la Tête de Hsaarik, à la pointe Nord du Cap Brisé de Bordeciel, fuyant la guerre civile d'Atmora (à cette époque plus ardente qu'elle ne l'est à présent, puisqu'elle semble avoir impliqué une part considérable de la population). Ces premiers colons nommèrent le pays "Mereth", en l'honneur des Elfes qui parcouraient les terres sauvages qui recouvraient alors tout Tamriel. Pendant un certain temps, les relations entre Humains et Elfes furent harmonieuses, et les Nordiques prospérèrent en ces nouvelles terres, conviant leurs semblables du Nord à venir construire la ville de Saarthal, site récemment localisé par les archéologues Impériaux à proximité de Fortdhiver. Mais les Elfes virent que cette jeune race pleine de vie surpasserait sous peu leur culture stagnante (!) si rien ne les bridait, aussi déferlèrent-ils sur les Nordiques sans méfiance au cours de la tristement célèbre Nuit des Larmes; Saarthal fut brûlée, et seuls Ysgramor et deux de ses fils (les provocations et blasphèmes d'Ysgramor ont, bien sûr, été oubliés depuis longtemps ) se sortirent de ce carnage et s'enfuirent en Atmora. Les Elfes, cependant, avaient compté sans l'esprit indomptable des Nordiques. Réunissant ses légendaires Cinq Cents Compagnons (dont les noms sont encore de nos jours récités à chaque trentième jour du mois de Clairciel lors de la Fête des Morts, à Vendeaume), Ysgramor revint en Tamriel assoiffé de vengeance, chassant les Elfes hors de Bordeciel et posant les bases du premier empire humain.

Il est possible que les exploits du quasi légendaire Ysgramor aient assimilé les règnes de plusieurs Rois Nordiques, car les Elfes n'ont fini par être chassés des frontières actuelles de Bordeciel que lors du règne du Roi Harald, le treizième descendant de la lignée d'Ysgramor, à l'aube de l'histoire connue. On se souvient également du Roi Harald comme le premier roi à renoncer à toute possession d'Atmora ; les Nordiques de Bordeciel devenant alors un peuple à part entière, au visage fermement tourné en direction de leur destinée, la conquête des vastes nouvelles terres de Tamriel. En effet, l'histoire des Nordiques est celle des humains de Tamriel ; toutes les races d'humains, à l'exception des Rougegardes, descendent des Nordiques, bien qu'il soit vrai qu'un peu de sang des Peuples Anciens circule dans les veines de certains d'entre eux.

Le roi Vrage le Doué lança l'expansion qui conduisit à la formation du Premier Empire des Nordiques. En l'espace de cinquante ans, Bordeciel régna sur tout le Nord de Tamriel, y compris la majeure partie de l'Hauteroche actuelle, une bonne partie de la Vallée du Nibenay, et la totalité de Morrowind. La conquête de Morrowind fut l'un des affrontements héroïques de la Première Ère, duquel s'ensuivit de nombreux conflits entre Nordiques et Elfes Noirs dans les collines et les bosquets de ce terrible royaume, encore rappelés par les chansons des bardes dans les tavernes de Bordeciel. Le système de succession au cours du Premier Empire est digne d'être remarqué, car il finit par provoquer la chute de l'Empire. Au début du Premier Empire, Bordeciel était déjà divisée en Châtelleries, gouvernées en un patchwork de chefs de clan, rois et conseils (ou assemblées), tous ayant juré allégeance au Roi de Bordeciel. Pendant le règne exceptionnellement long du Roi Harald, qui mourut à l'âge de 108 ans et survécut à tous ses fils sauf trois, une Assemblée fut créée, réunissant des représentants de chaque Châtelleries, afin de choisir qui sera le Roi suivant parmi les membres habilités de la famille royale. Au fil des ans, l'Assemblée devint permanente et acquit davantage de pouvoir ; au cours du règne du Roi Borgas, le dernier descendant de la dynastie d'Ysgramor, l'Assemblée devint partisane et inefficace. Lors du meurtre  du Roi Borgas (joli coup) des suites de la Traque Sauvage (cf. "Domaine Aldmeri - Val-Boisé"), l'incapacité de l'Assemblée à nommer l'évident et compétent Jarl Hanse de Fortdhiver entraîna la catastrophique Guerre de Succession de Bordeciel, au cours de laquelle Bordeciel perdit le contrôle de ses territoires de Hauteroche, Morrowind et Cyrodiil, pour ne jamais le regagner. La Guerre finit par arriver à son terme en 1E420 avec le Pacte des Chefs ; à partir de cet instant, l'Assemblée ne fut plus convoquée que lorsqu'un Roi mourait sans laisser de descendant direct, et remplit son rôle plus limité admirablement. Elle n'a été convoquée qu'à trois reprises au cours de ce millénaire, et la succession de Bordeciel ne fut plus jamais disputée sur un champ de bataille.

1stpocketguide skyrim inset2
Les terres de Bordeciel sont les plus accidentées du continent, comprenant quatre des cinq pics les plus élevés de Tamriel (cf. "Lieux à visiter : Gorge du Monde"). Ce n'est qu'à l'Ouest que les montagnes font place aux canyons et aux mesas de la Crevasse, de loin la partie la plus cosmopolite des Châtelleries de Bordeciel, les Nordiques de sang pur n'occupant que la majeure partie des espaces vides d'après le dernier recensement Impérial. Le reste de Bordeciel est vertical : de hautes crêtes du Nord-Ouest au Sud-Est serpentant le long des chaînes de montagnes, de profondes fissures, d'étroites vallées où réside la majeure partie de la population. Le long des berges de la rivière traversant les vallées, les rudes fermiers Nordiques font pousser des cultures variées ; le blé foisonne au fond relativement tempéré de la rivière, alors que seuls les buissons de Symphorine parviennent à survivre au niveau de la limite des arbres. Les premières colonies Nordiques furent en général établies sur des promontoires rocheux surplombant une vallée fluviale ; nombre de ces villages survivent encore dans les Châtelleries plus isolées, surtout le long de la frontière avec Morrowind. Cependant, dans la majeure partie de Bordeciel, cette disposition fut jugée superflue vers la moitié de la première ère, aussi la plupart des villes se trouve-t-elle de nos jours dans les vallées, parfois surplombées par les ruines pittoresques de l'ancien village.

Les Nordiques sont les maîtres du bois ; de nombreux bâtiments en bois construits par les premiers colons, il y a environ 3.000 ans, sont encore utilisés de nos jours. Un bon exemple de l'ingénierie militaire Nordique peut être vue au Vieux Fort, un des bastions royaux construits au cours du Premier Empire afin de surveiller la frontière Sud. D'imposants murs d'immenses blocs de porphyre s'assemblent sans trace visible de mortier, comme s'ils avaient été construits par les mythiques Elfoneys plutôt que par des hommes.

1stpocketguide skyrim inset3
Les neuf Châtelleries présentent un aspect de diversité par leurs peuples, gouvernements et commerces. La Crevasse pourrait être prise pour un petit royaume de Hauteroche ; il est peuplé de Brétons, Rougegardes, Cyrodiils, Elfes de tous poils et même de quelques khajiits égarés. Les Châtelleries Nord et Ouest -- FortdhiverEstemarchela Brèche et le Clos, connus sous sous le noms de "Anciennes Châtelleries" -- restent plus isolées, du fait de la géographie et par choix, et les Nordiques qui y résident sont restés fidèles aux anciennes coutumes. Les étrangers y sont rares, habituellement la visite annuelle d'un colporteur itinérant. Les jeunes hommes partent pour des semaines dans les hauteurs à la fin de l'hiver, pour chasser les spectres de glace et ainsi obtenir le statut de citoyen à part entière (une pratique louable qui pourrait service d'exemple aux régions plus "civilisées" de l'Empire). Là-bas, le peuple continue aussi à révérer ses chefs héréditaires, alors que les autres Châtelleries sont depuis longtemps gouvernées par des assemblées élues. C'est une chance pour Bordeciel et l'Empire des Septim que le peuple des Anciennes Châtelleries ait préservé les traditions de leurs aïeux. Bordeciel a longtemps été latente, sommeillant à travers les millénaires pendant que des conquérants parcouraient Tamriel. Mais à présent, un fils de Bordeciel (une revendication sujette à controverses) porte à nouveau le destin du monde entre ses mains. Si Bordeciel est en train de s'éveiller, sa renaissance sera guidée par ces Nordiques qui demeurent son meilleur espoir d'un futur.

J'ai trouvé nombre de ces villages montagnards presque entièrement désertés par les jeunes hommes, qui se sont joints à l'armée de Septim, séduits par les promesses de fortune et de gloire ; les anciens des villages ont peu d'espoir de voir un jour revenir leurs fils.

Elfes des neiges


Les Nordiques imputent quasiment tous les revers de fortune ou désastres aux manigances des Falmers, ou Elfes des Neiges, qu'il s'agisse de mauvaises récoltes, d'un mouton manquant, ou d'un voyageur perdu en traversant un col élevé. Les croyances populaires affirment que ces êtres mythiques seraient les descendants des peuples Elfiques originels et qu'ils vivent dans les montagnes isolées qui recouvrent Bordeciel. Cependant, il n'existe aucune preuve tangible que cette communauté Elfique survive en dehors de l'imagination des villageois superstitieux.

Mon oncle, j'ai vu des signes pouvant être des runes falmers, mais rien n'est certain.
Si certains ont survécu, ils sont méfiants et reclus.


Les Langues

Les Nordiques pratiquent depuis longtemps une forme spirituelle de magie connue sous le nom de "Le Chemin de la Voix", essentiellement basée sur leur vénération du Vent sous la personnification de Kynareth. Les Nordiques se considèrent eux-mêmes comme les enfants du ciel, et le souffle et la voix d'un Nordique est son essence vitale. Par l'utilisation de la Voix, la puissance vitale d'un Nordique peut être articulée en un thu'um, ou cri. Les cris peuvent être utilisés pour aiguiser une lame ou pour toucher des ennemis à distance. Les maîtres de la Voix sont connus sous le nom de Langues, et leur pouvoir est légendaire. Ils peuvent appeler une personne spécifique à des kilomètres de distance, et se déplacer d'un cri, apparaissant à son point d'arrivée. Les Langues les plus puissants ne peuvent parler sans provoquer des catastrophes. Ils doivent vivre bâillonnés, et communiquer via un langage des signes et en écrivant des runes.

Durant la conquête de Morrowind et la fondation du Premier Empire, les grands chefs de guerre Nordiques - Derek le Grand, Jorg HelmbolgHoag Tueur-de-Mer - étaient tous des Langues. Quand ils attaquaient une ville, ils n'avaient pas besoin d'engin de siège ; les Langues se réunissaient en formant un angle en face de la porte, et prenaient une grande inspiration. Quand le meneur la laissait ressortir en un thu'um, les portes étaient soufflées, et les guerriers se ruaient dans la ville. Tels étaient les hommes qui forgèrent le Premier Empire. Mais, malheureusement pour les Nordiques, l'un des plus puissants de tous les Langues, Jurgen Parlevent (ou Le Paisible, nom sous lequel il est plus connu à présent), se convertit à des principes pacifistes qui dénonçaient l'usage de la Voix à des fins guerrières. Sa philosophie prévalut, essentiellement grâce à son incontestable maîtrise de la Voix -- sa victoire fut scellée lors d'une confrontation légendaire, au cours de laquelle Le Paisible aurait "avalé les Cris" de dix-sept Langues activistes pendant trois jours, jusqu'à ce que ses adversaires s'effondrent tous de fatigue (et devinrent alors ses disciples). A présent, le plus ancien et puissant des Langues s'est retiré dans les plus hauts sommets afin de mener une vie de contemplation, et n'a parlé qu'une seule fois de mémoire d'homme, pour annoncer la destinée du jeune Tiber Septim (telle qu'elle est racontée en Cyrodiil). En remerciement, l'Empereur a récemment ouvert une nouvelle Académie Impériale de la Voix à Markarth, vouée à ramener le Chemin de la Voix à l'ancien et honorable art de la guerre. Il est donc possible que les impressionnants exploits des anciens héros Nordiques soient sous peu égalés ou même surpassés sur un champ de bataille.

La nouvelle académie de Septim est composée de plumitifs et de charlatans -- on dit que le soi-disant Grand Maître gagnait sa vie en jouant les baladins à Vendeaume -- les étudiants sont les descendants des familles Nordiques les plus obséquieuses, qui espèrent gagner les faveurs du Nouvel Ordre de Tiber Septim ~

Lieux à visiter :
PGE1-5

Page du manuel scannée

Haafingar (Solitude)

Ville natale de la célèbre Académie des Bardes, Haafingar est aussi un des principaux ports de Bordeciel, et on peut voir sur ses quais des navires provenant de toute la côte, transportant du bois et des morues salées pour les marchés de Refuge, de l'Ouest d'Anvil, et de Senchelle. Fondée durant la longue période d'accointance Alessienne de Bordeciel, l'Académie des Bardes continue à faire étalage d'hérésies, et ses étudiants sont de fameux buveurs, dignes du métier qu'ils ont choisi. Chaque année, les étudiants envahissent la place du marché pour une semaine de réjouissances, à l'apogée de laquelle est brûlée l'effigie du "Roi Olaf", probablement un prétendant à présent oublié de l'époque de la Guerre de Succession. Les diplômés n'ont aucun mal à trouver un emploi dans les maisons nobles de Tamriel, y compris la désormais restaurée Cour Impériale de Cyrodiil, mais nombre d'entre eux choisissent encore de suivre les traces errantes d'anciens étudiants illustres tels que Callisos et Morachellis.

Vendeaume

Ancienne capitale du Premier Empire, le palais de la dynastie d'Ysgramor domine toujours le centre de la Vieille Ville. Vendeaume fut mise à sac au cours de la Guerre de Succession, puis par l'armée Akaviri d'Ada'Soon Dir-Kamal ; le Palais des Rois est l'un des rares bâtiments du Premier Empire à avoir perduré. De nos jours, Vendeaume reste la seule grande ville de la décidément rurale Châtellerie d'Estemarche, et sert de base aux troupes Impériales qui gardent le Col de Dunmeth de Morrowind.

Gorge du Monde

Il s'agit de la plus haute montagne de Bordeciel, et la plus haute de Tamriel en mettant à part Vvardenfell, en Morrowind. Les Nordiques croient que les hommes ont été créés sur cette montagne lorsque le ciel souffla sur les terres. Ainsi, le Chant du Retour fait référence non seulement au retour d'Ysgramor sur Tamriel après la destruction de Saarthal, mais aussi au retour des Nordiques à ce qu'ils croient être leur terre natale. Des pèlerins traversent Bordeciel pour gravir les Sept Mille Marches du Haut Hrothgar, où repose le plus ancien et honoré des Grises-Barbes (~Enfin, des humains dignes de respect. J'ai rencontré un ancien Grise-Barbe qui pouvait presque me parler d'égal à égal, jusqu'à présent ma seule expérience de ce genre avec les humains) dans le silence absolu, dans leur quête de devenir toujours plus sensibles à la voix du ciel.


Guide de poche de l'Empire, Première édition
Guide de poche de l'Empire, Première édition: Prologue Guide de poche de l'Empire, Première édition: Cyrodiil

Crédits Modifier

La GBT
Cette page contient pour partie du contenu trouvé sur la Grande Bibliothèque de Tamriel. Tout crédit leur revient donc pour les éléments empruntés à leur travail.


Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .