FANDOM


Voir article détaillé : Livres (Online)

Guide pratique des spriggans est un livre présent dans :

Informations Modifier

Contenu du livre Modifier

Parlons à présent des spriggans, ces insaisissables nymphes des forêts. Bien sûr, vous aurez très certainement déjà entendu cette raillerie qu'aiment à lancer les enfants :

« L'as-tu vue ?

- Quoi ?

- La spriggan toute nue ! »

... Cette plaisanterie puérile mise à part, que peuvent nous apprendre les érudits au sujet de ces créatures mi-fleurs/mi-animales que sont les spriggans ? Après avoir consulté toutes les archives disponibles, je crains fort que les connaissances des académiciens en la matière ne soient limitées.

Les légendes et les témoignages de rencontres nous apprennent qu'un lien mystique existe entre les spriggans et certains bosquets, qu'elles défendent farouchement contre les intrus. La sève de spriggan est réputée vénéneuse et d'aucuns disent que leur capacité à user de la magie pour soigner leurs blessures en fait de redoutables adversaires.

De surcroît, les spriggans possèdent une sorte de connexion psychique avec les animaux et les plantes qu'abritent leurs bosquets sacrés et les témoignages recueillis font état d'animaux combattant les intrus à leurs côtés. Les spriggans ne comptent pas seulement parmi leurs alliés des bêtes de nature agressive telles que les ours ou les essaims de frelon, mais aussi des créatures craintives comme les gazelles ou les élans.

Les motivations d'une telle alliance (amour, amitié ou invocation magique) restent inconnus et génèrent de nombreux débats au sein de la communauté mystizoologiste. Toutefois, il n'y a aucun doute quant à la nature magique de ces créatures. En témoignent les puissantes propriétés des « racines noueuses » pour lesquelles elles sont chassées. Très prisées par les alchimistes en raison de leurs indéniables propriétés ésotériques, ces racines entrent dans la composition de potions complexes et permettent la miscibilité de puissants réactifs.

Quant à leurs origines, le mystère reste entier. Nous retrouvons les récits de « Bosquets à spriggains » dès le commencement de la Première Ère, ainsi que la mention de « filles de arbres » dans les mythes anciens d'Y'ffre et des Os de la Terre. Leur nom courant semble dérivé de « sprig », le terme nède qui désigne une pousse verte, mais tout le restant de leurs origines reste inconnu.

D'un point de vue purement physique, les spriggans peuvent adopter plusieurs formes, avec une diversité d'écorces et de feuillages. Cela peut représenter différentes souches ou sous-espèces, ou n'être qu'un reflet du lien mystique entre le spriggan et la flore locale. Les spriggans ressemblent généralement aux plantes des bosquets où ils vivent, jusqu'à refléter la nature saisonnière de ceux qui résident dans les forêts persistantes du nord de Tamriel. J'ai la conviction que les spriggans dits printanniers, estivaux, automnaux et hivernaux ne sont que les mêmes créatures sous différentes mues saisonnières.

Certains sont allés jusqu'à supposer une hiérarchie chez les spriggans, où les membres inférieurs de l'espèce devraient allégeance aux membres supérieurs, parfois appelés « matrone spriggan » ou « mère nourricière ». C'est là que l'on se doit de tracer la frontière entre recherche et fiction : quoique l'apparence des spriggans évoque la féminité, rien ne prouve qu'ils puissent adopter un comportement raisonné ou social, ni une organisation hiérarchique. Les créatures du monde sauvage, même celles de nature quasi-magique, se comportement [sic] [Ne pas remplacer par comportent. Ce terme mal orthographié apparaît tel quel dans le jeu.] uniquement selon leur instinct, et leur prêter des émotions ou comportements anthropologiques n'est ni plus ni moins qu'un sentimentalisme crasse. Si ce genre de fariboles vous séduit, je vous recommande les œuvres de dame Cinabre de Taneth, qui les produit par volumes entiers.

Apparitions Modifier

309px-ZeniMax Media Logo.svg
Le contenu de cette page est partiellement issu de la série de jeux vidéos The Elder Scrolls ou de sites créés et détenus par ZeniMax Online Studios, dont le copyright est propriété de ZeniMax Online Studios. Toutes les marques déposées présentes dans l'image sont propriétés de ZeniMax Online Studios, dont l'inclusion n'implique aucune affilation avec Wiki The Elder Scrolls. L'utilisation de telles images est censée tomber sous le coup de l'emploi du fair use de la loi sur le droit d'auteur.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .