FANDOM


Voir l'article principal : Livres (Daggerfall)

La Guerre de Brétonie est un livre trouvable dans:

Contenu du livre Modifier

L'histoire de la Baie d'Iliaque, décrit dans sa totalité, horrifierait les lecteurs bien davantage que la plus horrible légende du Roi des Tréfonds. Par rapport aux guerres de la première et deuxième ères, notre plus récent appel aux armes, la guerre de Brétonie est bien pâle. Le siège d'Orsinium dura du 1E 950 jusqu'au 1E 980 sans trêve. Mille ans après, la Peste du Thrassian, couplée à la Guerre de la Vertu, tua plus de la moitié de la population de la baie d'Iliaque. Mais cependant, la guerre de Brétonie nous fascine, et pas simplement en raison de son immédiateté.

Ironiquement, le Seigneur Mogref de Brétonie recherchait la paix quand il a demandé protection de Daguefilante pour l'île de Brétonie. L'île avait longtemps été indépendante, mais à mesure que la piraterie augmentait dans la baie, Mogref a certainement réalisé la vulnérabilité de Brétonie. Le Roi Lysandus accepta de devenir le suzerain de Brétonie, sur le conseil d'un grand nombre des siens, y compris de son archiprêtre de Kynareth, le Seigneur Vanech.

Bien que Brétonie était une île de pêcheur prospère et bien placée stratégiquement, le vasselage de Brétonie était principalement un acte de charité. Lysandus savait que si personne n'aidait Brétonie, elle tomberait aux mains des pirates, si ce n'était une force plus maléfique.

Malheureusement, le Roi Camaron de Sentinelle n'était pas d'accord. Citant un contrat vieux de deux cents ans, sournoisement si ce n'est pas illégalement écrit pour suggérer que Brétonie était un "terrain traditionnel" du Royaume de Sentinelle, Camaron avait déclaré la guerre. La majorité de ses conseillers, étant des seigneurs de guerre dans un pays traditionnellement belliqueux, a soutenu son roi dans cet acte. Le Conseiller en Chef, une femme appelée L'Oracle, avait prévu la mort et la défaite dans cette guerre, mais sa sagesse fut étouffée et elle fut bannie de la cour. Camaron aurait du l'écouter.

Quelques escarmouches de la Guerre de Brétonie furent remportées par Sentinelle, mais les batailles principales furent toutes gagnées par Daguefilante. Le Roi Lysandus, son prince héritier Gothryd, et le général de l'armée, le Seigneur Bridwell, étaient de bons chefs comme de bons guerriers, et la Bataille de Bluffs et le Siège de Craghold furent tous les deux remportés par Daguefilante.

La guerre aurait été gagnée avec une victoire de plus, mais il y eut un incident domestique peu commun dans la cour du Roi Lysandus. La mère du Roi, la Reine douairière Nulfaga, était inquiète au sujet de la guerre depuis son commencement, mais elle commençait maintenant à avoir des visions de cataclysme. Elle vit la mort de son fils bien-aimé si la guerre continuait. Subjugué par ses succès, le Roi Lysandus refusa d'écouter ses craintes jusqu'a ce que Nulfaga quitte la cour. Lysandus se rendit alors compte à quel point elle était certaine de sa mort imminente. Il commença alors activement à engager des pourparlers pour un traité de paix avec Sentinelle, en utilisant la seigneurie neutre du Reich Gradkeep comme médiateur.

Le Traité du Reich Gradkeep n'a jamais eu lieu. Au début, le Roi Camaron était diplomate, car le parti perdant d'une guerre est souvent diplomate, mais lorsqu'il se rendit compte que le traité proposé incluait une déclaration formelle du partage de Brétonie entre les royaumes de Sentinelle et de Daguefilante, il éclata de fureur. Sans se préoccuper du protocole qui défendait d'attaquer une seigneurie pacifique neutre, Camaron ordonna à son armée de mettre à feu et à sang le Reich Gradkeep. D'abord les halls du palais, puis les rues de la capitale, furent couverts par le rouge du sang. C'est seulement avec l'appui de l'armée de Daguefilante que le chaos entra sous une relative contrôle. L'armée de Sentinelle se sauva du Yeorth Burrowland, et l'armée de Daguefilante l'a poursuivie jusqu'à la Forêt de Ravennian avant d'installer un campement.

Une semaine plus tard, après que chacun ait eu une chance d'envoyer trouver des renforts et de projeter des plans de bataille, les deux armées se réunirent dans le champ qui les séparait, le pré fleurissant appelée Cryngaine Field. Dans l'ardeur de l'affrontement, un brouillard non naturel recouvrit le champ de bataille, aveuglant tous les combattants. Lorsque la brume se dispersa, le corps du Roi Lysandus fut trouvé, sa gorge transpercée par une flèche inconnue.

Daguefilante ne gaspilla pas de temps dans le deuil; le jeune prince Gothryd, qui avait montré un grande bravoure dans la bataille et qui était très populaire parmi les troupes, fut couronné Roi de Daguefilante juste derrière les lignes de batailles et il ordonna à son armée de monter à l'assaut.

Peut-être était-ce la vue du jeune guerrier courageux sacré roi apparaissant sur le champ bataille qui inspirait l'armée de Daguefilante, peut-être que le vent de la victoire allait tourner, Sentinelle commença a paniquer. Le Roi Gothryd rencontra le Roi Camaron avant que les Rougegardes ne se lancent dans une retraite, et les deux monarques se combattirent. Tous les deux étaient d'excellents guerriers, mais Gothryd était un épéiste plus habile, et Camaron tomba ce jour-la. Le Seigneur Oresme de Sentinelle s'est rendu solennellement à Daguefilante, cédant officiellement tous ses droits sur Brétonie. Il se suicida plus tard sur le navire qui le ramenait à Sentinelle.

La paix était un processus difficile pour les cités et les villes des deux cotés de la baie d'Iliaque. En tant qu'élément du traité formel de paix, le Roi Gothryd demanda la main de la Princesse Aubk-i, l'unique fille du défunt Roi Camaron et de la Reine Régente Akorithi. La demande était prévue pour restaurer l'amitié entre les deux royaumes, et elle fut partiellement réussie bien que beaucoup dans la cour royale de Sentinelle aient considéré la princesse comme prisonnière de guerre plutôt que lien à Daguefilante.

Le seul membre survivant de la famille régente du Reich Gradkeep fut un enfant maladif de bas âge, ainsi les conseillers de l'état appelèrent le Seigneur Auberon Flyte, un cousin du Seigneur Graddock, pour régner en régent dans la seigneurie.

Le Seigneur Flyte accepta, sa conduite autoritaire, presque dictatoriale, était juste ce dont le Reich Gradkeep avait besoin pour reconstituer l'ordre après le sanglant Traite du Reich Gradkeep. Ses sujets lui furent reconnaissants et, au décès de l'infant héritier, ils ont non seulement élevé son épouse Doryanna et lui-même de régents à dirigeants, mais ils ont aussi accepté aussi de retirer la seigneurie en son honneur. Le Reich Gradkeep devint Anticlère, du nom de sa maison ancestrale.

Les horreurs de la Guerre de Brétonie resteront a jamais dans nos mémoires, même en Anticlère. Si Daguefilante et Sentinelle pourront employer le mariage du Roi Gothryd et de la princesse Aubk-i comme symbole de paix plutôt que de discorde est une chose que seul le futur pourra nous montrer.

-- 14 Clairciel 3E 404

Autres Modifier

Ce livre ne doit pas être confondu avec La Guerre de Brétonie (Fav'te), qui a été écrit par un rougegarde. Les deux versions ont donc des points de vue diamétralement opposés quant au déroulement de la guerre.

Localisations connues Modifier

Généré aléatoirement

Crédits Modifier

Bethsoftblack
Ce livre ou cette image est issu de la série de jeux vidéo The Elder Scrolls ou de sites web crées et détenus par Bethesda Softworks. Son contenu est donc détenu par Bethesda Softworks. L'usage des images et du contenu tombe sous le coup de la règle du fair use de la loi sur le copyright.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .