FANDOM


Voir l'article principal : Livres (Daggerfall)

La chute de l'usurpateur est un livre trouvable dans:

Contenu Modifier

Le peuple de Dwynnen célèbre l'Othroktide chaque année le 5 de l'Aurore Solaire, date à laquelle, selon la légende, un homme surgit des étendues sauvages de Hauteroche et s'éleva face au mort-vivant du château de Wightmoor et le vainquit. Il devint ainsi le premier Baron de Dwynnen. Aujourd'hui, peu de gens croient encore à cette légende, mais quelle que soit la façon selon laquelle le Baron Othrok de Dwynnen prit le pouvoir, il exista réellement et fut comme prédestiné à devenir un des plus grands héros de Hauteroche, voire même de tout Tamriel.

La légende, comme n'importe quel enfant de Dwynnen vous le raconterait, narre l'histoire d'un peuple sous le joug d'une liche et de son armée de zombies, fantômes, vampires et autres squelettes, et ce depuis un très grand nombre d'années. Lorsqu'un jour (les archivistes s'accordent sur l'année 3E 253), il est dit qu'Othrok fut béni par les dieux, et mena au combat une armée composée d'hommes et d'animaux dans le but de détruire la mort. Il parvint à ramener la paix et la prospérité sur cette terre, devenant plus puissant à mesure que le pays s'améliorait.

Des années plus tard, il mena l'insignifiante baronnie au combat et défia Camoran l'Usurpateur, et il sauva l'ensemble de Tamriel. Ce que le Baron a dû recevoir pour son mérite fut longtemps débattu, mais il est un fait incontestable; au cours de l'année 3E 267, l'implacable Camoran l'Usurpateur s'en vint vers le Nord, traversant Hauteroche, et fut arrête près de la zone ou se tient aujourd'hui Dwynnen. Dwynnen était à l'époque bien moins grande qu'elle ne l'est actuellement - elle n'avait alors pas de port, par exemple - mais la Bataille de Vagues de Feu qui opposa les deux armées fut une bataille côtière. Le fait que cette bataille n'eût probablement pas lieu dans Dwynnen même n'en amoindrit pas pour autant la participation du Baron.

Camoran l'Usurpateur conquit les provinces de Martelfell et de Val-boisé grâce à une très grande armée qui, toujours selon la légende, était majoritairement constituée de morts- vivants et de daedra (cependant il est plus envisageable qu'elle se composait de rougegardes et d'Elfes des bois). De toutes les façons, chacun sait que l'Usurpateur invoqua tout de meme des Daedra et morts- vivants à Arenthia, avant de lentement remplacer ces créatures par les armées de ses territoires conquis. Et il est bien connu que la plupart des armées de Val-boisé, par exemple, étaient historiquement formées de mercenaires.

La rumeur des conquêtes de l'Usurpateur atteignit Hauteroche au début de l'année 266, mais les préparatifs pour repousser l'invasion ne commencèrent pas avant le début de l'année suivante. La plupart des historiens attribue cette hésitation à deux raisons : tout d'abord parce que les principales puissances de la Baie étaient à cette époque dirigées par des monarques particulièrement inaptes face à une telle situation - Refuge et Sentinelle avaient toutes deux des rois dans leur minorité, tandis que la grande Daguefilante était déchirée par la lutte entre Helena et son cousin Jilathe. Le Seigneur du Reich Gradkeep (aujourd'hui Anticlere) était mortellement malade en 266 et mourut finalement à la fin de l'année. Il n'y avait, pour ainsi dire, aucun leader, aucun chef capable d'unir les provinces face à l'Usurpateur. De tous les leaders ayant moins d'influence, au moins huit (les "Huit Traitres" de la légende) firent en secret un serment d'allégeance à l'Usurpateur afin de protéger leurs terres.

La seconde raison de la léthargie de Hauteroche concernait la profondeur des relations entre les provinces et l'Empire Septim. Pour la première fois depuis le début de la Dynastie, un Empereur, qui non seulement n'était pas Breton mais n'avait en plus pas passé son enfance en Hauteroche, dirigeait Tamriel.

La différence entre Cephorus II et son cousin Uriel IV qui le précéda était à la limite de l'épouvantable pour le peuple de Hauteroche. Même les Empereurs les plus fous comme Pelagius III reconnaissaient aux Bretons une suprématie sur toutes les autres races, et les cousins et les plus jeunes frères et sœurs des Empereurs avaient toujours eu certaines responsabilités en Hauteroche, et ce depuis la fondation de l'empire. Cephorus était un Nord, appuyé par les provinces de Bordeciel et de Morrowind. L'opinion de gens du peuple de Hauteroche était autant de sympathie pour Camoran l'Usurpateur qu'ils n'avaient de défiance envers cet Empereur haï.

Le Baron et ses alliés moins légendaires, les chefs de Ykalon, Phrygia et Kambria, changèrent cette perception favorable. Les nouvelles des traitements inhumains réservés aux captifs et des abus faits sur les terrains conquis par l'Usurpateur s'étendirent rapidement sur leurs territoires, et enfin sur d'autres régions plus neutres. En quelques mois, la plus grande armée navale jamais créée fut mise en activité sur les bords de la Baie d'Iliaque.

Seule la flotte d'Uriel V, destinée à envahir l'Akavir et qui connut un destin tragique était comparable. La manière selon laquelle les forces de Hauteroche purent vaincre l'incroyable armée de Camoran l'Usurpateur est certainement digne d'un long livre à elle seule. Et peut-être, vaut-il mieux la laisser à l'imagination du public. On raconte en tout cas que les conditions météorologiques allèrent à l’ encontre de l'Usurpateur, ce qui est une raison suffisante pour introduire une intervention divine. Mais l'objectif divin du Baron est le thème central d'Othroktide, après tout. Et comme l'écrivit le poète Braeloque, "Pour éclaircir les faits, le plus sage s'oriente toujours d'abord vers la fiction".

Localisations connues Modifier

Généré aléatoirement

Crédits Modifier

Bethsoftblack
Ce livre ou cette image est issu de la série de jeux vidéo The Elder Scrolls ou de sites web crées et détenus par Bethesda Softworks. Son contenu est donc détenu par Bethesda Softworks. L'usage des images et du contenu tombe sous le coup de la règle du fair use de la loi sur le copyright.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .