FANDOM


Voir l'article principal : Livres (Morrowind)
Voir l'article principal : Livres (Morrowind)

La prophétie oubliée est une note présente dans The Elder Scrolls III: Morrowind.

Localisations Modifier

Quêtes Modifier

Mehra Milo et les prophéties oubliées Modifier

Caïus Cosadès donne au Nérévarine cette quête, qui commence d'une manière apparemment inoffensive, mais qui dégénère rapidement en une mission de sauvetage exigeant que le Nérévarine pénètre dans la prison du Ministère de la Vérité afin d'aider Mehra Milo à s'échapper. À la fin de cette quête, le Nérévarine et Mehra se retrouvent à Holamayan et Gilvas Barélo récompense ce grand succès et l'intrigue de la quête principale peut alors continuer.

Contenu Modifier

Du septième signe de la onzième génération,
Ni molosse ni guar, ni semence ni herse,
Mais né du Dragon et marqué par les étoiles lointaines,
Étranger incarné sous le mont Écarlate,
Invité béni contrant les sept malédictions,
La main sanctifiée par les étoiles brandit la lame trois fois maudite
Pour recueillir le fruit du vent semé par la maison que nul ne pleure.

Notes

Lignes 1-3 : natif d'une famille ancienne, mais pas de l'un des quatre grands clans cendrais. Né sous des étoiles lointaines et le signe du Dragon, autrement dit, le signe impérial.

Lignes 4-5 : "Étranger incarné" semble être un titre mettant l'accent sur le lien existant entre les mondes. Cet individu est un "étranger béni" ; il n'est pas né au sein d'une tribu, mais ces dernières l'acceptent en lui offrant les lois de l'hospitalité. Il prendra le meilleur sur sept malédictions sous le mont Écarlate. Voir la prophétie des "Sept malédictions". À noter également que Dagoth Ur dispose de sept serviteurs, anciens seigneurs-mages que les Cendrais appellent vampires des cendres.

Lignes 6-7 : "sanctifié par les étoiles" semble faire référence à Azura, Daedra et déesse de la Magie, du Destin et des Prophéties. La "lame trois fois maudite" est peut-être une dague appelée Lamentation, associée dans certaines légendes à la bataille du mont Écarlate et à Kagrénac, maître-artisan dwemer. L'étrange formule "recueillir le fruit du vent semé" fait référence à une phrase ("recueillir le fruit de son labeur") et à un proverbe ("qui sème le vent récolte la tempête") indiquant que l'on a ce qu'on mérite, dans le sens positif comme négatif.

Enfin, la "maison que nul ne pleure" peut être n'importe laquelle des deux Grandes Maisons oubliées des Dunmers : la Maison Dwemer ou la Maison Dagoth.

Apparitions Modifier

La GBT
Cette page contient pour partie du contenu trouvé sur la Grande Bibliothèque de Tamriel. Tout crédit leur revient donc pour les éléments empruntés à leur travail.
Bethsoftblack
Ce livre ou cette image est issu de la série de jeux vidéo The Elder Scrolls ou de sites web crées et détenus par Bethesda Softworks. Son contenu est donc détenu par Bethesda Softworks. L'usage des images et du contenu tombe sous le coup de la règle du fair use de la loi sur le copyright.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .