FANDOM


Lambur est une Orsimer de Port Hunding, à Stros M'Kai. Elle est membre de l'équipage du Fer de lance.

Interactions Modifier

Le Fer de lance échoué Modifier

Pointe du Fer de lance Modifier

Le Vestige a recruté au moins une des personnes que Kaleen voulait. Quand le Vestige le décidera, ils pourront commencer à effectuer son casse.

Le complot de Sangrépine Modifier

Le Culte de Sangrépine a récemment attaqué la forteresse de Pierrecroc. Les Orques ont repoussé leur attaque, mais quelque chose y a été dérobé.

La Chute de Carzog Modifier

L'enquête du Vestige sur les activités du Culte de Sangrépine a convaincu le chef Tazgol que ses adeptes en ont après les Orques de Betnikh.

Conversations Modifier

Le Fer de lance échoué Modifier

Parlez au capitaine. Elle aime bien discuter, elle.

Pointe du Fer de lance Modifier

Hé ! Le capitaine vous cherche.
Que se passe-t-il ? Grâce à vous, on peut effectuer le casse. Quelques matelots supplémentaires souhaitent même rejoindre l'équipe. Vous devriez parler au capitaine, à l'étage.

Très bien. Je vais lui parler. Le capitaine est à l'intérieur.

Port Hunding Modifier

Lambur monte à bord du Fer de lance.

Le capitaine Kaleen a pris son temps pour quitter cette maudite île. Ça ne me surprend pas. Les problèmes des Orques ne sont pas les miens. Mais nous serions coincés ici sans votre aide. Je ne l'oublierai pas.

Enfin, rentrés à Betnikh ! Mon clan m'a manqué.

Le complot de Sangrépine Modifier

Ça faisait partie d'un plan plus vaste. J'en suis sûre !
Que s'est-il passé ? Le culte de Sangrépine a attaqué la forteresse. On avait repoussé les adeptes, mais ils ont dérobé un antique parchemin bréton. Le chef Tazgol pense que l'assaut est un échec. Je me pose encore la question.

Que voulez-vous dire ? Les adeptes se sont repliés après l'assaut initial ; je suis sûre qu'ils venaient voler ce parchemin. Mais pourquoi ? Pour nous tendre un piège ? Il faut le découvrir avant que le chef ne lance l'attaque.
Comment puis-je me rendre utile ? Commencez par aller voir la chamane Laganakh. Elle a assisté aux rituels de Sangrépine dans les Collines gravées. Elle attend près de la longère qui se trouve au sud d'ici. On a aussi repéré des adeptes à Moriseli, au nord, et à Sombrechamp, à l'ouest d'ici.
Que pouvez-vous me dire sur Moriseli ? Ces ruines remontent aux Ayléides. Il y a de cela des années, une patrouille isolée y a repoussé un assaut bréton d'envergure pendant plusieurs semaines. Plus tard, notre armée a éradiqué les pillards. Ce ne sont que des ruines. Je ne sais pas ce que les Sangrépines y cherchent.
Et Sombrechamp ? Ce n'est pas rassurant, comme nom. C'est un cimetière. Bréton, pas orque. Quand on a conquis l'île, il y a plusieurs siècles, Yzzgol l'a épargné par respect pour nos ennemis. On profane pas les cadavres, mais les adeptes de Sangrépine s'y priveront pas, eux.
Que sait-on sur les Collines gravées ? C'est très sauvage. Il y a des ruines ayléides, mais elles ont été pillées il y a longtemps. J'ignore ce que cherche la Sangrépine, mais Laganakh en saura peut-être davantage.

Le Vestige reparle à Lambur après avoir accompli Dans les collines, Âmes tourmentées et Déterrer le passé.

Vous êtes de retour. Très bien. Vous savez ce que prépare ce culte ?
Les adeptes recherchent une puissante relique sous la Chute de Carzog. Des adeptes de Sangrépine ont été aperçus dans ces ruines. Le chef Tazgol mène déjà son armée pour aller leur régler leur compte. Ils vont tout droit dans un piège !

La Chute de Carzog Modifier

Le chef Tazgol dirige les Orques vers la Chute de Carzog. Il est déterminé à bouter le culte de Sangrépine hors de Betnikh.
Qu'est-ce qui ne va pas ? Vous avez l'air inquiète. Le chef Tazgol se rend pas compte du danger. Le culte de Sangrépine est à la recherche d'une vieille arme ayléide dont on sait rien. On doit rattraper Tazgol et l'empêcher de se précipiter dans ces ruines.

Allons-y.
  • Lambur: Vite ! À la Chute de Carzog pour en finir avec cette menace !
  • Soldat de Montemer: Oui, Monsieur !
  • Lambur: Commandeur Kharsh, c'est quoi le problème ?
  • Kharsh: Les adeptes de Sangrépine ont levé une armée spectrale dans les profondeurs des ruines. On pourra pas les vaincre !
  • Lambur: Transportez les blessés à la forteresse. On doit y mettre un terme !
  • Néramo: Les adeptes ont réussi à sceller les portes grâce aux pierres de Welkynd.
  • Lambur: Trouvez comment entrer dans les ruines.

Les Orques sont en train de mourir... ou pire. Faites-nous entrer !

Le Vestige retrouve Lambur et sa bande dans le sanctuaire intérieur de la Chute de Carzog.

Pas de temps à perdre. Trouvez cette relique !

Le Vestige touche la relique.

  • Lambur: Étrange que quelque chose de si petit puisse causer une telle terreur. Il faut la détruire !
  • Capitaine Kaleen: Attendez. Il nous faut réfléchir.
  • Lambur: Réfléchir à quoi ? Elle a tué des centaines d'Orques !
  • Capitaine Kaleen: Ce sont les adeptes qui ont fait ça. Entre de bonnes mains, elle pourrait aider à défendre l'Alliance contre les envahisseurs.
  • Lambur: Je n'offrirai jamais cette chose à ceux qui ont rasé Orsinium !

Détruisez la relique, vite ! Vous avez pas entendu les cris quand ces choses dévoraient les âmes de mon peuple ?
C'est une décision difficile. C'est pourtant évident. Vous pouvez pas remettre cette arme à ceux qui ont rasé Orsinium et cherché à exterminer les miens ! Vous devez la détruire !

Orsinium ? Que voulez-vous dire ? Orsinium était autrefois une terre orque. Les rois brétons et rougegardes ont la mauvaise habitude d'y réduire tout en cendres. Et l'Alliance pourrait subitement résoudre tous nos problèmes ? Si vous leur donnez la relique, ils s'en serviront pour soumettre les Orques. Si c'est pas aujourd'hui, certainement plus tard.
Comment est-ce possible ? Cet objet est une malédiction universelle. Aujourd'hui, Vardan l'emploie contre les Orques, mais demain, elle détruira qui ? À moins que vous vouliez devenir ennemi, vous devez le détruire !
Merci de vos conseils, Lambur.
Je ne suis toujours pas convaincu. [?]

Si le Vestige a décidé de détruire la relique :

La relique n'est plus, et les âmes de mon peuple sont en paix. Merci d'avoir fait ce choix.

Si le Vestige a décidé de garder la relique :

[?]

Jusqu'en Glénumbrie Modifier

Prendre parti contre Kaleen fut un choix difficile, j'en ai conscience. J'ai ressenti la même chose. On a beaucoup partagé, plus que vous ne pourriez l'imaginer. Malgré tout, je pars. Je vais former mon propre équipage sur mon propre bateau. Quant à vous, l'ami, vous serez toujours le bienvenu.

Apparitions Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .