FANDOM


Voir l'article principal : Livres (Oblivion)

Le voile de l'ouest est un livre présent dans :

Localisations connues Modifier

Oblivion Modifier

Contenu du livre Modifier

Confidentiel – secret total recommandé Modifier

Permettez-moi de vous féliciter pour votre promotion en tant qu'ambassadeur du tribunal du Refuge.

Votre Seigneurie m'a demandé une révision des documents Lames existants depuis l'année 417 de l'ère Troisième concernant "Le Voile de l'ouest", et un résumé de l'état actuel des affaires à ce sujet.

Étant donné que Votre Seigneurie se trouvait à l'époque au Marais noir sous les ordres de l'amiral Sosorius, vous ne connaissez probablement de ces évènements que les proclamations impériales et les déclarations de la chapelle, identifiant cette période comme le "Miracle de la paix". Lors du "Miracle de la paix", selon les rapports officiels, la région de la baie d'Iliaque, anciennement dévastée par la guerre, fut transformée du jour au lendemain. Les petits duchés en conflit et les royaumes de second ordre devinrent les comtés modernes et paisibles de Martelfell, de Sentinelle, du Refuge et d'Orsinium. Le "Miracle de la paix", également connu sous le nom de "Voile de l'ouest",est donc célébré comme le résultat des interventions miraculeuses de Stendarr, Mara et Akatosh afin de transformer cette région dévastée en une série de comtés impériaux paisibles et bien dirigés. La destruction catastrophique de l'environnement et des propriétés et le nombre important de victimes liées à ce miracle sont considérés comme "tragiques et incompréhensibles pour les mortels".

Dans la mesure où ce rapport confirme et valide les limites actuelles de ces comtés et déclare les dirigeants et les frontières "déterminés par les Neuf", le "Miracle de la paix" sert les objectifs impériaux de consolidation pacifiste d'anciens états et souverainetés en juridictions gérables. Les autres caractéristiques notables de ces évènements (disparitions en masse, armées mystérieusement transportées à l'autre bout du pays ou complètement anéanties, tempêtes monstrueuses et phénomènes célestes, discontinuités locales du temps) laissent à penser que ces évènements font partie d'une intervention divine mystérieuse à grande échelle.

Ceci n'est cependant qu'une version de ces évènements, et il en existe bien d'autres, comme vous pouvez l'imaginer. Pour résumer, cette explication correspond peut-être parfaitement à la politique impériale, mais elle n'a aucune ou très peu de véracité historique.

Votre Seigneurie sait sans doute que les Lames en sont arrivées à la conclusion qu'il n'existe pas d'explication historique plausible de ces évènements, et désespèrent d'en trouver un jour. Les Lames en ont conclu qu'un miracle s'était produit, étant donné que les évènements étaient inexplicables, mais elles doutent franchement que ce miracle soit une intervention divine.

Nous avons de bonnes raisons de croire que les familles à la tête des quatre comtés actuels de la baie d'Iliaque avaient été prévenues. Il existe également des preuves selon lesquelles certaines de ces familles seraient directement ou indirectement responsables de l’évènement. Nous ne savons pas ce qui s'est exactement passé, mais nous sommes à peu près sûrs que l'artefact "Totem" était impliqué dans l'affaire, et qu'un agent Lame s'en est servi. Nous avons malheureusement perdu le contact avec cet agent juste après l’évènement ; c'est regrettable, car son rapport aurait pu nous aider à comprendre les incohérences présentes dans les différentes versions données.

Les Lames disposent de très peu de rapports d'agents datant de l'époque du "Voile de l'ouest". La plupart de nos agents disparurent à ce moment, et les autres furent perdus dans la confusion qui suivit. Je vous présente quelques-uns de ces rapports afin de vous donner une idée de leurs limites, et j'inclus celui de votre prédécesseur, le seigneur Strale. Vous avez sans doute eu accès à d'autres versions privées et secrètes de ce qui s'est produit à cette époque. Je pense que vous serez d'accord avec moi : ces documents contiennent plus de questions que de réponses.


Rapport de l'agent Briarbird de Martelfell

"Le 9 soufflegivre, j'étais en poste dans le désert d'Alik’r, à quelques kilomètres au sud de Bergama. Je me trouvais dans le camp, tôt le matin, lorsque j'ai senti le sol trembler violemment. J'ai été projeté à terre. J'ai entendu le grondement d'une tempête de sable, ce qui m'inquiéta, puisque je me trouvais auparavant sur une dune et que je n'avais rien repéré de tel à l'horizon. La tempête me tomba dessus en quelques secondes.

Lorsque je réussis à me dégager du sable, je me rendis compte qu'il fallait que je me dépêche de me rendre à Bergama, étant donné que ma nourriture et mon eau avaient disparu. Lorsque je partis, le soleil se levait. J'atteignis Bergama à la nuit tombée. Le chaos régnait en ville, il y avait des soldats de Sentinelle partout. La forteresse du seigneur de Bergama était en ruine.

Il y avait eu une attaque, mais personne n'avait rien vu, à part l'invasion qui avait suivi. Les soldats de la reine Akorithi de Sentinelle refusèrent de répondre aux questions à ce propos, mais j'appris que tout le nord de Martelfell se trouvait à présent entre leurs mains. Encore plus étrange, je découvris que ma marche dans le désert avait duré deux jours et non un. C'était le 11 du mois, et non le 10. J'avais perdu un jour quelque part, et tout le monde était dans le même cas... Sauf les soldats d'Akorithi, qui connaissaient bizarrement la date.

Je suis depuis arrivé à la conclusion que les soldats avaient été prévenus et que c'est pour cette raison qu'ils n'avaient pas eu les mêmes problèmes que nous avec les histoires de dates et d'heures liées au Voile."


Rapport de l'agent Graylady de Hauteroche

"Au moment du Voile, j'étais infiltrée en tant que sorcière dans le couvent Skeffington de Phyrgias, au centre de Hauteroche. Je m'étais portée volontaire pour aller chercher des provisions, ce qui me permettrait de joindre mon contact à Camlorn. Je me dirigeais vers le nord-est le long des collines des monts de Wrothgarian, le 9 soufflegivre, lorsque je ressentis une chaleur intense derrière moi, comme un feu. Je me suis retournée, mais malheureusement, je ne peux pas dire ce que j'ai vu. Les guérisseurs m'ont expliqué que mes yeux avaient été intégralement brûlés.

J'ai dû tomber dans un état de semi-conscience... Je me souviens parfaitement être tombée à terre alors que le sol semblait se dérober sous mes pieds. Ensuite, il y eut une série d'explosions au loin, au sud, et j'entendis des bruits de sifflements de plus en plus forts et qui se rapprochaient. J'avais mon bouclier, et je compris que quelque chose était en train de tomber du ciel. Je ne voyais rien, mais j'entendais quelque chose arriver, et je pus donc me servir de mon bouclier pour me protéger.

L'assaut s'arrêta tout à coup, et je sentis de la fumée. J'appris par la suite que la quasi-totalité de la forêt d'Ykalon et de Phyrgias s'était enflammée, et que les flammes étaient parties du sud, à Daenia et dans les collines d'Ilessan. Je réussis néanmoins à me diriger vers le nord jusqu'à un temple dans le désert où mes blessures furent guéries, autant que possible.

C'est là que j'appris qu'il y avait eu un énorme affrontement entre Daguefilante, le Refuge et Orsinium, non loin de l'endroit où je me trouvais, et que les terres qui se trouvaient entre ces royaumes avaient été dévastées."


Rapport de l'ambassadeur Naigon Strale

"Sa Majesté impériale m'avait chargé d'une mission délicate. Je ne peux pas en dire plus dans ce rapport, mais je devais jouer le rôle d'ambassadeur de l'empereur à la cour du Refuge. Je devais ensuite retrouver une vieille amie, dame Brisienna, qui se trouvait déjà dans cette région. J'avais décidé de jouer cartes sur table, et j'avais donc choisi de voyager sur une barge impériale qui progressait sur le Bjoulsae, vers l'ouest. C'est là que je me trouvais le 9 soufflegivre au matin. Je me souviens qu'il faisait frais, mais que le ciel était très bleu.

Nous venions de passer le ravissant village de Candlemass lorsque le capitaine sonna l'alarme. Nous nous trouvions devant un énorme mur d'eau, d'au moins trente pieds de haut. Notre barge fut détruite en un rien de temps. Je me réveillai sur le rivage. L'un de mes serviteurs, qui par miracle n'avait pas perdu conscience, était venu à mon secours. Nous ne fûmes que trois à survivre : mon serviteur, un autre homme et moi-même.

Je pensai tout d'abord que toute cette affaire ressemblait étrangement à ce qui était arrivé à un autre agent à Hauteroche peu de temps avant, lorsqu'une énorme tempête avait détruit le navire sur lequel il se trouvait, dans la baie d'Iliaque, non loin du fort du Corsaire. Furieux, déterminé à en savoir plus, je me dirigeai vers le Refuge.

Ma progression ne fut pas très rapide. Tous les villages qui se trouvaient le long du Bjoulsae étaient en feu, et le combat faisait rage entre les orques d'Orsinium et les soldats du roi Eadwyre dans la principauté de Gauvadon, à l'est du Refuge. Je suis un mage accompli, et j'ai l'habitude de me défendre tout seul, mais je mis quasiment une semaine pour couvrir les quelques kilomètres qui me séparaient du Refuge.

A mon arrivée, je trouvai le roi Eadwyre et la reine Barenziah en train de célébrer leurs victoires. A ce stade, je savais que sept grandes batailles avaient eu lieu simultanément dans la baie d'Iliaque, et que personne n'avait pu dire quoi que ce soit au sujet de ces batailles, en dehors du sang versé un peu partout.

Pour résumer : le 9 soufflegivre, il y avait quarante-quatre royaumes, comtés, baronnies et duchés indépendants autour de la baie d'Iliaque, si l'on inclut les territoires sauvages des monts de Wrothgarian, les monts de la Queue du Dragon, l'île de Balfiera et le désert d'Alik’r. Le 11, il n'en restait plus que quatre : Daguefilante, Sentinelle, le Refuge et Orsinium. Les points d'intersection de ces royaumes étaient en ruine et les armées continuaient à se battre.

J'étais déterminé à en savoir plus et décidai d'interroger le roi, même s'il fallait pour cela que je sois tout sauf diplomate.

Eadwyre était généralement facile à vivre, mais cette fois il refusa de me répondre, déclarant qu'il ne pouvait pas dévoiler des secrets militaires. La reine aux yeux rouges me répondit avec son calme habituel qu'elle n'était au courant de rien.

Je pense que Barenziah ne m'a pas tout dit, mais son histoire laisse à penser que le roi et la reine avaient appris qu'une arme ancienne et très puissante était sur le point d'être activée. Les personnes que j'interrogeai ensuite à Daguefilante, Sentinelle et Orsinium confirmèrent cette hypothèse. Je ne citerai pas le nom de cette arme dans ce rapport. Craignant que l'arme ne soit utilisée contre le Refuge, le roi avait tenté de l'acheter au jeune aventurier qui l'avait découverte. Eadwyre était persuadé, et il avait raison, que d'autres puissances de la baie avaient essayé de s'approprier cette arme.

Personne ne sait ce qui se passa ensuite.

Le matin du 9 et le matin du 11 fusionnèrent par le biais d'un Voile de l'ouest, et le Refuge se retrouva en guerre. Le roi et la reine avaient trois fois plus de terres, mais ils se retrouvaient en conflit avec Daguefilante à l'ouest, Orsinium à l'est et Sentinelle au sud. Personne n'avait eu le temps de réfléchir, expliqua le roi. Ils s'étaient contentés de réagir en envoyant leurs armées défendre leurs terres contre ces ennemis dont les royaumes s'étaient eux aussi énormément agrandis.

Plusieurs mois plus tard, les combats continuent, alors que je me dirige vers la Cité impériale pour faire mon rapport. Que dire de plus ? Les affrontements sont sanglants, violents, comme c'est toujours le cas de nos jours, mais je me suis rendu sur les terres désertes, noires et désolées, qui se trouvent à présent entre les quatre royaumes qui restent. Aucune armée de mortels n'aurait pu causer un tel désastre.

La force qui a ébranlé la baie d'Iliaque le 10 soufflegivre de l'an 417 de l'ère Troisième est infiniment supérieure à la puissance dont disposent ces royaumes aujourd'hui.

Ce jour-là, d'autres évènements étranges ont empêché les royaumes de quitter l'Empire, et ont probablement eu d'autres répercussions.

Et il ne reste plus rien de cette force, de cette arme, dans la baie. Elle a totalement disparu."


Affaires politiques actuelles dans la baie d'Iliaque

Près de vingt ans ont passé, et la région s'est stabilisée. Elle est bien entendu très différente de ce qu'elle était par le passé. Il n'y a plus de conflits frontaliers, et les royaumes de Daguefilante, du Refuge, de Sentinelle et d'Orsinium ont consolidé leurs nouvelles frontières.

Le Refuge s'étend sur la côte est de la baie, de l'ancienne Anticlere à la moitié du Gauvadon. Eadwyre a transmis son royaume à sa fille Elysana, qui a eu deux enfants de son conjoint, et devrait pouvoir régner sans problème sur les terres de son père. Votre Seigneurie pourra également communiquer directement avec le roi Helseth et la reine Barenziah à Longsanglot. Ils se préoccupent principalement des affaires de Morrowind, bien entendu, mais ils disposent probablement d'informations utiles concernant les dirigeants et l'environnement politique du Refuge, qui devraient vous permettre de mieux comprendre la cour de la reine Elysana.

Le roi Gortwog d'Orsinium contrôle une bonne partie des monts de Wrothgarian ainsi que des rivages du Bjoulsae, très profitables. Il continue à exiger qu'Orsinium soit reconnu en tant que province impériale, distincte de Hauteroche. Le Conseil des Anciens considère Gortwog comme roi, et collecte les taxes directement auprès d'Orsinium, mais celui-ci reste officiellement un comté de Hauteroche, même s'il couvre les deux provinces de Hauteroche et Martelfell.

C'est Sentinelle qui a gagné le plus de terres. Le royaume s'étend sur toute la baie d'Iliaque, d'Abibon-Gora, au-delà des monts de la Queue du Dragon, au bord de Mournoth, territoire d'Orsinium. A sa mort, la reine Akorithi a laissé un énorme royaume à son fils unique Lhotun, qui est à présent l'un des rois les plus puissants de Tamriel.

Daguefilante est toujours dirigé par le roi bréton Gothryd et la reine rougegarde Aubk-I. Leurs terres couvrent à présent tout l'ouest de Hauteroche, de la frontière qu'ils partagent avec le Refuge à Anticlere à l'est et Ykalon au nord. Ils ont quatre enfants, et sont très appréciés dans leur royaume.

S'il existe d'autres répercussions du mystérieux Voile de l'ouest, nous ne les avons toujours pas découvertes après vingt ans d'observation.


Bethsoftblack
Ce livre ou cette image est issu de la série de jeux vidéo The Elder Scrolls ou de sites web crées et détenus par Bethesda Softworks. Son contenu est donc détenu par Bethesda Softworks. L'usage des images et du contenu tombe sous le coup de la règle du fair use de la loi sur le copyright.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .