FANDOM


Voir l'article principal : Livres (Dragonborn)

Les Carthartes est un livre présent dans The Elder Scrolls V: Dragonborn.

Localisations Modifier

Solstheim Modifier

Contenu Modifier

Le déclin du Tribunal et l'essor du Nouveau Temple

Par Thara de Rihad

La destruction de la ville de Vivec, puis l'éruption du Mont Écarlate en 4E 5, ne suscitèrent pas uniquement une crise sur le plan matériel, mais sapèrent également les anciennes croyances religieuses des Dunmers. La chute du Ministère de la Vérité acheva d'ébranler leur foi, déjà vacillante, en Almalexia, Sotha Sil et Vivec. Les trois Tribuns étant largement considérés comme morts ou disparus, le schisme croissant qui divisait les prêtres du Temple éclata pour de bon.

Les étrangers ne connaîtront sans doute jamais le récit complet de cette lutte interne, mais lorsque le calme revint quelques années plus tard, les anciens prêtres dissidents avaient pris le contrôle total de la hiérarchie du Temple, tandis que les prêtres loyaux aux Tribuns avaient été éliminés ou abjurés. Le "Nouveau Temple", comme il se fit appeler, déclara que le culte des Tribuns était le résultat de préceptes malavisés et en rejeta toutes les fautes sur l'ancien Tribunal. Le Temple enseignait désormais que les Daedra vénérés par les MediaWiki:Badtitletext (Azura, Méphala et Boéthia) étaient les seuls dignes d'être honorés par le peuple dunmer. Ces Daedra furent nommés, judicieusement, les Cathartes, comme si leurs méthodes cathartiques permettaient de purger les erreurs du Tribunal.

Par un élégant compromis, qui avait sans doute pour but de conquérir le coeur de la vaste majorité des prêtres qui n'étaient ni dissidents ni loyalistes, Almalexia, Sotha Sil et Vivec furent relégués au rang de saints, une façon traditionnelle de vénérer les honorables ancêtres dunmers. Le clergé paraissant satisfait, le Nouveau Temple put ainsi conserver un semblant de continuité.

L'essor du Nouveau Temple accorda une nouvelle légitimité à la tribu cendraise, autrefois persécutée, qui avait continué à vénérer les trois Daedra tout au long du règne du Tribunal. Les Cendrais devinrent alors gardiens des traditions et détenteurs de la vérité. Aujourd'hui, le peuple dunmer effectue fréquemment de difficiles pèlerinages dans les déserts de cendres pour obtenir les conseils des Savantes, qui auraient ouvert les yeux des êtres, selon leurs dires, aveuglés par le Tribunal. Ces femmes expliquent l'éruption du Mont Écarlate et l'Invasion argonienne par une manifestation de la colère des trois Daedra.

La Maison Indoril, qui avait toujours été intimement liée à l'ancien Temple, essuya de lourds revers après le déclin du Tribunal. Bien que cette Maison existe toujours sur le plan technique, le clergé du Temple ne fait maintenant plus qu'un avec les Indoril, si bien que l'on dit désormais des nouveaux prêtres qu'ils ont "rejoint Indoril". Le pouvoir politique d'Indoril repose donc entièrement entre les mains du Temple (bien que les membres de l'ancienne Maison constituent toujours l'écrasante majorité du clergé).

On décèle un certain nombre de parallèles intéressants entre l'essor du Nouveau Temple et celui de la Maison Redoran : l'un comme l'autre a bénéficié du vide politique résultant de la crise de l'Année Écarlate. Toutefois, il reste à voir si ces nouveaux arrangements, religieux comme politiques, dureront dans le temps. Une période de deux siècles ne pèse guère lourd face au long passé de l'ancestral peuple dunmer.

Apparitions Modifier

Skyrim
Cette page est, entièrement ou partiellement, une version traduite de son équivalent sur The Elder Scrolls Wiki. Consultez les liens interwikis au bas de la page pour la consulter dans sa version originale. Nous remercions bien évidemment les contributeurs anglophones pour leur travail.
La GBT
Cette page contient pour partie du contenu trouvé sur la Grande Bibliothèque de Tamriel. Tout crédit leur revient donc pour les éléments empruntés à leur travail.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .