Âme de dragon (Succès).png
Cette page est une ébauche. Vous pouvez aider à la compléter en cliquant sur l'onglet "modifier" en haut de la page.

Ici sont recensés les différents dirigeants connus des Empires de Cyrodiil.

Premier Empire[modifier | modifier le wikicode]

Alessia[modifier | modifier le wikicode]

Humaine nédique elle grandira dans la cité Ayléide de Sardavar Leed (que l'on appelle généralement Sard) qui se trouve près du lac Rumare dans le sud de la Cité Impériale. C'est tout d'abord une esclave qui est contrainte de servir ses maîtres Ayléides qui dominaient alors le centre de Tamriel. Elle travailla dans les mines de Sancre Tor et y reçut une vision divine lui disant de soulever les humains contre les tyrans Ayléides. Elle reçut de l'aide des Nordiques de Bordeciel, mais surtout, à son plus grand étonnement, également l'assistance de certaines cités-états Ayléides. En 1E 243 Alessia devint la Reine esclave et elle s'installa sur le trône devant la Tour d'Or Blanc. Mais ce n'est pas fini, en effet, le Roi sorcier Ayléide, du nom d'Umaril invoqua des légions daedriques et passa et accord avec Méridia pour reprendre ce qu'il disait lui appartenir. Mais finalement ce fut un homme, Pélinal Blancserpent qui "détruira" Umaril et ses armées. La domination des elfes dans le centre de Tamriel fut anéantie, et Alessia devint la première impératrice humaine de Cyrodiil et grâce à elle, la culture humaine devint grande, puissante et répandue en tout Tamriel. Une fois sur le trône Alessia fonda le Culte des Huit-Divins ou Culte impérial, qui est encore aujourd'hui le premier culte en Cyrodiil, mais cela se saurait durer. En 1E 266, alors qu'elle était sur son lit de mort, Shezzar, ou Akatosh selon les sources, pénétra dans la Tour d'Or Blanc de la Cité Impériale et fit d'elle le premier des Saints de Cyrodiil, son âme devenant la première gemme de l'amulette Cyrodiilienne. Une légende raconte qu'elle serait apparue à Marukh qui fondera les élus Marukhati. Après sa mort Belhazar fut élu pour être son successeur. 

Belharza[modifier | modifier le wikicode]

Il succède à Sainte Alessia en devenant le deuxième Empereur de l'Empire. Son règne fut marqué tragiquement par la guerre imminente contre les Ayléides. Belharza fut probablement un Minotaure

Gorieus[modifier | modifier le wikicode]

Il succède à Belharza en devenant le troisième Empereur de l'Empire Alessien. Quelques temps après son couronnement, le Haut-Roi de Bordeciel, Kjoric dit le Blanc se rebella, mais Gorieus aura raison de lui en le tuant. Son règne fut marqué par des complots visant à détruire l'Empire Alessien, dont les chefs sont Rislav Larich.

Herta[modifier | modifier le wikicode]

Herta Dernière impératrice de l'Empire Alessien, son règne fut marqué par une campagne contre la piraterie. En effet, des pirates et des brigands utilisèrent le Marais Noir comme cible de leur activité illicite. Cette campagne contre les pirates l'amena à capturer le plus barbare des pirates, Bramman dit le rouge. Herta est connue aussi pour avoir améliorée le réseau routier de l'Empire, et les Empereurs Réman continueront son œuvre. Au cours de son règne, certains rois récalcitrant se sont rebellés et infligèrent de lourdes pertes à l'Empire. 

S'ensuit une longue période de troubles.

Deuxième Empire[modifier | modifier le wikicode]

Réman Ier[modifier | modifier le wikicode]

Réman Cyrodiil né en Sancre Tor, fils du Roi Hrol et de l'esprit d'Alessia. Réman fut un grand Empereur et un très grand guerrier, à un point qu'il eut un culte au sein du Culte Impérial. Il fut le héros du conflit Akavirois, par ailleurs il en repoussa une invasion dans l'Est. Des immenses armées combattirent ensemble dans les terres nordiques et forcèrent Akavir à capituler au Col Clair en Bordeciel. De ce fait, il fonda son propre Empire et vainquit ses ennemis, à l’exception de Morrowind. Il est à l'origine de la création du rite du couronnement des Empereur de l'Empire. Il mourra assassiné par la Morag Tong.

Son nom apparait pour la première fois dans certains écrits remontant au combat d'Alessia contre les Ayléides, comme un chant de guerre de Pélinal Blancserpent.

Brazollus Dor[modifier | modifier le wikicode]

Il succède à Réman premier en tant qu'Empereur. Son règne fut long, mais il ne marqua pas grand choses dans l'histoire de l'Empire.


Kastav
[modifier | modifier le wikicode]

Il était Empereur de la dynastie Réman. Il a ordonné à la Garde du Dragon de se saisir des otages nordiques pour contraindre les rebelles nordiques à abandonner la lutte. Il a ensuite coupé l'approvisionnement au Temple de Havreciel quand ils ont refusé d'aider à réprimer la rébellion de Fortdhiver. Il a été remplacé après un an de règne par Réman II. 


Réman II
[modifier | modifier le wikicode]

Il succède à Kastav. Son règne long de presque quarante années fut marqué par la guerre contre les elfes noirs, il tenta de conquérir sans succès Morrowind, et il meurt lors de la guerre de quatre-vingts ans. 


Réman III
[modifier | modifier le wikicode]

Dernier Empereur de la dynastie Réman eut un règne long de quarante-trois ans. Il mourut lui et son fils, Juilek, assassinés par la Morag-Tong, trahis par son conseiller Versidue qui fut le commanditaire de l'assassinat, qui lui succédera. 


Versidue-Shaie
[modifier | modifier le wikicode]

Premier des potentats akavirois, il succède à l'Empereur Réman III. Originaire d'Akavir, Versidue est un Tsaesci, il était le plus proche des conseillers de l'Empereur Réman. Après la mort du Prince Juliek et de l'impératrice déchue, Tavia, Versidue mis en place un complot pour prendre possession de l'Empire, il s'aida de la Morag-Tong pour tuer l'Empereur. De ce fait, Versidue convainquit le Conseil des Anciens de le laisser prendre le trône et de balayer les droits de succession des parents de Réman. Malgré tout cela, il refusa le titre d'Empereur et préféra que l'on le considère comme un potentat...mais Versidue se comporta plus comme un Empereur qu'autre choses...en effet, il signa des traités de paix avec Morrowind que son prédécesseur Réman III avait déjà commencé à négocier, cet accord mit fin à la guerre de quatre-vingts ans. Il proclama également la Deuxième Ere. Il gouverna l'Empire durant plus de 300 ans, mais il finit par mourir lui aussi assassiné par la Morag-Tong qui devint une organisation illégale ( sauf en Morrowind ), et son fils Savirien lui succède. 


Savirien-Chorak
[modifier | modifier le wikicode]

Il succède à son père, le tsaesci Versidue-Shaie. Il dirigea l'Empire Cyrodiiléen dès la mort de son père. Mais Savirien ainsi que tous ses héritiers seront assassinés par la Confrérie Noire. Sa mort marqua le début d'une crise longue de 400 ans. Les crises ne prendront fin que lors du couronnement de Tiber Septim.


Un Interrègne survint de 2E 431 à 2E 854.

Troisième Empire[modifier | modifier le wikicode]

Cuhlecain[modifier | modifier le wikicode]

Jadis Roi des états Colovien, il attaqua la Cité Impériale et s'y proclame Empereur et marque ainsi la fin de l’interrègne. Il finit par mourir assassiné par un Breton, une lame noire. Son général, Talos lui aussi aurait dû être tué, mais celui-ci fut seulement blessé à la gorge. Il lui succède sous le nom de Tiber Septim. Cuhlecain et plus connu sous le nom d'Empereur Zéro.


Tiber Septim
[modifier | modifier le wikicode]

Premier Empereur et fondateur de la dynastie des Septim, il succède à Cuhlecain. Tiber est né en Atmora sous le nom de Talos, mais ce dernier aura vécu sa jeunesse en Bordeciel. Il participa à maints combats, notamment à l'invasion (qu'il mena) du vieux Hrol'dan. Peu après sa victoire il s'aventura dans la montagne où les Grises-Barbes résidaient...et ces derniers lui dirent que son destin était de gouverner et d'unifier Tamriel et que pour cela, il devait partir loin vers le sud. Il le fit et devint un général des états Coloviens à l'époque sous les ordres du Roi Cuhlecain, le futur Empereur. Talos affronta des armées de Bordeciel et d'Hauteroche à Sancre Tor, il y utilisa le Thu'um et à ce moment les forces de Bordeciel le rejoignirent en reconnaissant là l'Enfant de Dragon. Talos aurait trouvé l'amulette des rois dans la tombe de l'Empereur Réman IIIème. Lors de l'assassinat de l'Empereur Cuhlecain, Talos faillit y mourir en ayant la gorge tranchée, il ne put donc utiliser son Thu'um et ne plus jamais le faire, ni parler comme avant. Malgré tout le trône de de Tamriel lui fut donné, et il prit un nom Impérial, celui de Tiber Septim. Il proclama alors la Troisième Ere en 2E 897 après avoir unifié tout Tamriel. Lorsqu'il meurt, il prit la place de l'Unique à demi-oublié dans le Culte impérial, qui le vénère sous son nom réel, celui de Talos. Son fils Pélagius Ier lui succède. 


Pélagius Septim I
[modifier | modifier le wikicode]

Fils de Tiber Septim, il lui succède en devenant le deuxième Empereur des Septim. Son règne fut court et il fut assassiné par la Confrérie Noire dans le temple de l'Unique alors qu'il priait. N'ayant pas d'héritier, sa cousine Kintyra lui succéda. 


Kintyra Septim I
[modifier | modifier le wikicode]

Fille d'Agnorith ( frère de Tiber ) elle succède à son cousin Pélagius Ier en devenant la troisième et la première impératrice de la dynastie des Septim. Kintyra aime la musique, les arts et les danses. Ainsi, grâce à Kintyra, l'Empire se développe d'un point de vue culturel. Ancienne Reine de Silvenar, Kintyra fut très appréciée par le peuple. Elle meurt et son fils Uriel Ie lui succède. 


Uriel Septim I
[modifier | modifier le wikicode]

Fils de l'impératrice Kintyra, il lui succède en devenant le quatrième Empereur de la dynastie des Septim. Très grand Empereur, Uriel érigea tout au long de son règne des lois, fit de grandes innovations, encouragea les guildes et ses vassaux à se développer. L'Empire devint puissant et prospère sous son règne. Il meurt et son fils Uriel IIème lui succède. 


Uriel Septim II
[modifier | modifier le wikicode]

Il succède à son père Uriel Ier en devenant le cinquième Empereur des Septim. Son règne n'a été que malheur et fut marqué par la guerre, les maladies et la ruine...pourtant Uriel IIème était un homme bon, bienveillant il laissa un Empire mal en-point à son successeur son fils, Pélagius.


Pélagius Septim II
[modifier | modifier le wikicode]

Père de Potéma, Cephorus, et d'Antiochus, il succède à son père Uriel IIème. Il hérita certes du trône, mais plus principalement des dettes incalculables de son père ainsi que de ses mauvaises gestions dans tous domaines... À peine couronné, Pelagius renvoya tous les membres du conseil des anciens qui étaient au service de son père depuis longtemps. Il encouragea ses vassaux à faire la même chose. L'Empire retrouva sa prospérité grâce à l'Empereur. Il meurt et son fils Antiochus lui succède. 


Antiochus Septim I
[modifier | modifier le wikicode]

Il succède à son père Pélagius IIème. Grand héros de guerre pour les Septim, Antiochus a fait de nombreux combats...et eu de nombreuses, nombreuses maîtresses... Très apprécié du peuple son règne fut hélas marquer par la guerre en particulier les guerres civiles, dépassant même celle du temps de son grand-père Uriel IIème. Il meurt et sa fille Kintyra lui succède. 


Kintyra Septim II
[modifier | modifier le wikicode]

Elle succède à son père Antiochus Ier. Son cousin, le fils de Potéma la Reine de Bordeciel, lança une rumeur qui dit que Kintyra serait une enfant bâtarde, cette rumeur devint une accusation, mais heureusement pour Kintyra cela ne suffira pas pour empêcher son couronnement. Mais le peuple n'apprécie pas tellement sa souveraine et cette dernière le fait savoir à sa tante ( Potéma). Aussitôt Potéma et son fils Uriel s'empressèrent d'attaquer Kintyra. Uriel acheta aussi le soutient de rois mécontents de l'Empire ( Bordeciel, Hauteroche, Morrowind...). Ils finirent par capturer Kintyra à la bataille de la baie de d'Iliaque. Elle est envoyée en prison et elle y meure assassinée par son cousin Uriel son successeur. 


Uriel Septim III
[modifier | modifier le wikicode]

Il succède à sa cousine, Kintyra IIème. Il est le fils de Potéma la Reine de Bordeciel. Pour empêcher le couronnement de sa cousine, Uriel lança la rumeur selon laquelle elle serait une enfant bâtarde. Malgré cela Kintyra est intronisée Impératrice et Uriel leva une armée avec des Rois félon venant de Bordeciel, Hauteroche et Morrowind. Ils attaquèrent en trois attaques coordonnées sur l'Empire, les armées détruites et l'impératrice. Uriel la fera assassiner. Ils assiégèrent en masse la Cité Impériale et Uriel s'y fit couronné Empereur. Il finit par être capturé lors de la Bataille d'Ichidag en Lenclume, il devait être jugé mais la foule le brûla vif lors d'un convoi.


Cephorus Septim I
[modifier | modifier le wikicode]

Fils de Pélagius IIème, frère de Potéma dite la Reine-Louve de Solitude, d'Antiochus et de Magnus il succède à son neveu Uriel Septim IIIème. Il fut grandement concerné par la Guerre du Diamant Rouge : c'est lui qui captura Uriel III. Son règne fut très marqué par la guerre, il dédia les dix dernières années de son règne à vaincre sa soeur, Potéma. Il mourut sans s'être marié et son frère Magnus lui succéda.


Magnus Septim
[modifier | modifier le wikicode]

Il succède difficilement à son frère Céphorus Ier. En effet, Magnus est déjà très vieux et affaiblit lors de son couronnement, usé par les guerres. Il participa lui et son frère Cephorus à la guerre du Diamant Rouge. Il meurt et son fils Pélagius devint Empereur.

Pélagius Septim III[modifier | modifier le wikicode]

Pélagius Septim IIIème Il devint Empereur en succédant à son père Magnus. Il participa à la guerre du Diamant Rouge et son premier combat fut à Solitude et ce fut une magnifique victoire. Son oncle l'Empereur Céphorus Ier lui attribua le titre prestigieux de Jarl de Solitude en récompense. L'Empereur meurt, son père le devient. Pélagius commence à attirer les regards, non seulement parce-qu’il est le Prince héritier du Trône de Rubis, mais aussi parce-qu’on le considère déjà comme un peu fou. Dès le début, Pélagius a des comportements étranges et inappropriés pour un homme de sa dignité, se montrant offensant envers ses vassaux, et tentant de se suicider ( par pendaison) à un bal. Il tomba dès lors dans une profonde folie et sa femme Katariah prit en main l'Empire en en devenant la régente. Pélagius est envoyé dans un asile, il y meurt. Sur son lit de mort, l'Empereur proscrivit la mort. 


Katariah Septim I
[modifier | modifier le wikicode]

Katariah est née en Morrowind dans le clan Ra'athim, elle devint la première Dunmer à la tête de l'Empire. Femme de l'Empereur fou, Pélagius III elle accèdat à régence lorsque l'Empereur se vit dans l'incapacité totale de diriger l'Empire. Elle fut proclamée Impératrice après la mort de son mari. Dès son couronnement elle fut victime de certaines critiques disant que le sang des Septims ne coulait pas dans ces veines. Katariah ne réagit pas aux critiques concernant son sang et continue tant bien que mal à travailler pour le bien de l'Empire. Elle voyagea comme nul autre dans Tamriel, elle fut une souveraine aimée du peuple. Elle fit de nouveaux accords commerciaux et de nombreuses alliances. Katariah fut certainement la meilleur dirigeante de l'Empire Septim depuis Tiber lui-même Elle meure lors d'une embuscade dans les Marais Noirs, commanditée par l'un des membres de sa propre famille. 


Cassynder Septim
[modifier | modifier le wikicode]

Il succéda à sa mère Katariah. Déjà vieux, le demi-elfe vieillissait aussi vite qu'un breton. Jadis à la tête de Refuge, il voulu abdiquer pour raisons de santé mais hélas, il fut contraint de prendre la couronne impériale, car Cassynder était le dernier descendant direct de Pélagius III. Son règne fut l'un des plus court. Il meurt en ayant pour héritier son frère ( lui aussi demi-elfe) . 


Uriel Septim IV
[modifier | modifier le wikicode]

Il succède à son frère Cassynder. Uriel IV est réputé pour être fainéant et incompétent, son règne étant marqué par diverses insurrections et parfois même par des séditions. Bien qu’officiellement Septim ( Cassynder l'ayant adopté dans la famille impériale lorsqu'il devint Roi de Refuge), le Conseil des anciens et beaucoup d'autres considéraient qu'il n'était qu'un bâtard de Katariah. Le Conseil des anciens était plus puissant que jamais, et n'accepta pas que cet Empereur "étranger" à la lignée des septim impose ses volontés. De nombreuses disputes entre le conseil et Uriel IV eurent lieu mais le plus inquiétant pour Uriel était que le Conseil qui sortait le plus souvent vainqueur de ces disputes. Uriel IV meurt et le trône Impérial revint à un cousin, Cephorus IIe.


Cephorus Septim II
[modifier | modifier le wikicode]

Cephorus a été élu par le conseil des anciens. Avant son élection, Cephorus était un Roi nordique. Les dix premières années de son règne furent dédiées à la guerre contre son cousin Andorak ( qui aurait pu être Empereur). Un homme répondant au titre de l'Usurpateur Camoran apparut en menant une armée composée de morts et de daedra, dont les assauts étaient innarêtables. Par ailleurs, Camoran brûla la ville de Kvatch, en Cyrodiil. Cephorus envoya quelques renforts venant de Lenclume pour essayer de lui rendre la tâche plus compliquée, mais ce fut sans succès... Mais l'usurpateur finit par être vaincu grâce aux potentats de Cephorus. Beaucoup devinrent hostiles et mécontents envers l'Empire, ce qui a profondément nui à l'autorité de l'Empereur.


Uriel Septim V
[modifier | modifier le wikicode]

Il fit beaucoup pour redonner foi en l'Empire, notamment en détournant l'attention des crises. Uriel planifia une expansion de l'Empire par la mer, qui commença en 3E279 avec les conquêtes de Cathnoquée, Ynesléa puis d'Esroniet en 3E384. Mais ces conquêtes ne suffirent pas pour Uriel et il se lança dans un projet bien plus ambitieux. En effet Uriel avait pour principal objectif de ce lancer à la conquête d'un contient, celui d'Akavir. Ce fut sa dernière erreur, car il y perdit la vie en 3E290 à la bataille d'Ionith. 


Uriel Septim VI
[modifier | modifier le wikicode]

Uriel VI fut le plus jeune Empereur à prendre le pouvoir, puisqu'il fut couronné Empereur à l'âge de cinq ans après la mort de son père Uriel V à la bataille d'Ionith en Akavir. Par ailleurs Uriel n'a pas vraiment connu son père, effectivement peu de temps après la naissance de son fils, Uriel V dut partir pour la guerre. Après sa mort sa femme Thonica assura officiellement la régence, mais en réalité c'est le conseil des anciens qui gouvernait comme il le faisait depuis le règne de Katariah. De plus, le conseil a profité de sa position à l'époque pour promulguer des lois en faveur de ses membres jusqu'à ce que Uriel puisse jouir de ses pouvoirs à l'âge de vingt-deux ans. Mais le conseil des anciens était trop puissant, alors il eut l'idée d'engager des espions et des agents brutaux afin de calmer certains récalcitrants du conseil. Il se maria avec une baronne venant de Fortdhiver et depuis sa richesse crût en abondance ainsi que son influence. Un sage ( Ugaridge) disait : " Uriel V a peut-être conquis Esroniet, mais Uriel VI a conquis le Conseil des Anciens". Il mourut suite à une chute de cheval. Sa demi-sœur qu'il aimait lui succède.


Morihatha Septim
[modifier | modifier le wikicode]

Fille d'Uriel V, elle succède à son demi-frère Uriel VI. Bonne politicienne, Morihatha termina les travaux entrepris par son frère, et réforma le gouvernement de Cyrodiil en instituant un véritable gouvernement, fier, fort et puissant. Mais pourtant, au-delà des frontières de la province de Cyrodiil, l'Empire s'érodait petit à petit. Révolutions et guerres civiles n'avaient eu de cesse depuis Cephorus IIème ( son grand-père). Morihatha n'ayant pas d'enfants, et sa sœur Éloïsa ayant été emportée par une terrible fièvre quatre ans plus tôt, c'est son neveu, un jeune homme de vingt-cinq ans, qui lui succèda sous le nom de Pélagius Septim IV 


Pélagius Septim IV
[modifier | modifier le wikicode]

À la mort de sa tante, Morihatha, Pélagius fut contraint de prendre le trône en main. Celui-ci reprit avec courage les travaux entamés par sa tante en renconquérant un à un les royaumes de l'Empire. Pélagius fit ce qu'il pouvait pour avoir le même système de gouvernement de sa tante. Mais malgré tout il n'eut pas son digne succès, les royaumes avaient été libres et indépendants pendant trop longtemps, et la présence impériale leur était insupportable. Pourtant à sa mort en 3E368 avec 29 ans de règne, Tamriel était quasiment aussi unifiée que sous le règne d'Uriel Ier.


Uriel Septim VII
[modifier | modifier le wikicode]

Il succède à son père Pelagius IV. Uriel VII est un Empereur qui à hériter des qualités de ses prédécesseurs. Marié à Claudia Voria et père de 6 enfants ( Geldall, Enman, Ebel, Ariella, Calaxès et Martin) tous ces enfant mourront (sauf Martin) lors d'un assassinat organisé et perpétré par l'Aube Mythique. Il eut un règne long de 65 ans. Tamriel sous son règne ne fut jamais aussi unie, bien qu'il ait à subir quelques difficultés, par exemple la trahison de son mage de guerre Jagar Tharn, qui l'emprisonna dans une dimension parallèle et usurpa son identité. Cette période fut connue sous le nom du Simulacre Impérial. Elle dura dix années, jusqu'à la libération d'Uriel VII. Officiellement, Uriel VII est le dernier Empereur de la dynastie Septim ( son successeur n'étant pas couronné), il mourut à 87 ans par l'aube Mythique tandis que celui-ci tentait de fuir la Cité Impériale accompagnée des Lames et de celui qui deviendra le Champion de Cyrodiil. Uriel VII était un Empereur très aimé par son peuple et sa mort et celle de ses héritiers choqua tout l'Empire. 


Jagar Tharn
[modifier | modifier le wikicode]

Il fut Empereur pendant dix ans et ce pendant le règne d'Uriel VII. en effet, Jagar était au début le Mage de Guerre d'Uriel VII, mais il trahit celui-ci et l'enferma en Oblivion, puis il usurpa son identité. Il finira par être découvert et vaincu par le Champion Éternel. Une rumeur raconte qu'il aurait eu un enfant avec Barenziah (rumeur démentie, puisque qu'il s'agissait en réalité de Drayven Indoril). 


Martin Septim
[modifier | modifier le wikicode]

Fils caché d'Uriel VII, on suppose que la mère de Martin est Gémile, l'une des maitresse probable d'Uriel VII. Martin n'est pas officiellement Empereur, car il ne fut pas couronné. Jadis adorateur de Sanghin il se repentit plus tard après un accident au culte d'Akatosh en devenant un prêtre en la ville de Kvatch. Le Champion de Cyrodiil le découvrit ( grâce au chef de lames de l'époque, Jauffre ) et le protégea lors de l'attaque de cette même ville. Il se sacrifia au Temple de l'unique pour sauver Tamriel de Merhunes Dagon en se transformant en avatar d'Akatosh ( ou Shezarr ). Lors de sa mort, la dynastie des Septim s'éteint définitivement.

Ère Quatrième[modifier | modifier le wikicode]

Ocato de Primeterre[modifier | modifier le wikicode]

Mage de Guerre d'Uriel Septim VII, grand serviteur de l'Empire, Potentat de l'Empire depuis la mort de " l'Empereur" non couronné Martin Septim. Il assura la régence avec bien des difficultés, et proclame la Quatrième Ère lors de sa prise de fonctions. Il se fit assassiner en 4E 10, et selon la rumeur, les responsables étaient des agents du Thalmor. Le meurtre du potentat Ocato marqua le début de l'interregnum, qui dura jusqu'au coup d'État et de la prise de pouvoir de Titus Mede en 4E 17.

Titus Mede I[modifier | modifier le wikicode]

Titus Mede Ier obtient le trône en 4E 17, suite à un coup d'état mettant fin à l'Interregnum de la Couronne de Fureur.

Attrebus Mede[modifier | modifier le wikicode]

Fils de Titus Mede, il est le second empereur de la dynastie des Mede. Il est notamment connue pour avoir détruit la cité volante d'Umbriel, asseyant son pouvoir sur le trône.

Titus Mede II[modifier | modifier le wikicode]

Couronné en 4E168, il fit rapidement face à la Grande Guerre contre le Thalmor. Il fut assassiné dans la baie de Solitude en 4E 201 par la Confrérie Noire.

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.