FANDOM


Pour le chien du même nom dans Online, voir : Lorkhan (Chien)
TESV Masser

Masser, l'une des 2 lunes de Tamriel, présumé être 1 des 2 parties du corps de Lorkhan.

TESV Secunda

Sécunda, l'autre lune de Tamriel, également être l'autre partie du corps de Lorkhan.

Lorkhan, également connu sous les noms de Shor, Lorkhaj, Shézarr et Sep, est l'Et'Ada le plus directement responsable de l'existence sur Nirn.

Selon la légende, Lorkhan est mort depuis longtemps, donnant sa vie pour créer Nirn. En tant que tel, il n'a pas eu beaucoup d'influence directe sur les évènements de l'Ère Troisième, bien qu'il ait été indirectement responsable d'au moins 3 catastrophes majeures au cours des dernières décennies de l'Ère Troisième, ses restes étant liés à la disparition des Dwemers.

Il est dit également que les 2 lunes de Tamriel, Masser et Sécunda sont les restes de la forme physique de Lorkhan séparée en 2 parties.

Création Modifier

Il est dit que Lorkhan fut engendré par Sithis pour détruire l'univers, après que les Aedra eurent asservi tout ce que Sithis avait créé. Personne ne sait si cela est vrai, bien que la Confrérie noire ait tendance à défendre cette hypothèse. Certaines sources affirment qu'il est simplement apparu comme un Et'Ada formé de l'envie primordiale de créer physiquement ou métaphoriquement.

Création de Mundus Modifier

Il est généralement admis que Lorkhan trompa ou persuada plusieurs de ses compatriotes Et'Ada à investir une partie de leur pouvoir dans un projet qu'il appela Mundus, le plan mortel.

Toutefois, certains Et'Ada investirent plus de pouvoir dans ce projet que les autres. Ce sont les entités qui seront plus tard connues sous le nom des Huit Divins. Leurs contributions furent celles de leurs "Membres-Cadeaux", des parties de leur investissement matérialisées dans le produit final. Ces Membres-Cadeaux furent les planètes de Nirn. Ceux qui ne pouvaient pas ou refusaient de participer furent les Et'Ada qui allaient plus tard être connu par les Aldmers sous le nom de Daedra.

Le plan mortel fut magiquement instable, et la présence des Aedra le renforça tout autant qu'il l'affaiblit. Une fois le projet terminé, Magnus, l'architecte en chef du projet commença à avoir des doutes. Pour cette raison, la Convention eut lieu à la Tour Direnni.

Lors de cette Convention, il fut finalement décidé que Lorkhan devait être puni pour sa tromperie en persuadant les Aedra dans la création de Mundus. Son étincelle divine fut enlevée et jetée sur Tamriel, et l'Aedra partit en Aetherius.

Histoire Modifier

Lorkhan est l'un des 2 seuls Aedra (l'autre étant Akatosh) à apparaître dans toutes les mythologies connues sur Nirn, et le premier à être considéré comme le roi des dieux (l'autre étant Akatosh). Il varie considérablement d'une race à l'autre. En général, Lorkhan est considéré comme un ennemi des races mers, et un mécène et un héros pour les races humaines (les Mens). La culture de Cyrodiil l'appelle Shézarr, le dieu manquant, reflétant le fait qu'il est le seul des Aedra à être vraiment mort et à avoir disparu.

Dans la mythologie des Mers, Lorkhan s'appelle le Fourbe ou le Manipulateur, et les Mers ne le voit pas avec gentillesse. Ils reprochent à Lorkhan d'avoir poussé les autres Aedra à abandonner leur divinité. Cela inclut ceux qui deviendraient les Ehlnofey et donc les Altmers, qui accusent maintenant directement Lorkhan de leur mortalité. Les Dunmers ont une vue légèrement différente de Lorkhan. Puisqu'ils croient que leur mortalité est un test de leur force, et qu'ils sont finalement destinés à perdre leur mortalité, Lorkhan est simplement l'un des obstacles que les Dunmers doivent surmonter.

Cependant, les Hommes ne se croient pas descendants des Aedra. Ils se croient créés à partir de rien par Lorkhan, et lui doivent donc toute leur existence. À leur avis, Lorkhan est le héros de l'humanité, et ils s'opposent aux mauvais traitements proférés par les autres races.

Le Cœur de Lorkhan Modifier

Heart of Lorkhan

Le Cœur de Lorkhan tel qu'il apparaît dans Morrowind.

Plus encore que l'Amulette des Rois, l'héritage le plus influent de l'existence de Lorkhan fut son Cœur. La légende des Altmers détaille la colère que le reste des Aedra avait envers Lorkhan une fois que Nirn fut créé. En guise de punition, Trinimac arracha son Cœur, dans l'intention de le détruire. Cependant, les Aedra étaient présents sur Nirn, et Nirn lui-même représentait les restes du corps de Lorkhan. Ainsi, son Coeur était littéralement le Coeur du monde et ne pouvait pas être détruit. Au lieu de cela, Auri-El jeta le cœur sur Nirn, dans l'intention de l'enterrer pour toujours.

Cependant, le Cœur n'est pas resté caché. Au cours de l'Ère Première, lors de l'excavation des cavernes sous le Mont Écarlate en Morrowind, les Dwemers y placèrent le Cœur de Lorkhan. À l'époque, les Dwemers poursuivirent l'objectif d'atteindre la divinité grâce à l'effort combiné de la magie et de la science, et leur grand prêtre et haut architecte tonal Kagrénac croyait que le Cœur de Lorkhan en était la clé.

Kagrénac se mit à construire un énorme être mécanique, un golem appelé le Numidium, qu'il avait l'intention de faire fonctionner avec le Cœur de Lorkhan. Cependant, avant qu'il ne puisse le faire, les Chimers attaquèrent les Dwemers, une bataille qui aboutit par la disparition des Dwemers. Cependant, le Numidium survécut à la disparition de son créateur et joua un rôle clé dans de nombreux évènements futurs.

La première utilisation réelle du Numidium est survenue à la fin de l'Ère Seconde, quand il fut prêté à Tiber Septim par Vivec pour l'aider à conquérir Tamriel. Cependant, à ce stade, Vivec et le Tribunal gardèrent un contrôle étroit sur le Cœur de Lorkhan, donc une autre source d'énergie ne fut utilisée pour le golem (spécifiquement, le Mantella, souvent confondu avec l'âme d'Ysmir). Le golem réapparut à la fin de l'Ère Troisième, des centaines d'années plus tard, au moment où Zurin Arctus réapparut en tant que Roi des Tréfonds et détruisit le Golem.

Alduin's Wall (Numidium)

Le Numidium tel qu'il apparaît sur le Mur d'Alduin à l'intérieur du temple d'Havreciel.

La dernière rencontre avec le Cœur de Lorkhan survint lors de la crise de Dagoth Ur. C'est ici que fut révélé le véritable pouvoir du Cœur, validant essentiellement de nombreuses affirmations portées par Kagrénac. Après la défaite des Dwemers, le Tribunal utilisa le Cœur pour atteindre un statut quasi-divin. Le contact avec le Cœur leur octroya l'immortalité, au moins aussi longtemps qu'ils maintinrent un contact fréquent. Il leur accorda également des pouvoirs légendaires, comme la capacité de Vivec à inonder tout Morrowind, et soi-disant accorder la capacité de respiration de l'eau à la race dunmer en premier lieu, pour repousser une invasion.

Indoril Nérévar fut le général chimer responsable de l'attaque et de la défaite ultime des Dwemers au Mont Écarlate vers l'an 1E 700. Quand la bataille fut terminée, Nérévar ordonna à Dagoth Ur d'y rester et de garder le Cœur, alors que lui et le Tribunal, alors encore Chimers et mortels, cherchèrent un plan sur ce qu'il fallait faire avec l'artefact. Quand ils revinrent, ils découvrit que Dagoth était devenu fou en puisant dans la puissance du Cœur. Une bataille éclata entre Nérévar et le Tribunal face à Dagoth Ur. Dagoth Ur perdit finalement le duel qui se termina avec Nérévar mortellement blessé. C'est là que les rapports diffèrent. Une légende déclare qu'après avoir trouvé le Tribunal et leur avoir fait jurer de ne pas utiliser les outils de Kagrénac sur le Cœur, ils assassinèrent Nérévar. Un autre rapport affirme simplement que Nérévar est mort après les avoir fait jurer à Azura, après quoi ils utilisèrent les outils contre leur serment, et devinrent les dieux vivants de Morrowind, l'acte qui fit qu'Azura transforma les Chimers en Dunmers. Ce sont des milliers d'années plus tard, durant l'Ère Troisième, que le Nérévarine, la réincarnation de Nérévar, fut capable de détruire le Cœur, après la seconde ascension de Dagoth Ur. Cela fit perdre au Tribunal son immortalité, les faisant repasser simplement en tant que mortels incroyablement puissants. Après avoir perdu son immortalité, Almalexia assassina Sotha Sil et fut tuée par le Nérévarine. Cet évènement permit à Vivec de rester le seul membre du Tribunal encore vivant durant l'Ère Troisième et de mettre fin à l'influence que le Cœur avait sur les Hommes et les Mers.

Vivec disparut vers la fin de l'Ère Troisième durant la Crise d'Oblivion dans des circonstances mystérieuses. Bien que des inventions magiques furent utilisées pour maintenir Baar Dau en l'absence de Vivec, le météore tomba finalement en l'an 4E 5, aboutissant par la destruction de la cité de Vivec et par une autre éruption du Mont Écarlate.

Lorkhan et les Daedra Modifier

Plusieurs commentaires faits dans The Elder Scrolls IV: Oblivion sont plutôt étranges et contradictoires. Plusieurs déclarations faites par Mankar Camoran dans son Paradis indiquent que Lorkhan créa Tamriel, mais qu'il fut perdu pour une raison inconnue. Mankar Camoran déclare également que Tamriel n'est pas un royaume pour les mortels ni pour les gens ordinaires, mais est en réalité un autre royaume d'Oblivion. Il affirme qu'il s'agit un royaume d'Oblivion qui appartenait à Mehrunès Dagon, le Prince Daedra de la Destruction, du Changement, de l'Énergie et de l'Ambition. Mankar Camoran explique que Lorkhan, ayant tant aimé son monde créé, n'était pas disposé à laisser le Prince de la Destruction le réclamer. Mankar Camoran affirme que Mehrunès Dagon n'envahit pas réellement Tamriel, mais qu'il vient plutôt récupérer son monde perdu depuis longtemps. Bien sûr, Mankar Camoran peut ne pas être une source fiable à ce niveau.

Anecdotes Modifier

Voir aussi Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .