FANDOM


La magistris Vox, de son nom complet Urili Vox, était la dirigeante dunmer des Malmenaît.

Autrefois, elle servait volontiers le Tribunal et était dévouée à sa cause. Lorsque son fils Méram Vox se distança des dieux vivants et vénéra alors les princes Daedra, il lui brisa le cœur.

Lors d'un acte d'opposition aux Trois, Méram tua un bon nombre d'innocents et en fut condamné à mort par Almalexia en personne. L'exécution de son fils unique déclencha chez Vox une colère telle qu'elle décida de se venger contre le Tribunal.

Elle est l'antagoniste de la série de quêtes du Pacte de Cœurébène à Deshaan.

Interactions Modifier

Les voies de l'hérésie Modifier

La destruction des pierres protégeant Vox a libéré l'accès à son repaire. Aspéra l'oubliée prétend que cela offre au Vestige une opportunité de vaincre Vox, mais il n'est pas certain de pouvoir se fier à cette étrange apparition.

Le Jugement de Véloth Modifier

Le temps d'affronter Vox est venu – mais il semblerait que, pour la vaincre, le Vestige doive mourir sous les coups de son marteau. La bénédiction de Véloth devrait le protéger, mais pourra-t-il revenir d'entre les morts ?

Conversations Modifier

Les voies de l'hérésie Modifier

Le Vestige fut transporté dans une vision du passé de Vox.

  • Urili Vox: Tu ne dois pas faire ça, mon fils. Défier le Tribunal revient à se suicider.
  • Méram Vox: Assez, mère ! Votre foi en ces faux dieux vous aveugle.
  • Urili Vox: Tu ne dois pas dire de telles choses, Méram.
  • Méram Vox: Silence, mère ! Les Princes Daedra reviennent. Je les accueille comme le véritables dieux de ce pays.
  • Urili Vox: Je t'en prie, Méram ! Reviens. Je ne veux pas qu'il t'arrive du mal.

Le Vestige assista une vision ultérieure du passé de Vox : l'exécution de Méram.

  • Almalexia: Mon enfant, pourquoi avoir répandu du sang innocent ? Pourquoi commettre un tel mal ?
  • Méram Vox: Tu es un mensonge, Almalexia ! Un faux dieu ! Je te renie comme l'imposteur que tu es !
  • Almalexia: Tu n'exhibes aucun remord, et tes crimes ne peuvent pas être ignorés. Que cela serve de leçon à tous ceux qui voudraient s'opposer au Tribunal.
  • Urili Vox: Non, ma dame ! Pitié ! Je vous en supplie ! C'est mon seul fils !
  • Almalexia: Méram a-t-il eu pitié de ses victimes ? Je suis navrée, chère Urili, mais il a mérité son châtiment.
  • Méram Vox: Ahhhh !

Le Vestige assista à la dernière vision de Vox.

  • Urili Vox: À faux dieux, fausse justice. Méram avait raison. Les princes Daedra doivent revenir. Et le sang doit couler ! Qu'ils périssent et pourrissent. Qu'ils ressentent ma douleur. Aucun faux dieu ne m'arrêtera !
  • Ombre de Boéthia: Oui, Urili, c'est bien. Que ton fléau se répandre sur ce pays, que la rage t'emplisse et te rende forte. Mais il te faut le marteau de Véloth. Tu dois t'en emparer.
  • Urili Vox: Le Jugement ? C'est ce que mon fils voulait posséder. Oui ! Il sera à moi ! Et avec le Jugement en main, le Tribunal tombera !
  • Ombre de Boéthia: Va. Rassemble tes fidèles. Répands ton fléau. Brandis le marteau. Avec lui, tu pourras dévorer les âmes des vivants et déchaîner ton vrai pouvoir !

Vox pris conscience que le Vestige avait accès à ses souvenirs et l'en chassa.

Hé hé hé ! Vous croyez pouvoir vous cacher de moi ? Je. Vous. Vois. Haha. Ha ha ha ha !

Le Jugement de Véloth Modifier

Le Vestige confronta la magistris Vox dans la cour du gouffre d'Eidolon.

Vous ! Je me souviens... Êtes-vous venu mourir ?

Vous avez brisé mes protections. Vous avez pénétré dans mon gouffre, au service d'un faux dieu. Je suis impressionnée que vous soyez arrivé si loin. Mais votre intrusion cesse ici !
Vous ne pouvez pas me tuer. Vous tuer ? J'aurais pu le faire depuis longtemps. Vous êtes fort. Vous avez vaincu des obstacles que même la fausse déesse n'aurait pu franchir. Pourquoi vous tuer ? Vous feriez un allié de poids.

Je n'aiderai jamais ceux qui tuent des innocents. Des innocents ? Des innocents ? Vous avez vu ce que cette déesse a fait à mon fils ! Pourquoi êtes-vous d'accord pour servir d'esclave à ces imposteurs ? Pensez par vous-même. Rejoignez-moi.
Non. Je dois vous arrêter. Pauvre imbécile. M'arrêter ? Même le Tribunal ne peut pas m'arrêter. La puissance du Jugement de Véloth court dans mes veines. Vous sentirez toute la mesure de son pouvoir lorsqu'il prendra votre vie et absorbera votre âme.

Ton pouvoir sera mien ! Comme celui du Tribunal !
Je vous écoute. Le Tribunal n'est qu'un mensonge. Ils sont nés mortels, sans plus de divinité que vous et moi. Qui sont-ils pour oser porter un jugement sur nous ? Ils ont juste trouvé le moyen de gagner et manier un immense pouvoir. Tout comme moi. Et tout comme vous, si vous me rejoignez.
Que dois-je faire ? Laissez-moi absorber votre force, la fusionner à la mienne. Ne craignez rien. Vous ne mourrez pas, mais vous ferez partie d'une entité supérieure à ce que vous étiez avant. Ne bougez plus et laissez-moi vous frapper avec le Jugement. Vous frapper, et vous rendre immortel !

Votre esprit me donnera le pouvoir dont j'ai besoin ! Ensemble, nous triompherons du Tribunal !

Au Réservoir des âmes, le Vestige libéra les âmes des victimes de Vox.

Vous mettez ma patience à l'épreuve depuis trop longtemps ! Goûtez à la colère de Jugement de Véloth !

Apparitions Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .