FANDOM


TESO Forge Recherche Icône
Une partie du contenu de cette page est manquante et dépend d'un choix fait par le joueur.
Vous pouvez aider à la compléter en cliquant sur l'onglet "modifier" en haut de la page.
Âme de dragon (Succès)
Cette page est une ébauche. Vous pouvez aider à la compléter en cliquant sur l'onglet "modifier" en haut de la page.

Mannimarco, le roi des Vers, est un maître nécromancien conspirant avec Molag Bal pour attirer Tamriel dans son royaume de Havreglace.

Chef de l'Ordre du Ver noir, il trompa l'Empire et conclut un pacte avec la famille Tharn, ramenant les corps de soldats à la vie pour combattre pour les Impériaux.

Interactions Modifier

Le port Modifier

Château du Ver Modifier

Conversations Modifier

Le port Modifier

Mannimarco apparaît sous forme de vision lorsque Le Prophète raconte le déroulement de l'Éruption des âmes au Vestige.

  • Varen Aquilarios: Le voici. Le brasero du feu de dragon. Mannimarco, vous êtes certain que ça va fonctionner ?
  • Mannimarco: Bien sûr, suzerain. L'Amulette des rois rallumera les feux de dragon, et vous assurera votre légimite place d'empereur. Vous avez ma parole.
  • Lyris Titan: J'espère que ça va marcher, Mannimarco, ou votre cou fera connaissance avec ma hache.
  • Abnur Tharn: Seigneur, pourriez-vous museler votre demi-géante apprivoisée ? Elle est agaçante.
  • Sai Sahan: Ça suffit, vous deux ! Nous venons nous assurer que mon seigneur aura la place qui lui revient sur le trône de rubis.
  • Varen Aquilarios: Abnur, commencez le rituel. J'ai un destin à accomplir.

    En allumant les feux de dragon, je revenique ma lignée légitime ! Par les feux de la création, je renais ! Par la volonté d'Akatosh, je me déclare... enfant de dragon !
  • Mannimarco: Varen Aquilarios, vous n'êtes pas l'héritier d'Alessia ! Vous paierez ce sacrilège ! Le voile entre Tamriel et Oblivion se déchire !
  • Varen Aquilarios: Ça ne devait pas arriver ! Que signifie tout ceci ? Mannimarco, qu'avez-vous fait ?
  • Mannimarco: Idiots crédules ! Le voile entre Oblivion et ce monde est déchiré ! Mon maître Molag Bal peut enfin conquérir Tamriel !
  • Varen Aquilarios: Akatosh ! Pardonne-moi ! Aie pitié de nos âmes !

Château du Ver Modifier

Le Vestige porta secours à Abnur Tharn.

Allons, allons, Tharn. On ne raconte pas mes secrets. Allez dans votre chambre, Abnur. Je m'occuperai de vous dans quelques instants.
Ah, chère Lyris. Votre ancienne position à la Fonderie est toujours disponible. Nous vous donnerons même votre propre assortiment de chaînes incassables.
Et vous. L'épine dans mon flanc. Le gravier dans ma chaussure. Êtes-vous vraiment si fort ? Et si nous mettions vos limites à l'épreuve ?
C'est rageant ! Ce processus draine de l'énergie de la plupart des victimes, et pourtant, vous continuez de vous battre !
Votre force m'étonne. Mais je me demande combien de temps vous pourriez tenir ?

Les salles du Tourment Modifier

Où se trouve l'Amulette des rois ?

La vallée des lames Modifier

Mannimarco envoya ses hommes attaquer la vallée des lames.

Au nom de Molag Bal, venez et détruisez ses ennemis !
Entendez-moi, serviteurs daedriques, et obéissez !
Hordes d'Oblivion, venez et festoyez !

  • Kasura: Sai, le titan revient !
  • Mannimarco: Ah, Sai Sahan et sa suite, enfin ! Mon familier vous attendait.
  • Lyris Titan: Surveillez le ciel ! Le voilà !
  • Mannimarco: Combien de vos amis devront mourir, Sai Sahan ? Où est l'Amulette des rois ?

L'ombre de Sancre Tor Modifier

Mannimarco se projeta à Sancre Tor.

  • Mannimarco: Qu'est-ce qui vous amène à Sancre Tor, mes vieux amis ? Vous cherchez une amulette, peut-être ?
  • Sai Sahan: Mannimarco ? Comment avez-vous trouvé cet endroit ?
  • Mannimarco: Vous pensez vraiment que je vous aurais laissé partir des salles du Tourment sans pouvoir suivre chacun de vos mouvements ? Hein ?
  • Lyris Titan: Sai, non ! Mannimarco, arrêtez ! Vous allez le tuer !
  • Mannimarco: Où est l'Amulette des rois ! Mon maître, Molag Bal, l'exige !
  • Abnur Tharn: Votre maître. Je vous en prie ! Vous voulez utiliser l'Amulette pour trahir Molag Bal !
  • Mannimarco: Imbécile ! Lors de mon ascension, vous auriez pu rester à ma main droite, Tharn. Au lieu de cela, vous avez préféré vous aligner avec des imbéciles et ces bâtards. Et maintenant, vous mourrez avec eux !
  • Abnur Tharn: Vous ne vous en sortirez pas ainsi. Pensez-vous vraiment pouvoir trahir un prince Daedra ?
  • Mannimarco: Avec l'Amulette des rois, tout est possible ! Les nations trembleront et se prosterneront devant moi ! Je serai un dieu !
  • Sai Sahan: L'Amulette des rois ne vous appartiendra jamais ! Elle est protégée par le charme des Divins !
  • Mannimarco: Vous parlez de votre charme de Stendarr, dieu de la force clémente, patron des crétins loyaux et lâches ? Il ne me ralentira même pas !

Les Compagnons pénétrèrent dans la crypte des Héros.

Se promener dans une crypte alors qu'un nécromancien est dans les parages ? Votre curiosité sera votre perte. Debout, héros défunts ! Tuez les intrus !

Le Vestige pilla la crypte des Héros.

Impressionnant. Mais permettez-moi d'invoquer un ennemi qui vous demandera un peu plus d'effort.

Mannimarco invoqua le seigneur du Fer et du Malheur.

Les Compagnons arrivèrent dans la chambre intérieure de Sancre Tor, accueillis par une nouvelle projection de Mannimarco.

  • Mannimarco: Vous êtes têtu, n'est-ce pas ? Vous pensez vraiment que vous pourrez m'empêcher d'acquérir l'amulette ?
  • Sai Sahan: L'Amulette des rois est protégée par le charme de Stendarr ! Vous ne l'aurez jamais !
  • Mannimarco: Ah, Sai. Vous ne comprenez toujours pas, n'est-ce pas ? Mon plan réussira justement grâce à votre charme de Stendarr ! Il empêchera Molag Bal de m'observer ou d'intervenir. Le temps que le charme soit tombé et que l'amulette soit à moi, il sera déjà trop tard !
  • Lyris Titan: Vous êtes fou, si vous croyez pouvoir trahir le seigneur des manigances !
  • Mannimarco: Enfant naïf ! Vous ne savez rien. Chim-el Adabal, le diamant rouge au centre de l'Amulette des rois est la pierre d'âme la plus puissante jamais créée ! Avec cette amulette, je vais pouvoir absorber le pouvoir de Molag Bal, et le réduire à une coquille vide de chair éternelle. Puis je piégerai son essence dans la pierre précieuse ! Le nom de Molag Bal finira par être oublié de tous. Tout Tamriel finira par se prosterner devant moi ! Bientôt, le dieu des manigances portera un nouveau nom : Mannimarco !

Mannimarco apparut une nouvelle fois, entouré d'une vision des dirigeants de Tamriel agenouillés autour de lui : le haut-roi Émeric, le Silvenar, la reine Ayrenn, Akkhuz-ri, le général Noramil, le roi Fahara'jad, le roi Kurog, Clivia Tharn, Jorunn le Roi-scalde et Œil-d'Acier.

  • Mannimarco: Vos efforts pathétiques seront vains ! L'Amulette des rois me reviendra !
  • Sai Sahan: Je jure par la grâce de Stendarr et l'épée de mon père que vous ne gagnerez pas, Mannimarco !
  • Mannimarco: Bientôt, vous connaîtrez l'étendue de mon pouvoir et vous prosternerez devant moi ! Par le pouvoir de l'Amulette des rois, je serai transformé ! Toutes les nations de Tamriel se prosterneront devant moi ! Elles m'adoreront et me supplieront de les épargner ! Le nom de Mannimarco sera pour chacun le nom du vrai dieu !
  • Lyris Titan: Vous vous en tirerez pas comme ça, Mannimarco ! On se battra, et jusqu'au bout !
  • Mannimarco: Mais avec plaisir, mes vieux amis. Essayez donc de m'arrêter !

Mannimarco en personne s'apprêtait à prendre l'Amulette lorsque les Compagnons l'attaquèrent.

  • Mannimarco: Misérables imbéciles ! Vous n'êtes rien ! Je suis Mannimarco !
  • Abnur Tharn: Occupez Mannimarco ! Je vais refermer le portail !
  • Mannimarco: Serviteurs, levez-vous ! Obéissez-moi !
  • Sai Sahan: Je vais les retenir au portail ! Concentrez-vous sur Mannimarco !
  • Mannimarco: Je me lasse de ces jeux !
  • Lyris Titan: Il s'affaiblit ! Vous arrêtez pas maintenant !

Les Compagnons mirent fin aux jours de Mannimarco.

  • Mannimarco: Pensez-vous vraiment que la mort pourra arrêter le nécromancien le plus puissant que Tamriel ait jamais porté ? Ce n'est qu'une transition ! Mon premier pas vers la véritable immortalité ! Et maintenant, voyez mon véritable pouvoir ! Regardez-moi revenir de la tombe et accéder à la divinité !
  • Molag Bal: Ver ! Tu croyais trahir le seigneur de la brutalité et de la domination sans en subir les conséquences ? Tu vas payer pour ton arrogance ! Tu te tordras d'agonie pendant le restant de l'éternité ! Tes cris de souffrance rebondiront dans tout Oblivion et serviront de mise en garde à tous les autres !

Molag Bal aspira Mannimarco dans son royaume.

Apparitions Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .