FANDOM


TESV Masser

Vue de Masser dans The Elder Scrolls V: Skyrim

Masser, ou Jone en ehlnofex[1], est la plus grande des deux lunes de Nirn, devant Secunda. Elle est parfois considérée comme un esprit du plan mortel, voire comme une divinité[2].

Création Modifier

Masser serait en réalité une partie du corps de Lorkhan, à l'instar de Secunda, déchiré en deux par les Aedra après la création de Nirn[3]. La lune est donc un plan infini de taille infinie, comme les Divins-planètes et Secunda.

Caractéristiques physiques Modifier

Présente dans Mundus, Masser, est sujette à la mortalité, et ce n'est qu'à sa mort que les habitants de Nirn ont pu l'apercevoir comme une sphère rougeâtre avec des cratères à sa surface. A l'origine, les deux lunes étaient blanches et lisses, leur peau est désormais "putréfiée"[2].

Caractéristiques orbitales Modifier

Masserstages

Les différentes phases de Masser

Les deux lunes semblent orbiter autour de Nirn, mais en observant attentivement le comportement de Secunda dans Oblivion et Skyrim, on peut remarquer qu'elle orbite en réalité autour de Masser. Les deux lunes sont néanmoins considérées comme des satellites de Nirn, la planète restant leur centre de révolution.

Les lunes connaissent différentes phases au fur et à mesure de leur révolution autour de Nirn, mais contrairement à ce qui semble, ces phases ne sont pas causées par des ombres, car on peut voir les étoiles à travers les zones sombres[2].

Masser atteindrait sa phase la plus pleine lors du solstice d'été[4].

Influences Modifier

Masser et Secunda ont une influence importante sur le peuple khajiit, rythmant leur forme et leur apparence physique selon leur phase.

Cultes et religions Modifier

Étant une partie de son corps, Masser symbolise avec Secunda la dualité et la dichotomie de Lorkhan[3]. C'est une des raisons de leur présence dans les différents cultes de Nirn. Toutefois, Masser n'est pas présente sur les armoiries Dwemer[2], et n'occupe qu'une place anecdotique voire inexistante dans le panthéon impérial.

Les khajiits vouent un culte spécial aux lunes en raison de leur influence sur les différentes espèces de khajiits existantes. On retrouve la présence des lunes dans la cérémonie pour devenir Mane.

Histoire Modifier

Les deux lunes furent colonisées à une date inconnue par les dwemers, qui fondèrent les colonies de Velothiid et de Ald Sotha[5]

De 4E98 à 4E100, les deux lunes disparurent. Cette période fut appelée les Nuits du néant, avant qu'elles ne réapparaissent. Le Thalmor s'attribua alors leur retour sans aucune preuve, et fut acclamé par les khajiits, dont la vie était devenue chamboulée[6].

Références Modifier

  1. Religions de l'Empire
  2. 2,0, 2,1, 2,2 et 2,3 Cosmologie
  3. 3,0 et 3,1 Lorkhan le Lunaire
  4. Journal de Lymdrenn Tenvanni
  5. Lettre d'amour de la Cinquième ère, la véritable raison d'être de Tamriel
  6. La Grande Guerre
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .