FANDOM


Le Mortuum Vivicus est un artéfact trouvable dans la cité ayléid d'Abagarlas. Il s'agit d'un objet important de la guilde des Guerriers durant l'ère Seconde.

Histoire Modifier

Le Mortuum Vivicus est une arme créée par le prince Daedra Molag Bal il y a bien longtemps. Elle n'a pas de forme physique, apparaissant plutôt comme une grand orbe de lumière froide. Elle a été à l'origine donnée comme cadeau au roi Ayléid Anumaril d'Abagarlas, une colonie qui vénérait les daedras sur l’île de la cité qui était dédiée à Molag Bal. Les ayléides prévoyaient d'utiliser le Vivicus pour drainer toute vie de la ville rivale de Délodiil et convertir ses citoyens en serviteurs morts-vivants de Molag Bal, en guise de pénitence pour la moquerie du roi Cenedelin sur le temple d'Abagarlas. La ville de Délodiil qui vénérait Méridia a répondu en forgeant une arme puissante imprégnée du noyau prismatique, un cristal puissant qui leur a été donné par Méridia[1]. Un groupe d'élite de guerriers a ensuite été envoyé à Abagarlas pour détruire de manière préventive le Vivicus[2]. Cependant, Molag Bal a arraché l'arme juste avant qu'elle ne puisse être détruite, la renvoyant dans son royaume d'Havreglace pour la garder.

Le Mortuum Vivicus est resté en sommeil en Havreglace pendant plusieurs milliers d'années, jusqu'à ce qu'en 2E 582 Molag Bal cherche à fusionner Nirn avec Havreglace lors de sa tentative de Coalescence. Utilisant le pouvoir d'une quantité sans précédent d'âmes sacrifiées en son nom, Molag Bal espérait renvoyer l'arme à Tamriel et "brûler" tout le continent[3]. Au même moment, la Guilde des Guerriers était tombée sous l'emprise de Méridia, son maître de guilde assassiné et remplacé par l'un de ses adorateurs, qui consacra toutes les ressources de la guilde à la destruction des Ancres noires de Molag Bal et à empêcher le retour du Mortuum Vivicus. Cherchant à révéler la trahison de son maître de guilde Œil-Perçant et à contrecarrer les plans de Méridia, Molag Bal avait son propre serviteur, Aelif, aux côtés du maître de guilde et du Vestige. Aelif a trahi la guilde à la dernière seconde, bien qu'elle ait été vaincue au combat par le Vestige et le Mortuum Vivicus fut détruit en utilisant un noyau prismatique reforgé.

Apparitions Modifier

Références Modifier

  1. Journal de Curano
  2. Chevaliers de la lame étincelante
  3. Notes sur le Mortuum Vivicus
La GBT
Cette page contient pour partie du contenu trouvé sur la Grande Bibliothèque de Tamriel. Tout crédit leur revient donc pour les éléments empruntés à leur travail.
Skyrim
Cette page est, entièrement ou partiellement, une version traduite de son équivalent sur The Elder Scrolls Wiki. Consultez les liens interwikis au bas de la page pour la consulter dans sa version originale. Nous remercions bien évidemment les contributeurs anglophones pour leur travail.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .