Voir l'article principal : Livres (Morrowind)
Voir l'article principal : Livres (Morrowind)

Note pour Amaya est une note présente dans The Elder Scrolls III: Morrowind.

Quête[modifier | modifier le wikicode]

Mehra Milo et les prophéties oubliées[modifier | modifier le wikicode]

Cette note est en réalité adressée au Nérévarine pour le prévenir que Mehra Milo est retenue prisonnière au Ministère de la Vérité.

Localisation[modifier | modifier le wikicode]

Morrowind[modifier | modifier le wikicode]

Contenu du livre[modifier | modifier le wikicode]

Amaya,

Je regrette que nous nous soyons manquées, mais l'inquisiteur m'a demandé de lui amener d'anciens documents au ministère de la Vérité et il y a de fortes chances pour que cela me prenne pas mal de temps. Pourquoi ne viendrais-tu pas me rejoindre au ministère quand tu en auras le temps ? De cette manière, nous pourrons partir dès que j'en aurai terminé. N'oublie surtout pas d'amener les deux parchemins d'Intervention divine que tu avais empruntés (ou, si tu les as utilisés, tu peux en racheter deux autres). Je crois que je vais bientôt en avoir besoin (Janand Maulinie, de la guilde des Mages du quartier étranger, en a en stock). Alvela Saram est de garde à l'entrée. Dis-lui que tu me cherches et elle te laissera passer.

Ton amie,

Mehra

P.S. : je t'ai laissé deux potions de Lévitation. Je ne savais plus si tu connais ce sort ou non, aussi ai-je préféré puiser dans la réserve, au cas où...

Remarque[modifier | modifier le wikicode]

  • Amaya est bien une personne inventée par Mehra.

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Crédits[modifier | modifier le wikicode]

Skyrim.png
Cette page est, entièrement ou partiellement, une version traduite de son équivalent sur The Elder Scrolls Wiki. Consultez les liens interwikis au bas de la page pour la consulter dans sa version originale. Nous remercions bien évidemment les contributeurs anglophones pour leur travail.
La GBT.png
Cette page contient pour partie du contenu trouvé sur la Grande Bibliothèque de Tamriel. Tout crédit leur revient donc pour les éléments empruntés à leur travail.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .