FANDOM


À ne pas confondre avec Arkay.
Orkey Orquy

Orkey ou Orquy[1], surnommé le vieux Fou[2] ou le vieux Marteau[3], est le dieu nordique de la mortalité, combinant les aspects d'Arkay, de Mauloch et par extension, de Malacath. Dieu ennemi, il a toujours voulu détruire les Nordiques, qui l'auraient « récupéré » et vénéré dès lors que les Aldmers se sont rendus maîtres d'Atmora.

Les Nordiques sont persuadés qu'ils vivaient aussi vieux que les Elfes jusqu'à la venue d'Orkey, et c'est lui qui se serait joué d'eux en leur proposant un marché « les liant au décompte des saisons ».[1] La légende raconte que, voyant la force du roi Wulfharth, Orkey invoquât de nouveau le fantôme d'Alduin, le Dévoreur de Temps. Presque tous les Nordiques furent rajeunis jusqu'à l'âge de six ans. Le jeune Wulfharth en appela à Shor, l'ancien chef des dieux, pour que celui-ci aide son peuple. Alors, le propre fantôme de Shor combattit le Dévoreur de Temps dans le monde des esprits, comme il l'avait déjà fait à l'aube des temps. Il l'emporta et le peuple d'Orkey, les Orques, furent vaincus, puis Shor se débarrassa de la malédiction en la rejetant en bonne partie sur ces derniers.[3]

Tandis que le jeune Wulfharth observait ce conflit céleste, il apprit un nouveau thu'um ; Ce Qui Arrive Quand On Secoue le Dragon. Il se servit de cette nouvelle magie pour que son peuple redevienne normal. Mais, dans sa hâte d'en sauver le plus grand nombre, il secoua trop d'années hors de son corps. Il devint plus âgé que les Grises-Barbes et mourut. On raconte que les flammes de son bûcher funéraire atteignirent le cœur même de Kyne.[3]

Références Modifier

  1. 1,0 et 1,1 Obédiences : les Nordiques
  2. La véritable nature des Orques
  3. 3,0, 3,1 et 3,2 Cinq chants du Roi Wulfharth
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .