FANDOM


L'Empereur Thoriz Pélagius Septim III, appelé Pélagius le Fou ou l'Empereur Fou était le jarl de Solitude et le 12ème empereur de Tamriel après la mort de son père Magnus Septim. Comme sa mère était une altmer appelée Utheilla, lui et sa soeur Jolèthe sont un mélange impérial et altmer. Plus tard il s'est marié à une dunmer, Katariah I qui lui a succédé en tant que régente jusqu'à ce que leur fils Cassynder soit assez âgé pour régner.

Biographie Modifier

Jeunesse durant la Guerre du Diamant Rouge Modifier

L'homme qui sera empereur de Tamriel est né sous le nom de Thoriz Pélagius Septim, un prince d'une famille royale de Refuge en 3E 119 à la fin du règne glorieux de son oncle Antiochus I. Refuge a été dirigé par le frère préféré d'Antiochus, Magnus.

Quand Pélagius avais 1 ans, Antiochus est mort et sa soeur Kintyra a pris le trône. Kintyra II était la cousine de Pélagius et une sorcière accomplie. Le règne de Kintyra a été usurpé par le cousin de Pélagius, Uriel III grâce à sa mère Potéma, la Reine-Louve de Solitude. L'année après sa couronnation, Kintyra a été piégé à Pointe-Glen, emprisonnée dans un donjon impérial.

Tout Tamriel a explosé dans une guerre car le Prince Uriel a pris le trône en tant que Uriel III et à Hauteroche, à cause de l'emprisonnement de l'Impératrice, a été le lieu de batailles sanglante. Le père de Pélagius, le Roi Magnus s'est allié avec son frère Céphorus contre l'empereur usurpateur et a amené la colère d'Uriel III et de la Reine Potéma jusqu'à Refuge. Pélagius, ses frères et soeurs et sa mère Utheilla ont fui vers l'île de Balfiera.

Tous ceux qui ont rencontré Pélagius sur l'île l'ont décrit comme charmant, poli et intéressé par le sport, la magie et la musique. Pélagius semblait être une bénédiction pour le futur de la Dynastie Septim.

Quand Pélagius avait 8 ans, Céphorus a battu Uriel III à la bataille d'Ichidag et s'est proclamé Empereur Céphorus I. Pour les 10 prochaines années, lui et les armées de Potéma se sont combattu. À la fin du siège de Solitude, qui s'est terminé par la mort de Potéma et la fin de la Guerre du Diamant Rouge, Céphorus a placé son neveu sur le trône de Solitude.[1]

Roi de Solitude Modifier

En tant que Roi de Solitude, les excentricités de comportements de Pélagius ont commencé à se faire remarquer. En tant que neveu favori de l'Empereur, peu de diplomates lui on fait des critiques. Pendant les 2 premières années de règne, Pélagius était juste très changeant et bipolaire. Quelques mois après avoir pris le trône, un diplomate de Coeurébène a appelé Pélagius : "un robuste personnage bon vivant avec un coeur si gros qu'il en élargit sa taille". 5 mois plus tard, la princesse de Primeterre qui lui a rendu visite écrivit à son frère : "Le roi m'a saisi la main et j'ai cru sentir l'étreinte d'un squelette. Pélagius est un individu émacié."

Céphorus est mort sans enfants (ses enfants ont péris durant la guerre du Diamant Rouge), 3 années après le Siège de Solitude.[2] Le seul survivant était le père de Pélagius, Magnus, a quitté Refuge et pris le trône dans la Cité Impériale en tant qu'Empereur Magnus I. Magus était âgé et Pélagius était le plus grand fils donc l'attention de Tamriel s'est tourné vers Solitude. À l'époque, les excentricités de Pélagius étaient connus de tous.[1]

Il y a de nombreuses légendes au sujet des actions du Roi de Solitude, mais peu de cas bien documentés existent. On sait que Pélagius a enfermé le jeune prince et princesse de Silvenar dans une salle avec lui, ne les relâchant que lorsqu'une déclaration de guerre fut glissée sous la porte. Quand il déchira ses vêtements au cours d'un discours, ses conseillers décidèrent de le surveiller de plus près. Sur ordre de Magnus, Pélagius fut marié à la magnifique héritière d'un ancienne famille dunmer noble, Katariah Ra'athim.

Les rois nordiques qui se marient à des dunmers ne voient rarement leur popularité augmenter. Il y a deux raisons pour leur union. Magnus essayait de cimenter leur relation avec Coeurébène. Le voisin de Coeurébène, Longsanglot a été un allié historique de l'Empire depuis le début et la court de la Reine Barenziah a gagné de nombreuses bataille dans la guerre du Diamant Rouge. Coeurébène n'a pas trop caché avoir aidé Potéma et Uriel III. Les autres raisons sont plus personnelles. Katariah était aussi diplomate que belle. Si quelqu'un pouvait cacher la folie de Pélagius, c'était elle.[1]

Ascension et mort Modifier

Le 8 Plantaisons 3E 145, Magnus mourut dans son sommeille. Jolèthe, la soeur de Pélagius à pris le trône de Solitude et Pélagius a chevauché avec Katariah vers la Cité Impériale pour être couronné empereur de Tamriel. Il se serait évanoui lorsque que la couronne fut posé sur sa tête, mais Katariah la maintenu pour que les autres ne le voit pas.

Pélagius Septim III n'a jamais vraiment dirigé Tamriel. Katariah et le Conseil des Anciens ont pris les décisions et essayaient d'empêcher Pélagius de les déranger.

Lorsque l'ambassadeur argonien est venu de Rosenoire, Pélagius aurait insisté pour lui parler avec des grognements et des couinements, puisque c'était le langage naturel des Argoniens selon lui.

L'obsession de Pélagius pour la propreté était connue, de nombreux invités ont rapporté des réveils provoqués par les bruits de nettoyage matinaux de la Tour d'Or Blanc. Pélagius aurait déféqué sur le sol pour donner du travail au serviteur en repos.

Quand Pélagius commença à mordre et attaquer les visiteurs, il a été envoyé dans un asile privé sur l'Île de Brétonie. Pélagius a été transféré dans d'autres asiles comme à Val-Boisé, Torval et au Marais Noir. Durant son séjour à Torval, Pélagius prépara un bal.[3][1]

Une nuit chaude de Soirétoile, à 34 ans, Pélagius Septim III mourut d'une fièvre dans une cellule au Temple de Kynareth à Brétonie. Katariah a encore régné pendant 46 ans avant de passez son trône au seul enfant qu'elle a eu avec Pélagius, Cassynder.

Héritage Modifier

Après la mort de Pélagius, l'asile a été détruite. Cependant un groupe appelé les Apôtres de la Lumière ont transporté chaque pierres dans les Îles Trémensides, le royaume de Shéogorath, où il a été reconstruit et renommé Les Catacombes hurlantes. Le fantôme de Pélagius hante toujours les îles aujourd'hui. Vers 3E 433, le champion de Shéogorath a pénétré dans les catacombes et tué les apôtres. Il a découvert le Pelvis de Pélagius, seul reste de l'Empereur Fou.

Plus tard dans l'ère Quatrième, le dernier Enfant de Dragon a reçu l'Os illiaque de Pélagius par Dervenin, à pénétré dans l'Aile de Pélagius et dans son esprit pour le soigner de sa folie et le renvoyer dans les îles Trémensides.

L'attitude de Pélagius l'a rendu très populaire dans les provinces où il est né et où il est mort. Le deuxième jour de soirétoile, qui est ou n'est pas l'anniversaire de sa mort (les textes ne sont pas très clairs) est célébré comme le jour de Pélagius le Fou. C'est une journée au cours de laquelle on encourage les folies de toute sorte. Ainsi, un des plus déplorables empereurs de l'histoire de la dynastie de Septims est devenu l'un des plus célèbres.[1][4]

Interactions Modifier

La folie incarnée Modifier

Pélagius apparaît brièvement au début de la quête en conversation avec Shéogorath. Les divers aspect de sa personnalités doivent ensuite être aidés.

Dialogue Modifier

Remarques Modifier

  • Dans la Reine-Louve, Livre VII, la date de naissance de Pélagius est 3E 125, il aurait eu 12 ans lors de sa première bataille, le siège de Solitude.
  • Le livre la Reine-Louve affirme que la mère de Pélagius était Hellena, alors que le livre la Folie de Pélagius dis que c'est Utheilla du clan Direnni.
  • Dans la Reine-Louve, Potéma aurait provoqué la folie de Pélagius en se déguisant en vieille dame lors du siège de Solitude pour lui donner un collier enchanté qui lui aurait détruit l'esprit avec le temps.
  • Shéogorath a dis que le dernier acte de Pélagius en tant qu'empereur était d'abolir la mort.
  • Dans Skyrim, comme un personnage de peut pas avoir 2 races, il est représenté comme un bréton, lui donnant une apparence humaine alors que normalement, c'est la race de la mère qui prédomine.

Apparitions Modifier

Références Modifier

  1. 1,0, 1,1, 1,2, 1,3 et 1,4 La Folie de Pelagius
  2. La Reine-Louve, Livre IV
  3. Bal à l'Asile
  4. Jours fériés de la Baie d'Iliaque
Skyrim
Cette page est, entièrement ou partiellement, une version traduite de son équivalent sur The Elder Scrolls Wiki. Consultez les liens interwikis au bas de la page pour la consulter dans sa version originale. Nous remercions bien évidemment les contributeurs anglophones pour leur travail.
La GBT
Cette page contient pour partie du contenu trouvé sur la Grande Bibliothèque de Tamriel. Tout crédit leur revient donc pour les éléments empruntés à leur travail.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .