FANDOM


ParcheminAncien

Un parchemin des Anciens

Les Parchemins des Anciens ( KEL, Kel en langue draconique) sont des artefacts d'origine et de quantité inconnue, à la fois archives des événements passés, présents et futurs. Les prophéties des Parchemins des Anciens et les Héros sont interdépendants; les uns ne peuvent exister sans les autres. Ils sont aussi connus comme les "Prophéties aedriques", suggérant par là qu'ils auraient été créés par les Aedras. Sans une aide technologique, les Parchemins des Anciens ne peuvent être lus sans dommages collatéraux, parmi lesquels la cécité ou la folie.

Généralement considérés comme sacrés, et considérés avec scepticisme, les parchemins sont parfois amalgamés avec d'étranges actes magiques ou des forces anormales. Plus communément, les parchemins sont récupérés pour leurs prophéties, allant du Retour d'Alduin à la Tyrannie du Soleil.

C'est de leur histoire que la série The Elder Scrolls tire son nom.

InfluenceModifier

Les influences historiques des Parchemins des Anciens ne peuvent être sous-estimées. Une fois qu'une prophétie contenue dans un Parchemin est actée en Tamriel, le texte physique du parchemin demeurera fixe. Après ce moment, tous les lecteurs recevront le même message divin, créant un document historique qui déclare la vérité univoque d'un événement passé. Les érudits ne peuvent remettre en doute les avis du rédacteur d'un Parchemin des Anciens, et le contenu d'un parchemin, une fois fixé, ne peut être altéré par aucune forme de magie connue. On sait que les événements qui altèrent la linéarité du temps, connus sous le nom de Cassures du Dragon, ne peuvent être enregistrés ou prédits par ces parchemins.

Paarthurnax explique que seuls les dragons sont sensibles aux effets des Parchemins des Anciens, de par leur parenté avec Akatosh, le dieu du Temps. Cela expliquerait comment Alduin fut projeté dans le futur, et comment une Fracture du Temps se serait formée à l'endroit de son exil.

Lire un Parchemin des Anciens.Modifier

Toute personne dotée de pouvoirs de prescience est capable d’interpréter le contenu des Parchemins des Anciens avec de la pratique. On dit que ceux qui ne sont pourvus d'aucune compétence voient seulement des symboles et des runes inconnues, ou prétendent souvent reconnaître des constellations et des signes de naissance. La véritable pénétration dans les contenus divins vient à un certain prix : chaque vision d'avenir et interprétation frappe le lecteur de cécité, qui augmente graduellement à chaque lecture, tout en augmentant sa compréhension des Parchemins et de leur contenu.

Au final, le lecteur, qui s'est engagé dans de fréquents actes de prophétie, est laissé dépourvu de vision pour toujours et devient incapable de lire à nouveau des Parchemins. Par le biais d'une antique et honorable tradition, seuls les membres du Culte de la Phalène Ancestrale seraient habilités à lire les Parchemins. Les plus jeunes membres du culte prennent soin des aînés à mesure qu'ils perdent la vue pour toujours. La perte de la vue pour avoir lu un Parchemin des Anciens est décrit comme un "tribut", probablement pour la connaissance que le Parchemin choisit de révéler au lecteur. Certains devinrent fous pour avoir lu un Parchemin des Anciens car, comme certains l'expliquent, cela fait trop de connaissances à absorber d'un seul coup.
Dexionlecture

Un prêtre de la Phalène lisant un Parchemin des Anciens

Les Dwemers étaient à ce point avancés technologiquement qu'ils conçurent une machine, appelée Lexique, qui leur permettait de lire un Parchemin des Anciens sans devenir aveugle ou fou.

L'Enfant de Dragon est capable de lire les Parchemins des Anciens, avec seulement un trouble limité de la vision, les désagréments ne durant qu'une brève période de temps. Quand il essaie de lire un Parchemin, tout ce qu'il peut voir n'est que lignes et structures apparemment incohérentes. Dans le cas de l'Enfant de Dragon, ces structures peuvent prendre la forme d'une carte, qui indique la localisation de ce que le lecteur recherche.

Rituel de la Phalène AncestraleModifier

Le Rituel de la Phalène Ancestrale est un rite accompli par les Prêtres de la Phalène afin de lire un Parchemin des Anciens. En général, il s'accomplit dans une des nombreuses Clairières de l'Ancêtre, dispersées et cachées à travers tout Tamriel. Généralement le Prêtre de la Phalène prend des mois pour se préparer à la lecture d'un Parchemin, et seuls les plus chevronnés y parviennent. Même en pratiquant de la sorte, l'interprétation de l'harmonie des phalènes peut prendre des années. Aussi, seule une poignée de prêtres ont la chance de pouvoir accomplir le rituel complètement.

La voix de la Phalène Ancestrale a toujours été partie intégrante de la lecture des Parchemins des Anciens. Les phalènes maintiennent une connexion avec l'antique magie qui permet aux Prêtres de la Phalène de déchiffrer les parchemins. Les phalènes à l'intérieur d'une Clairière de l'Ancêtre émettent un trille doux et harmonieux qui, une fois amplifié par leur nombre, forme une sorte d'augure primal. Ceci permet donc aux phalènes elles-même de devenir un intermédiaire pour déchiffrer les parchemins. Les prêtres, en se trouvant au plus près des phalènes, peuvent ainsi partager leur oracle.
Nordiquephalènestiruel

Un Nordique attirant les phalènes

Le rituel en soi implique d'extraire avec précaution de l'écorce de l'Arbre du cantique avec un outil traditionnel appelé "Couteau à deux manches". Cette écorce a la faculté d'attirer les phalènes. Une fois qu'un nombre suffisant de phalènes est à proximité, elles confèrent au lecteur du parchemin la deuxième vue nécessaire pour le déchiffrer.

Opinions sur les ParcheminsModifier

Le nombre exact de Parchemins des Anciens ne peut être déterminé, comme il l'a été prouvé par le Culte de la Phalène Ancestrale. Chaque tentative de quantifier leur nombre ou même leur localisation a eu pour effet de faire changer les parchemins de lieu et de nombre, sans aucune raison apparente.

Les Grises Barbes considèrent l'existence même des Parchemins des Anciens comme un blasphème.

Le dragon Paarthurnax décrit les parchemins comme étant "des artefacts qui existent hors du temps", ou comme " des fragments de la création".

Leur rôle au cours de l'HistoireModifier

Ère MeréthiqueModifier

Tyrannie du SoleilModifier

Durant l'Ère Meréthique, les derniers Elfes des neiges à avoir survécu aux massacres perpétrés par les Atmorans ou à avoir fui chez les Dwemers retournèrent dans le Val oublié, ultime havre de sécurité pour eux. Les elfes des neiges qui avaient cherché refuge auprès des Dwemers furent réduits en esclavage, et forcés à ingérer des champignons toxiques qui les aveuglèrent. Avec le temps, ces Elfes des neiges régressèrent en Falmers. Quand un large groupe d'entre eux arrivèrent dans le Val oublié, ils commencèrent à massacrer tous les Elfes des neiges présents. Ironiquement, le génocide que les Falmers commettaient était à l'encontre de leurs anciens frères et sœurs, qui eux n'avaient pas été affectés par les actions des Atmorans et des Dwemers.

Bien avant cela, l'un des initiés du Val se présenta devant l'Archidiacre Vyrthur et le mordit, faisant de lui un vampire, malgré le fait qu'il était censé être sous la protection d'Auri-El. À charge de revanche, Vyrthur créa la prophétie de la Tyrannie du Soleil, disséminée à travers trois Parchemins des Anciens. Finalement, seuls Vyrthur et son frère le Paladin Gelebor survécurent à l'attaque des Falmers. La prophétie de la Tyrannie du Soleil continuera à demeurer inachevée tant que le Clan Volkihar ne la découvrirait pas et ne commencerait pas à la dévoiler.

Troisième ÈreModifier

Lors d'une mission pour le Renard Gris, le Héros de Kvatch déroba un Parchemin des Anciens de la bibliothèque du palais impérial de Cyrodill.

En 4E175, tous les Parchemins des Anciens abrités dans les rayons de la Tour d'Or blanc disparurent et furent disséminés à travers tout Tamriel pour des raisons inconnues.

Quatrième ÈreModifier

Crise draconiqueModifier

Le retour d'Alduin en Bordeciel en 4E201 à travers une Brisure du Dragon avait été prédit par les prophéties des Parchemins des Anciens. Avant qu'Alduin ne revienne en Bordeciel, il menait les dragons dans une guerre les opposant à tous les peuples de Tamriel. Au sommet de la Gorge du Monde, trois guerriers nordiques combattaient un large groupe de dragons, jusqu'à ce qu'Alduin se présente et qu'ils tentent d'en finir avec lui. Après qu'Alduin eut tué Gormlaith Lame-dorée, ses deux compagnons décidèrent d'employer un Parchemin des Anciens afin de le vaincre définitivement. Alduin fut alors banni à travers une Cassure du Dragon, et il ne revint en Bordeciel qu'en 4E201.
BannissementAlduin

Felldir l'Ancien bannissant Alduin à l'aide d'un Parchemin des Anciens

Septimus Signus lut un Parchemin des Anciens et devint fou, sans doute en rédigeant un commentaire sur la nature abstraite des parchemins. Durant ses expériences à son Avant-poste situé au nord de l'Académie de Fortdhiver, il découvrit que le peuple dwemeri avait mis au point une machine, le Lexique, rendant possible la lecture des Parchemins sans effet secondaire.

Le dragon Paarthurnax envoya l'Enfant de Dragon chercher un parchemin qui lui permettrait, en regardant à travers la Fracture du Temps, d'apprendre le Cri de Fendragon, qui fut auparavant employé pour vaincre Alduin.

Tyrannie du SoleilModifier

Le Clan Volkihar mené par Harkon cherche un Parchemin des Anciens (Sang) du Cairn de l'Âme, afin de supprimer la menace que représente le soleil pour les vampires au moyen de l'Arc d'Auriel. Serana, la fille d'Harkon, est en possession d'un Parchemin des Anciens (Soleil), qu'elle transporte à vue en travers de son dos. Le troisième parchemin, le Parchemin des Anciens (Dragon), est la troisième clef de la Prophétie de la Tyrannie du Soleil ; il doit être lu dans la Clairière de l'Ancêtre afin de localiser l'Arc d'Auriel.

RéférencesModifier

GalerieModifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .