FANDOM


Saison éternelle est la quatorzième quête de l'intrigue principale de The Elder Scrolls V: Skyrim. Malgré les avertissements à propos d'un dragon qui sème le trouble en Bordeciel, le jarl Balgruuf dit qu'il ne peut pas apporter son aide avec tout l'effort porté pour le vaincre à moins que la guerre civile ne s'arrête. Ainsi, seuls les Grises-Barbes sont en mesure de tenir un conseil de paix.

Objectifs Modifier

  1. S'adresser à Arngeir.
  2. S'adresser au général Tullius.
  3. S'adresser à Ulfric Sombrage.
  4. S'adresser à Arngeir.
  5. S'asseoir.
  6. Négocier une trêve.

Déroulement Modifier

L'Enfant de Dragon doit parler à Paarthurnax, Arngeir ou Esbern. L'interlocuteur choisi demande à l'Enfant de Dragon de parler au jarl de Blancherive pour tenter de le convaincre de leur laisser utiliser Fort-Dragon, qui a été conçu à l'origine pour capturer et détenir un dragon.

Le jarl de Blancherive Modifier

L'Enfant de Dragon tente alors d'obtenir l'aide du jarl Balgruuf le Grand, mais celui affirme qu'il ne peut pas aider à capturer un dragon alors que Blancherive est sous la menace d'une attaque. Il dit que si un traité de paix peut être conclu entre la Légion impériale et les Sombrages, il se tient à aider à la capture et à la détention d'un dragon. Le jarl propose également de s'adresser aux Grises-Barbes, car le général Tullius et Ulfric Sombrage les respectent énormément.

Il faut remarquer que si l'Enfant de Dragon a mis fin à la guerre civile de Bordeciel, alors cette quête n'a pas besoin d'être complétée. Peu importe si Blancherive est sous la domination de Balgruuf le Grand ou de Vignar Grisetoison, le jarl accepte de capturer Odahviing sans avoir besoin de s'adresser aux Grises-Barbes, permettant ainsi de poursuivre la quête principale.

Season unending panoramic

Cartes sur table pour les 2 camps Modifier

L'Enfant de Dragon parle alors aux Grises-Barbes, qui acceptent d'aider à négocier une trêve. Arngeir propose à l'Enfant de Dragon de s'adresser à la fois au général Tullius et à Ulfric Sombrage, et de les inviter à rencontrer les Grises-Barbes et à discuter de l'avenir de Bordeciel.

Il faut remarquer que si l'Enfant de Dragon n'a pas encore choisi un côté dans la suite de quêtes de la guerre civile, alors il n'y a aucun option de dialogue pour parler du conseil de paix en parlant avec le général Tullius et Ulfric la première fois. Au lieu de cela, après avoir mentionné Helgen, chacun suppose que l'Enfant de Dragon veut se joindre à eux. Chacun les dirige vers leur assistant, le légat Rikke pour la légion impériale ou Galmar Rudepoing pour les Sombrages, et dans la plupart des cas, ils mettent fin à la conversation. En s'adressant chacun une seconde fois, l'Enfant de Dragon peut maintenant leur parler des Grises-Barbes et du conseil.

Après s'être adressé aux 2 camps, il faut retourner voir Arngeir et lui parler pour commencer le conseil. Cependant, Delphine et Esbern se présentent à l'entrée en exigeant de représenter les Lames durant le conseil de paix. Arngeir refuse d'abord, mais est finalement persuadé de leur permettre de les rejoindre.

Le traité de paix Modifier

Une fois le conseil de paix commencé, l'Enfant de Dragon a de nombreuses options de dialogue, la plupart ayant à voir avec le camp choisi dans la guerre civile.

Négociation 1 : Élenwen Modifier

Dès le début des négociations, Ulfric soulève des objections à l'idée qu'Élenwen soit impliquée dans ce conseil, affirmant que le Thalmor n'a rien à voir avec la politique de Bordeciel. Tullius ou Ulfric demandent alors ce qu'en pense l'Enfant de Dragon :

  • Étre d'accord avec Tullius et laisser Élenwen prendre part au conseil.
  • Étre d'accord avec Ulfric et expulser Élenwen du conseil.

Le choix effectué tient compte du camp choisi par l'Enfant de Dragon. Si le camp déçu n'est pas favorisé au tour suivant, ils peuvent menacer de quitter les négociations, en fonction de la position de l'Enfant de Dragon dans la guerre civile. Ils ne le font jamais, mais affirment malgré tout qu'ils ont l'impression d'être traités injustement.

Négociation 2 : Markarth ou Faillaise Modifier

Le prochain point à discuter est d'abandonner une châtellerie majeure.

Si l'Enfant de Dragon est du côté des Sombrage, le général Tullius exige que Faillaise soit remis à l'Empire. Dans le cas contraire, que ce soit du côté de la légion impériale ou des Sombrages, Ulfric demande que Markarth soit rendu aux Sombrages. La réaction de la faction adverse dépend de l'état de la guerre civile. La faction qui contrôle Markarth ou Faillaise demande à l'Enfant de Dragon ce qu'ils pensent être un marché équitable pour la ville.

Il y a donc 3 choix possibles :

  • Échanger une châtellerie majeure entre chaque camp.
  • Échanger une châtellerie mineure entre chaque camp.
  • Un choix alternatif à partir dans la suite de quêtes de la guerre civile, non disponible si aucun camp n'est encore choisi.

Le conseil accepte n'importe quel choix. Cependnant, le camp qui contrôle Markarth ou Faillaise reste mécontent si un échange est fait avec une châtellerie mineure.

Négociation 3 ou rien (console de commandes) : Châtellerie mineure Modifier

Si une commande de la console est utilisée pour faire la quête quand les Sombrages ou la légion impériale ne possèdent plus que leur capital, l'autre camp réduit leur demande à une châtellerie mineure. Ici, l'Enfant de Dragon a le choix entre abandonner une châtellerie mineure à la légion impériale ou aux Sombrages. Il n'y a aucune différence dans le discours sauf à la fin. Si une châtellerie mineure est abandonnée, Tullius exprime son mécontentement à l'Enfant de Dragon. Il n'utilise pas ce discours si elle est conservée. Les Sombrages acceptent le marché de toute façon.

Négociation 4 : Concessions Modifier

Il est temps que le camp le moins favorisée, et donc perdante dans les négociations, demande des concessions supplémentaires. Pour chaque demande, l'Enfant de Dragon peut choisir d'accepter la concession ou non. Si l'Enfant de Dragon continue à favoriser un camp, l'autre finit par dire qu'ils vont malgré tout agir pour le plus grand bien, et acceptent les termes dans tous les cas.

Conclusion Modifier

Une fois le traité conclu, la quête se termine. Arngeir résume les termes de l'accord, y compris les nouveaux jarls nommés avec les châtelleries échangées. Si l'Enfant de Dragon a déjà rejoint un camp, et que l'accord est bénéfique ou neutre pour son camp, son négociateur en chef, Tullius ou Ulfric, complimente les efforts de l'Enfant de Dragon et le récompense avec une arme nivelée.

Après avoir conclu le traité de paix avec les 2 camps, la suite de quêtes de la guerre civile s'arrête jusqu'à ce que la quête principale soit terminée.

Si l'Enfant de Dragon est du côté des Sombrages et a libéré Épervine dans la quête "La libération de Bordeciel", dans laquelle l'objectif suivant est de libérer la Crevasse, il est possible qu'après avoir terminé la quête "Saison éternelle", l'objectif "Libérer la Crevasse" se termine également. Il faut remarquer que la suite de quêtes de la libération ne peut pas se terminer si l'Enfant de Dragon a une prime avec Vendeaume ou Solitude.

Si l'Enfant de Dragon est du côté de la légion impériale et décide d'échanger la Crevasse pour la Brèche, alors la quête "Un lourd tribut" dans la suite de quêtes de la guerre civile est ignorée.

Journal de quêtes Modifier

Saison éternelle – MQ302
IDEntrée du journal
10Le jarl de Blancherive ne m'aidera pas à capturer un dragon tant que la guerre civile fait rage. Si je peux obtenir des Grises-Barbes qu'ils forment un conseil de paix, je peux essayer de convaincre les Impériaux et les Sombrages d'accepter une trêve pour vaincre Alduin, qui est une menace pour les deux camps dans la guerre civile.
  • Objectif 10 : Adressez-vous à Arngeir
15Le jarl de Blancherive ne m'aidera pas à capturer un dragon tant que la guerre civile fait rage. Arngeir a accepté d'accueillir un conseil de paix au Haut Hrothgar. J'ai besoin de convaincre les Impériaux et les Sombrages d'accepter une trêve pour vaincre Alduin, qui est une menace pour les deux camps dans la guerre civile.
  • Objectif 20 : Adressez-vous au général Tullius
  • Objectif 30 : Adressez-vous à Ulfric Sombrage
40
  • Objectif 40 : Adressez-vous à Arngeir
55
  • Objectif 50 : Asseyez-vous
60
  • Objectif 60 : Négociez une trêve
300Le jarl de Blancherive ne m'aidera pas à capturer un dragon tant que la guerre civile fait rage. Arngeir a accepté d'accueillir un conseil de paix au Haut Hrothgar. Avec l'aide d'Esbern, j'ai persuadé le général Tullius et Ulfric Sombrage d'accepter une trêve pour vaincre Alduin, qui est une menace pour les deux camps dans la guerre civile.
  • Quête terminée
310
  • Quête terminée
350
  • Quête terminée

Anecdotes Modifier

  • Que Paarthurnax soit mort ou non, cela affecte le dialogue entre Delphine, Esbern et Arngeir pendant la demande des Blades d'assister aux négociations.
  • Evgiir Unslaad, ou "Saison éternelle", est l'ancien terme nordique pour la guerre. Ceci est révélé par le dialogue avec Arngeir, ce qui reflète davantage son opposition à la guerre et son pessimisme quant à l'utilité du traité de paix.
  • Il n'est pas formellement démontré qu'Ulfric Sombrage connaissait déjà Delphine de près ou de loin avant les évènements de la quête "Saison éternelle". En écoutant Esbern, il demande à Delphine si Esbern est avec elle, se référant à elle par son nom. Il n'y a aucun dialogue pendant la quête pour suggérer que les deux se rencontrent pour la première fois au Haut Hrothgar.
  • Le lancement du sort "Frénésie" combiné avec le sort "Tranquilité" sur le conseil peut créer le chaos, les faisant se battre les uns contre les autres. Malgré cela, aucun camp du conflit ne devient hostile à l'autre ou ne met fin au conseil.
  • Élenwen ne réagit en aucun cas à la présence de Delphine ou d'Esbern, bien que les deux soient des cibles prioritaires pour le Thalmor. Elle possède également un dialogue menaçant l'Enfant de Dragon si on lui parle, dans lequel elle veut savoir exactement qui ils sont et en souvenant d'eux depuis l'infiltration de l'ambassade.
  • En termes purement diplomatiques, le meilleur résultat des négociations qui peut être réalisé est de gagner une châtellerie majeure et une châtellerie mineure avec l'échange d'une seule grande châtellerie. Le "prix" pour cela est d'accepter la demande du camp adverse à propos d'Élenwen. Bien que le négociateur en chef annonce que les termes du traité favorisent clairement l'autre camp, il admet alors en douce que l'Enfant de Dragon a bien fait et lui accorde une récompense.
  • L'Enfant de Dragon peut se retirer de la conversation quand Ulfric et Tullius lui parlent. En outre, ils peuvent lui dire qu'ils ne sont pas intéressés par la politique. Si cela est fait pour les 2 camps, alors les Sombrages s'emparent de Markarth, et la légion impériale s'empare de Faillaise.
  • Lors de la conclusion de la trêve, Arngier dit "prendre conger", agissant comme si les jarls impactés acceptaient volontiers les termes du traité lorsqu'ils sont bannis soit à Vendeaume soit à Solitude selon le camp soutenu.
  • Cette quête est ignorée si la suite de quêtes de la guerre civile est déjà terminée, indépendamment du camp choisi par l'Enfant de Dragon. Elle est également ignorée si Vendeaume ou Solitude sont la seule ville restante qui n'est pas encore prise.

Bugs Modifier

Cliquer pour afficher
  •  PC    360    PS3   Si l'Enfant de Dragon a commencé la quête pour rejoindre les Sombrages ou la légion impériale, il est impossible de continuer la quête, car il n'y a aucune boîte de dialogue quand ils parlent aux chefs de faction, ce qui rend impossible de leur parler du traité de paix des Grises-Barbes.
    • Cela peut être corrigé en tapant à plusieurs reprises sur le bouton d'activation lorsque l'on parle à Galmar ou à Ulfric. Ils continuent de répéter qu'une mission est en cours. Après avoir terminé la qyuête "Combattre pour Blancherive", l'option de parler au général Tullius et à Ulfric Sombrages devient à nouveau disponible. Il est également possible de leur parler lors l'on rapprote la Couronne d'os.
    •  PC   Pour parler à Ulfric, la commande de console SetStage MQ302 30 peut être utilisée après avoir déjà parlé au général Tullius.
    •  PC   Pour parler au général Tullius, la commande de console SetStage MQ302 20 peut être utilisée après avoir déjà parlé à Ulfric.
    •  360    PS3   Le fait de rejoindre l'une ou l'autre faction et le fait de parler immédiatement au chef juste après fonctionne autour de cela. Il faut remarquer que cela ne fonctionne qu'avec le général Tullius : Ulfric envoie juste l'Enfant de Dragon parler à Galmar.
    • Alternativement, si l'Enfant de Dragon a des quêtes d'initiation "en cours", le fait de les compléter doit permettre de parler au chef du camp choisi.
  • Si la quête "La Couronne d'os" avec la légion impériale débute, Tullius ne peut pas parler avec l'Enfant de Dragon, mais l'envoie plutôt rejoindre le légat Rikke.
    • Cela peut également se produire avec Ulfric dans la même quête si l'on rejoint les Sombrages.
  • Parfois, un ou plusieurs des gardes originaux des châtelleries échangées restent toujours à l'intérieur de la ville principale et les gardes attaquent leurs nouveaux occupants.
  •  PC    360    PS3   Si les négociateurs en chef cessent de parler et que l'Enfant de Dragon est incapable de parler, ils doivent quitter leur siège ou il est impossible de continuer la création du traité.
    •  PC   L'utilisation de la commande setstage mq302 300 après que les PNJs soient assis à la table complète la quête. Le fait de parler à Esbern doit continuer la quête après cela.
    •  360    PS3   Une sauvegarde précédente ayant l'ancien état de la quête "Saison éternelle" peut être rechargée pour terminer la quête.
  • La réunion ne peut pas commencer après que l'Enfant de Dragon se soit assis.
    • Le fait de ester assis et attendre 24 heures déclenche la réunion. S'il ne se déclenche toujours pas, tous les invités doivent s'asseoir après 5 à 10 minutes en temps réel.
    • Le fait de quitter le Haut Hrothgar et de revenir ensuite peut également déclencher la réunion.
    •  PC   Si la quête ne commence toujours pas, taper setstage mq302 60 dans la console peut le réparer.
    •  PC   Si la commande de la console ci-dessus n'aide pas, le fait de désactiver Galmar ou de le rapprocher de son siège via les commandes de la console en cliquant dessus puis en tapant la commande moveto player peut également aider.
    •  360   Le fait de s'assurer que les quêtes "Saison éternelle" et "Le déchu" soient sélectionnées en parlant à Arngeir de l'autre côté de la table, puis finalement de marcher et de s'asseoir puis attendre une heure assis, doit déclencher la réunion.
  •  PS3   Les succès/trophées des quêtes de la guerre civile peuvent être manqués par le déroulement de la quête "Saison éternelle". Si la faction privilégiée gagne l'un ou l'autre des forts nécessaires, l'Enfant de Dragon n'a aucun crédit, donc ne débloque jamais le succès/trophée éponyme.
    • Cela peut être corrigé en s'assurant que la faction adverse obtienne les 2 forts, ou en complétant cette partie des quêtes de guerre civile avant de commencer la quête "Saison éternelle".
  •  PC   Esbern ne peut pas parler.
    • Il faut le désactiver puis lui permettre de se réveiller. Cela peut être fait en ouvrant la console, en cliquant sur lui, puis en tapant les commandes disable et enable. Cela peut devoir être répété chaque fois qu'il arrête de marcher autour de son siège.
  • Parfois, le jarl de Blancherive n'exige pas cette quête et permet à l'Enfant de Dragon de piéger un dragon même si la guerre n'est pas encore terminée, quand toutes les villes des Sombrages sauf Vendeaume ou bien toutes les villes impériales sauf Solitude sont capturées.
  •  360    PS3   Le légat Rikke attaque l'Enfant de Dragon s'il a commis plusieurs crimes, comme le fait de voler des chevaux dans les camps impériaux.
    • Cela peut être résolu en l'attaquant loin de la salle de négociation jusqu'à ce qu'elle soit à genoux, sachant que comme elle est marquée comme importante, elle ne peut pas être tuée, puis rapidement sprinter vers la salle pour commencer les négociations. L'astuce est de ne laisser personne d'autre voir l'attaque du légat Rikke.
  • Si la quête "La conspiration des parjures" n'est pas terminée, elle est automatiquement marqué comme terminée si Markarth est livré aux Sombrages. Cependant, la quête suivante "La mine de Cidhna" n'apparaît pas dans le journal des quêtes.
  • Parfois, la quête "Saison éternelle" ne s'achève pas normalement, ce qui entraîne des étapes de quête à la fois pour lui et pour la suite de quêtes de la guerre civile (d'identifiant "CW") et de ne pas s'engager correctement. Par exemple :
    • Les personnages de la réunion peuvent sans cesse monter et descendre les escaliers juste à l'extérieur du Haut Hrothgar, ne répondant pas à l'Enfant de Dragon et ne participant à aucun dialogue ou évènement de quête. Si la console est utilisée pour les tuer ou les renvoyer de force chez eux, ils retournent simplement dans l'escalier et continuent leur boucle sans fin, et ce même en traversant tout Bordeciel pour atteindre les marches.
      • Cela peut être résolu en s'assurant que toutes les étapes de la quête finale se terminent correctement, en particulier les étapes au-delà de 300.
      •  PC   Il faut vérifier leur statut avec la commande player.sqs MQ302 et activer les étapes avec la commande setstage MQ302 [stage]. Dès que l'étape appropriée est déclenchée, tous les personnages restants commencent une longue marche vers leur lieu de résidence et peuvent immédiatement interagir avec l'Enfant de Dragon.
    • La quête "Saison éternelle" déclenche l'étape 255 de la suite de quêtes de la guerre civile ("CW"), une étape spécialement conçue pour arrêter la guerre pendant que le conseil de paix est en cours. Lorsqu'elle est active, cette étape impose une attente forcée à toutes les quêtes de bataille de la guerre civile, à l'exception de la bataille de la quête "Combattre pour Blancherive", empêchant la sélection des options de dialogue clés pour les déclencher. L'étape 256 de la guerre civile arrête cette attente, réactivant ainsi la guerre, et doit être automatiquement déclenchée lorsque la quête "Saison éternelle" se termine. Cependant, si la quête ne se termine pas normalement, la guerre civile peut rester bloquée de manière permanente.
      •  PC   Ceci peut être vérifié avec la commande player.sqs CW et corrigé avec la commande setstage CW 256.
  •  PC   Au cours de la quête "La Couronne d'os", si l'Enfant de Dragon donne à Ulfric le message des Grises-Barbes au lieu de lui remettre la Couronne d'os, Galmar ne peut pas apparaître à la réunion et la rend impossible à terminer.
    •  PC   Ceci peut être corrigé avec la commande prid 0001B133 puis avec la commande moveto player.
Skyrim
Cette page est, entièrement ou partiellement, une version traduite de son équivalent sur The Elder Scrolls Wiki. Consultez les liens interwikis au bas de la page pour la consulter dans sa version originale. Nous remercions bien évidemment les contributeurs anglophones pour leur travail.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .