FANDOM


Pour la ville parfois appelée Sotha Sil, voir : Cité mécanique

Sotha Sil, aussi appelé seigneur Seht, était l'un des membres du Tribunal, et donc l'une des divinités régnantes sur Morrowind.

Pour ses exploits, Sotha Sil fut appelé l'architecte du temps, un lieur d'Oblivion, et le "Mystère de Morrowind". Il est connu par bien d'autres titres, comme Dieu mécanique, le Père des Mystères, l'Inspiration de l'Artisanat et de la Sorcellerie, la Lumière de la Connaissance, le Magus, Magicien, Sorcier, Bricoleur, le "SI" dans ALMSIVI, et plus tard en tant que "Saint" du Nouveau Temple.

Il est dit qu'il peut remodeler le monde depuis sa Cité mécanique dissimulée aux yeux du monde. Sotha Sil le Magus était l'une des 3 divinités de Morrowind, un Pilier du Temple des Tribuns, et le maître des artisans et des sorciers. Il était le sorcier le plus puissant et le conseiller le plus sage du Premier conseil, et passa également son temps à entraîner l'Ordre des psijiques sur l'île d'Artaeum. Il était l'ami et le professeur de Vivec et de Nérévar. Selon le culte du Temple, Sotha Sil était la Lumière de la Connaissance et l'Inspiration de l'Artisanat et de la Sorcellerie, et Azura était l'Anticipation de Sotha Sil.

Jeux Modifier

Histoire Modifier

Jeunesse Modifier

Sotha Sil est né en tant que Chimer dans la petite maison de Sotha à Ald Sotha en Resdayn, maintenant connu sous le nom de Morrowind. Il était connu pour avoir eu une mère dont le nom est inconnu, et une sœur Sotha Nall. D'après l'un de ses souvenirs, la mère de Sotha Sil a réconforté le jeune garçon après qu'il ait subi une blessure mineure, en utilisant le conte de l'enfance du Brave petite scrib pour inspirer le courage en lui. Un autre souvenir impliquait sa sœur, Nall, essayant de convaincre Sil d'entrer dans une zone interdite, une idée que Sil hésitait à prendre.

Selon l'une des homélies d'Almalexia, un jeune Sotha Sil jouait dans une mine d'œufs de kwama quand il était enfant, jetant des pierres sur de petits scribs pour s'amuser. Un scrib leva la tête et supplia Sotha Sil de s'arrêter, lui disant que pour eux, c'était la souffrance et la mort d'être frappés par des pierres. Cela enseigna au jeune Chimer que les amusements oisifs de l'un peuvent être des tortures solennelles pour un autre. Une autre homélie raconte que le jeune Sotha se coucha et regardait les étoiles la nuit. Dans sa passion pour les mathématiques, Sil décida de compter chaque étoile et de donner un nom à chacune d'entre elles, pour finalement s'endormir. Quand il se réveilla, il vit que les étoiles avaient disparu, et commença à pleurer, apprenant la leçon que le temps entrave toutes les tâches.

Pour des raisons inconnues, le Prince Daedra Mehrunès Dagon est arrivé dans la ville d'Ald Sotha durant la jeunesse de Sotha Sil et l'a détruit, tuant tout le monde, y compris la famille de Sil. Sotha Sil était le seul survivant de l'attaque, puisque Vivec est reconnu pour l'avoir sauvé.

Conseiller Modifier

À un moment donné, il devint conseiller de Nérévar, de la femme de Nérévar, Almalexia, et de ses généraux. Il avait un certain nombre d'étudiants et d'acolytes qui étudiaient en-dessous de lui, comme Faréna Andrano. Lors de la première bataille du Mont Écarlate, Sotha Sil aida à chasser les Nordiques de Morrowind en utilisant ses compétences en sorcellerie, avec l'aide des forces de Nérévar et de l'armée dwemer du roi Dumac.

Après cela, le Premier conseil fut formé. Pendant ce temps, Sotha Sil fut complimenté pour son talent diplomatique et fut connu comme le plus grand sorcier de son temps. Les tensions se sont rapidement creusées entre les Chimers et les Dwemers après que le haut architecte tonal dwemer, Kagrénac, eut secrètement tenté de transcender sa propre race jusqu'à la divinité. À cause de cela, Nérévar déclara la guerre à tout le Dwemers et la guerre du Premier conseil débuta. Pendant la guerre, Sotha Sil fut nommé général de l'armée des Chimers et, aux côtés de Vivec, Nérévar et Almalexia, ils combattirent le roi Dumac et Kagrénac dans les entrailles du Mont Écarlate. Durant la bataille, Dumac fut tué. Kagrénac utilisa Broyeur, Lamentation et Garde Spectrale sur le Cœur de Lorkhan, faisant disparaître toute la race dwemer du la surface de Nirn. Bien qu'Almalexia ait choisi de rester une Chimer et que Vivec ait seulement changé la moitié de son corps pour devenir Dunmer, Sotha Sil choisit de devenir un Dunmer.

Guerre du Premier conseil Modifier

Foul Murder

Un discours de Sotha Sil (à gauche) durant la mort de Néréevar des propres mains du Tribunal.

Après la première bataille du Mont Écarlate, Sotha Sil apprit en secret à utiliser les outils de Kagrénac afin qu'un mortel puisse puiser dans le pouvoir divin du Cœur de Lorkhan et se transformer en dieu. Nérévar interdit cette manipulation divine et força le Tribunal à prêter serment de ne pas l'utiliser. Nérévar confia ensuite les outils de Kagrénac à Voryn Dagoth, qui deviendra plus tard Dagoth Ur, pendant que lui et ses conseillers se réunissent pour savoir quoi faire avec le Cœur de Lorkhan. Quand Sotha Sil, Vivec et Almalexia y retournèrent pour emmener les outils loin de tout, Voryn, corrompu par le pouvoir du Cœur de Lorkhan, refusa de donner les outils de Kagrénac à Nérévar. Il crut que l'on lui volait les outils et, dans sa folie, il attaqua Nérévar et ses compagnons. Durant le combat, Nérévar fut tué et Dagoth Ur se retira dans les entrailles du Mont Écarlate.

La mort de Nérévar amena le Tribunal à utiliser le Cœur de Lorkhan pour le bien du peuple chimer. Ils se rendirent au Mont Écarlate, et utilisèrent les outils pour se transformer en dieux. Azura les maudit d'avoir rompu leur serment à Nérévar et d'avoir établi une nouvelle religion en abandonnant tout lien avec les Daedra. Pendant cette confrontation, Sotha Sil nargua Azura, lui affirmant que les Chimers n'avaient plus besoin des Daedra. Enragé par la trahison du Tribunal, Azura maudit presque toute la race chimer et changea leur corps, leur peau devenant de couleur cendrée et leurs yeux devenant de couleur rouge, pour ainsi être connus sous le nom de Dunmer.

Guerre des Quatre-vingts ans Modifier

Pendant la guerre des Quatre-vingts ans avec l'Empire de Réman, le Tribunal employa beaucoup de tactiques précédemment utilisées dans la guerre entre les Chimers et les Dwemers, qui semblait fonctionner au début. La guerre se conclut par l'assassina du roi Réman Cyrodiil III par la Morag Tong en 1E 2840. Versidue-Shaie continua néanmoins à attaquer Morrowind après que le trône lui eut été transmis.

Période dans les Îles et pacte avec Havreglace Modifier

À la fin de l'Ère Première, en 1E 2920, Sotha Sil passa quelque temps sur l'île d'Artaeum. En tant que membre de l'Ordre des psijiques, il enseigna à certains des nouveaux mages la sorcellerie et toutes les formes de magie.

Après le désastre dans le village de Gil-Var-Delle causé par Molag Bal, Sotha Sil, à la demande d'Almalexia, se rendit en Oblivion par la grotte des rêves, et donna une réunion à Havreglace avec les 8 Princes Daedra les plus importants : Molag Bal, Boéthia, Azura, Hircine, Hermaeus Mora, Malacath, Shéogorath et Mehrunès Dagon. Bien que les termes exacts du pacte ne soient pas connus par la plupart des habitants de Tamriel, on sait que chacun d'entre eux avaient accepté de ne répondre à aucune invocation d'amateurs avant la fin de la guerre entre Morrowind et l'Empire de Réman. Seuls les psijiques pouvaient conseiller les daedra, ainsi que quelques sorciers et sorcières nomades.

Pillage de Longsanglot Modifier

Old Mournhold Temple Sewers Interior

Les ruines du Vieux Longsanglot.

Le pacte de Sotha Sil avec les Princes Daedra ne parvient pas à empêcher la destruction de Longsanglot, car une sorcière dunmer nommée Turala réussit à invoquer Mehrunès Dagon, et lui demanda de détruire la cité. Sotha Sil et Almalexia arrivèrent trop tard pour empêcher la destruction, mais après avoir combattu d'innombrables hordes de Drémora, ils parvinrent à bannir le Prince de la Destruction en Oblivion. Bien que Mehrunès Dagon ait été vaincu, Longsanglot fut presque entièrement détruite.

Guerre des trois alliances Modifier

Dunmer Crest

La crête dunmer du Pacte de Cœurébène.

Sotha Sil eut quelques assistants dans l'Ère Seconde, le plus notable étant Barilzar, qui plus tard s'est retiré de son service. Pendant la guerre des trois alliances et l'invasion de Tamriel par Molag Bal, Sotha Sil voyageait souvent, sans même que Vivec sache où il se trouvait. Dans la ville de Cœurébène, la population se tourna vers le disciple Sildras par confort en raison d'une attaque attendue par l'Alliance de Daguefilante. Toutefois, Sildras commença à perdre confiance dans la protection de la ville par le Tribunal. Ce ne fut pas avant que le Vestige ne vienne et que l'aide urgente de Sildras soit demandé aux sanctuaires des 3 dieux. Pendant ce temps, le Vestige rencontra le serviteur de Sotha Sil, une apparition envoyée par le dieu pour communiquer avec ses adorateurs.

Varen Aquilarios avertit également le Vestige qu'une guerre impliquant les Princes Daedra se produirait au moment Sotha Sil ouvrirait les portes de sa Cité mécanique. Clavicus Vile, l'un des Princes Daedra non liés par le Pacte d'Havreglace, conclut un accord pour donner le bâton de Sotha Sil Sunna'rah au futur Incarné déchu Conoon Chodala, qui l'utilisa pour voler l'énergie divine de Vivec. Barbas s'empara plus tard du bâton et utilisa le pouvoir volé de Vivec pour se rendre à la Cité mécanique, mais fut arrêté avec succès par le Vestige et Barilzar.

Troubles du Tribunal et retour de Dagoth Ur Modifier

Heart of Lorkhan

Le Cœur de Lorkhan.

En 3E 417, Almalexia et Sotha Sil visitèrent le Mont Écarlate pour leur récupération annuel des pouvoirs divins du Cœur de Lorkhan. Dagoth Ur et les dirigeants réveillés de la Sixième Maison les prirent en embuscade et volèrent 2 des outils de Kagrénac, Broyeur et Lamentation.

Vivec sauva Almalexia et Sotha Sil, mais à défaut de récupérer les 2 outils, le Tribunal s'enfuirent du Mont Écarlate. Sans accès au Cœur, le Tribunal s'est affaibli. Pendant ce temps, un citoyen de l'empire portant les signes de Nérévar réincarné est apparu. Ce citoyen continua à montrer de plus en plus des signes spécifiques au Nérévarine, et finit par rallier les 3 grandes maisons : la Maison Hlaalu, la Maison Rédoran et et la Maison Telvanni. Il parvint à vaincre Dagoth Ur tout en rompant le pouvoir du Cœur de Lorkhan du plan mortel.

Vieillesse et mort Modifier

Sotha Sil

Le corps remanisé de Sotha Sil après sa rencontre avec Almalexia.

Plus tard, beaucoup pensent que Sotha Sil s'est fatigué des imperfections mortelles, et s'est retiré dans sa Cité mécanique. C'est ici qu'il transforma la vie (certains affirmant le monde) en une image qu'il trouva agréable.

Sotha Sil est mort des mains de son amie de longue date et membre du Tribunal, Almalexia. Dans sa folie, après avoir perdu sa divinité en raison de la destruction du Cœur de Lorkhan par le Nérévarine, elle s'est téléportée dans la Cité mécanique en utilisant la bague d’absconse de Barilzar et l'a tué. Même en mourant, il garda son silence, au grand désarroi d'Almalexia. Son cadavre brûlé et sans membres peut être retrouvé dans l'extension The Elder Scrolls III: Tribunal

Héritage Modifier

Au début, personne ne crut le Nérévarine lorsque celui-ci leur parlait de la mort de Sotha Sil et d'Almalexia, à part Helseth Hlaalu, Barenziah et Vivec. Après l'effondrement du Temple des Tribuns, Sotha Sil fut renommé en tant que "Saint", aux côtés de Vivec et d'Almalexia dans la religion du Nouveau Temple, et les citoyens pensaient qu'il était mort ou avait disparu.

Personnalité Modifier

Au cours de sa vie, Sotha Sil a passé du temps à conseiller, à guider et à protéger les mortels, et était connu pour les aimer peut-être plus que Vivec ou Almalexia. Il est dit que Sotha Sil avait senti le stresse de son peuple, mais ne lui avait pas donné plus de charge qu'ils pouvaient supporter. Il était proche d'Almalexia et de Vivec, puisque Vivec le considérait comme un "frère" durant ses conversations avec le Nérévarine, et puisqu'Almalexia a embrassé Sotha Sil quand elle l'a vu lorsqu'elle est arrivé sur l'île d'Artaeum. Finalement, il est devenu presque complètement détaché du monde réel après la perte de Broyeur et Lamentation. Il a lentement perdu le contact avec les affaires du peuple dunmer, avec le reste de ses amis du Tribunal, et finalement avec tout Tamriel. Almalexia avait faussement proclamé que Sotha Sil était devenu fou après l'avoir tué, au point de lui attribuer les attaques de Longsanglot.

Sotha Sil montre des signes forts de déterminisme, croyant que ses actions sont déjà fixées dans le temps, peu importe la morale de ses actions, puisqu'elles sont inévitables. À cause de cela, il se sent presque pris au piège, mais ne se considère pas comme un prisonnier puisqu'il ne peut pas voir une issue à cette logique. Bien qu'il ne se considère pas comme un dieu comparé à Vivec et Almalexia, il regarde l'existence avec admiration et s'efforce de perfectionner tout ce qu'il peut, quel que soit le rôle qu'il doit jouer, en surveillant chaque détail que la réalité peut offrir et ses implications dans le passé et le futur.

Apparence physique Modifier

En 1E 2920, Sotha Sil avait l'apparence d'un Dunmer portant un manteau blanc, et était connu pour avoir maintenu cet accoutrement en 2E 583. Sotha Sil était plutôt grand par rapport aux autres Dunmers, et même bien plus grand de la plupart des Altmers. Il portait un masque avec 3 larges rayons dépassant de son sommet qui couvrait la majeure partie du côté gauche de son visage, tout en laissant le reste exposé. Son bras gauche a été remplacé par un membre robotique avancé, et il portait de légère épaulières métalliques sur ses épaules, mais il marchait souvent pieds nus.

En 3E 427, Sotha Sil a vu son corps inférieur remplacé par des machines, avec de multiples fils et des cordes le tenant en place.

Galerie Modifier

Anecdotes Modifier

  • Fa-Nuit-Hen dit qu'il, avec le "Baron bougeant comme un éclair lumineux", s'est battu aux côtés de Sotha Sil contre les "Foreurs de l'intérieur" et "Les Articulés".
  • Malgré le point de vue de Sotha Sil, son apparence vivante, sa voix et ses opinions sont nimbées de mystère, et durant les évènements de l'extension The Elder Scrolls Online: Clockwork City du jeu The Elder Scrolls Online, il est possible de lui parler directement, d'une manière révélatrice.
    • Lorsque le Vestige lui demande la véritable nature de ce qu'il est vraiment, Sotha Sil dit que si la réponse attendue peut être grandiose, la vérité est qu'il est un simple résultat du temps et des circonstances, et non des choix, citant des malheurs dans sa vie qui se sont passés hors de son contrôle.
    • Lorsque l'on lui demande s'il est un dieu, Sotha Sil se compare à un miroir, sachant que le peuple a besoin de lui, peu importe s'il est un gardien ou un oppresseur. Aussi, il remarque le fait que le titre de dieu est beaucoup plus théâtralisé chez Almalexia et Vivec, étant vénéré comme les dieux apaisants, tandis que lui-même ne s'en occupe pas, mais ne condamnant pas pour autant ses compagnons.
    • Sotha Sil mentionne qu'il voit Vivec comme un frère et que chacun connaît les luttes de l'autre, rendant leur relation compliquée. Selon lui, Vivec est un prisonnier de la beauté et du désir des grands travaux, avec un appétit insatiable de tout embrasser, chaque race, chaque genre, chaque héros, divinité et finalité, mais puisqu'au final il ne peut seulement qu'être Vivec, cela lui laisse le désespoir et le regret.
    • Malgré les commentaires mentionnés au-dessus, Sotha Sil mentionne que Vivec connaît les limites du réel et de la non-existence, existant dans ses propres récits, mais reconnaissant ses propres contradictions, en parties croyantes et non-croyantes.
    • Concernant Almalexia, il souligne que, contrairement à Vivec, elle croit et sème des mensonges avec une grande capacité, seulement pour recevoir la confiance et l'adulation. Malgré cette critique, Sotha Sil ne s'en préoccupe pas, car c'est la nature d'Almalexia, et elle ne peut pas faire autrement.
    • Dans une ombre prémonitoire, Sotha Sil déclare que le comportement d'Almalexia ne se terminera pas bien, même s'il ne montre aucune inquiétude à ce sujet. C'est ironique, puisque le manque de contrôle d'Almalexia a finalement conduit à la propre mort de Sotha Sil entre les mains d'Almalexia.
    • Plus tard, Sotha Sil se montrera comme souffrant du fardeau de la certitude totale, absolue, implacable, lui donnant la forte impression du manque de liberté causé par l'absence d'indécision. Il déclare que ses actions, en bien ou en mal, sont bloquées dans le temps, déterminées par l'action et les conséquences.
  • Le comportement déterministe de Sotha Sil, sa façon de voir la réalité et de l'accepter calmement, les évènements tragiques qui ont conduit à son ascension en tant que dieu, sa relation avec la mécanique, son exil et son apparente apathie ressemblent à ceux d'Alan Moore, le Docteur Manhattan de Watchmen, une bande dessinée de 1986.

Apparitions Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .