FANDOM


Quotebg
"Talos dit : Sois fort pour la guerre. Sois courageux face aux ennemis et au mal et défends le peuple de Tamriel."
Les dix commandements des Neuf Divins

Talos, connu sous le nom de Tiber Septim, Ysmir, Enfant de Dragon, est l'héritier du siège des "Rois dispersés", le dieu des Hommes et de la guerre, et est considéré comme l'un des plus grands héros de l'humanité.

Une grande partie de sa vie mortelle en tant que Tiber Septim est entourée de légendes et de rumeurs, mais un de ses exploits est incontesté : il est devenu le premier à réussir à unir toutes les régions de Tamriel sous un seul Empire. Lors de son apothéose en tant que dieu Talos, les Huit Divins l'auraient récompensé pour son accomplissement en lui donnant une place à leurs côtés en tant que Neuvième Divin. Talos est vénéré comme le protecteur et le maître de la domination et de la société civile, ainsi que comme le dieu protecteur des guerriers et des héros.

Contexte Modifier

Tiber Septim a conquis l'ensemble de Tamriel et a fondé le Troisième Empire et la dynastie des Septims qui y régna pendant des siècles, marquant le début de l'Ère Troisième. Avant sa mort, il est dit qu'il atteint la divinité en tant que dieu des Hommes et de la guerre. Des sectes religieuses moins importantes, telles que le culte de Talos, s'inspirèrent de son apothéose.

Talos, Ysmir, ou le Dragon du Nord (un nom donné par les Grises-Barbes du Haut Hrothgar pour accompagner sa naissance en tant qu'Enfant de Dragon) est un maître des héros aventuriers. Il est désigné comme l'Unique dans la phrase "Les Huit et l'Unique", car il n'y avait à l'origine que Huit Divins avant que Tiber Septim n'atteigne la divinité.

Dans The Elder Scrolls III: Morrowind, Tiber Septim prend l'apprence de son avatar, Wulf.

Personnage Modifier

Héritier du trône des "Rois dispersés", on l'appelle également, dans le panthéon nordique, Ysmir, le Dragon du Nord, ou encore l'Enfant de Dragon, celui qui est né dragon.

Né en 2E 827, mort en 3E 38, Tiber Septim est l'une des plus grandes figures de l'histoire de Tamriel. Il est né en Atmora sous le nom de Talos, ou en Haute-Roche sous le nom de Hjalti selon L'hérésie arcturienne, ce qui signifie Couronne de Tempête en Ehlnofex. Il passa sa jeunesse en Bordeciel, apprenant auprès des chefs de guerre l'art ancestral des Langues, ou de la Voix, ainsi que les stratégies martiales de la guerre. Tiber Septim est connu comme celui qui unifia toutes les régions de Tamriel, et qui, à sa mort, en 3E 38, fut élevé au rang de demi-dieu héros des Hommes, sous son véritable nom, Talos, en récompense de ces exploits quasi-légendaires. Il devint alors le Neuvième Divin du culte impérial. Il est vénéré par les Nordiques, les Impériaux et les Brétons.

Histoire Modifier

À l'âge de 20 ans, Tiber Septim mena l'invasion du Vieux Hrol'dan, arrachant la région des mains des Hommes sorciers de Haute-Roche. C'est peu après qu'on apprit que les tempêtes "dites" par les Grises-Barbes allaient se déclencher. Alors que les villages aux alentours étaient en pleine évacuation, Talos s'aventura dans la Gorge du monde où les Grises-Barbes vivaient. Quand il arriva, les Grises-Barbes ne portaient plus leurs baillons, et prononcèrent alors son nom. Le monde trembla lorsque les Grises-Barbes dirent à Talos qu'il était un Enfant de Dragon et que son destin était de diriger Tamriel, et qu'il devait pour cela aller vers le Sud. Talos devint le général des États coloviens, alors gouvernés par le roi Cuhlecain, le futur empereur.

Le général Talos affronta les armées constituées par Bordeciel et Haute-Roche sur le champ de bataille de Sancre Tor. Lorsque les armées virent que Talos maîtrisait le Thu'um, les forces nordiques le rejoignirent et le reconnurent comme étant le fils de Bordeciel et l'héritier des Empires des Hommes. Au sein de la forteresse de Sancre Tor, Talos aurait retrouvé l'Amulette des Rois dans le tombeau de Réman Cyrodiil III.

Lors de l'assassinat de l'empereur Cuhlecain, il réchappa à la mort de peu et eut la gorge tranchée. Dès lors, il fut incapable d'utiliser la Voix et ne fut capable que de murmurer. Le trône de Tamriel lui revint pourtant. Il prit alors le nom cyrodiilien de Tiber Septim, ainsi que le nom nordique d'Ysmir, le Dragon du Nord. C'est lui qui décida le changement d'Ère en 2E 897, après avoir entièrement unifié Tamriel avec le Numidium. Ce n'est que bien plus tard qu'il fut considéré comme un dieu à part entière. Il rejoignit alors les Huit Divins du panthéon impérial.

Ère Quatrième Modifier

Au cours de l'Ère Quatrième, une guerre éclata entre le Domaine Aldmeri et le Troisième Empire, guerre qui fut appelée la Grande guerre. La guerre s'est terminée avec la signature du Traité de l'Or Blanc. 2 termes du traité eurent des impacts très sérieux sur ce qui restait de l'Empire, mais l'un des termes interdisait le culte de Talos.

Plus tard, le Domaine Aldmeri, dont les agents sont connus sous le nom de Thalmor, autorisa l'éradication du culte et des adorateurs de Talos dans tout l'Empire. L'empereur Titus Médé II déclara publiquement dans une publication que les hommes mortels tels que Talos n'étaient jamais censés atteindre l'apothéose. C'est précisément pour cette raison que l'empereur, et même l'Empire lui-même, reconnaissent qu'autoriser le culte de Talos fut une erreur et déclara publiquement son soutien à la suppression du culte de Talos en Tamriel. On ne sait pas si cette renonciation publique à la divinité de Talos est un acte pour apaiser le Thalmor ou si c'est une conviction sincère de l'empereur lui-même.

Bien que le culte de Talos soit actuellement banni par l'Empire et que beaucoup de ses sanctuaires aient été détruits à la suite du Traité de l'Or Blanc, cela n'empêcha pas les Nordiques de Bordeciel de continuer à le vénérer. L'interdiction du culte de Talos produisit ainsi la rébellion des Sombrages en Bordeciel et le début de la guerre civile de Bordeciel, où les effets de l'interdiction furent les plus ressentis. Si les Sombrages parviennent à gagner la guerre civile, le culte de Talos est de nouveau légalisé en Bordeciel et un sanctuaire lui est restitué dans le temple des Divins dans la ville de Solitude.

Anecdotes Modifier

  • La manière dont Tiber Septim est devenu le dieu Talos est un sujet de débat. Dans The Elder Scrolls V: Skyrim, une grande partie du conflit entre les Nordiques, en particulier les Sombrages, et le Domaine Aldmeri provient de la prétention de la part du Domaine Aldmeri qu'un homme ne peut pas devenir un dieu, et donc Talos n'est pas un dieu et ne doit pas être vénéré.
  • La déification de Tiber Septim, le premier empereur de Tamriel, en tant que Talos peut être une référence à la déification de César Auguste, le premier empereur de Rome en tant que Divus Augustus.
  • Le nom "Talos" est d'origine crétoise et signifie "soleil". Dans la mythologie de la Grèce antique, Talos fut le nom de la légendaire statue de bronze vivante en Crète construite pour garder l'île sous le joug de Zeus, qui fut vénéré comme Zeus Tallaios en Crète. En outre, Talos est semblable à une autre figure grecque, Héraclès, car lui aussi fut un mortel qui atteignit la divinité.
  • Talos est aussi le nom d'une divinité dans Les Royaumes oubliés, un décor de campagne pour le jeu de rôle Donjons et Dragons.
    • Le Talos des Royaumes oubliés est également connu sous le nom de Seigneur des Tempêtes. Le nom Talos Couronne-Tempête peut être une référence à ce titre.
  • Il est possible qu'après les évènements de The Elder Scrolls II: Daggerfall, Talos ait remplacé Reymon le Bras d'Ébène comme dieu de la guerre. Depuis que Reymon le Bras d'Ébène n'est plus entendu, Talos commença son existence en tant que dieu à partir de cet époque.

Galerie Modifier

Bibliographie liée Modifier

Voir aussi Modifier

Apparitions Modifier

Empereur de l'Empire Septim
Cuhlecain 2E 854-3E 38 Pélagius Septim
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .