Pour la province des Nordiques, voir : Bordeciel.

The Elder Scrolls V: Skyrim est un jeu vidéo de rôle à un seul joueur développé par Bethesda Game Studios et édité par Bethesda Softworks.

Il s'agit du cinquième épisode de la série de jeux vidéo RPG d'action/aventure des The Elder Scrolls et celui-ci se déroule 200 ans après son prédécesseur, The Elder Scrolls IV: Oblivion, durant l'Ère Quatrième. Le jeu a été annoncé le 11 Novembre 2010 aux Spike Video Game Awards à Los Angeles, avec une date de sortie pour le 11 Novembre 2011. Il a mis en vedette les technologies du "Radiant AI", du "Radiant Storytelling" et du "Radiant Story", pour aider à améliorer les quêtes et proposer un nouveau moteur graphique amélioré.

Le 12 Juin 2016, Bethesda a annoncé qu'une version remasterisée du jeu serait publiée sur PC, Xbox One et PS4 le 28 Octobre 2016. La version remasterisée comprend des graphismes améliorés, tels que des nouveaux rendus pour la neige et des rayons lumineux améliorés, et comprend également la possibilité de télécharger des mods depuis le menu principal du jeu. Les personnes jouant sur PC qui possèdent le jeu sur Steam et qui ont soit l'édition légendaire, soit les trois extensions complémentaires, peuvent télécharger la version remasterisée gratuitement. Les versions pour PlayStation VR et Nintendo Switch ont été publiées le 17 Novembre 2017. et une version autonome de réalité virtuelle (VR) pour Windows a été publiée en Avril 2018.

Synopsis

Deux cents ans se sont écoulés depuis les évènements de The Elder Scrolls IV: Oblivion, la trame se déroulant en 4E 201, l'an 201 de l'Ère Quatrième. Le Haut-Roi de Bordeciel a été assassiné, et la menace d'une guerre civile plane sur la province : un parti souhaite faire sécession d'un Troisième Empire affaibli et réinstaurer le culte de Talos, tandis que l'autre souhaite rester rattaché à celui-ci. Ce schisme est le dernier évènement d'une prophétie annoncée par les Parchemins des Anciens qui mènerait au retour des Dragons menés par Alduin, le dieu nordique de la destruction.

Le joueur commence le jeu sur une charrette en tant que prisonnier, conduit à son exécution au village d'Helgen après avoir été capturé avec les Sombrages dans une embuscade par la Légion impériale en traversant la frontière du pays. Au moment où le joueur pose sa tête sur le billot, le dragon Alduin attaque. Au milieu du chaos, Hadvar, plusieurs Sombrages, ainsi que leur chef prisonnier, Ulfric Sombrage, s'échappent d'Helgen et aident à l'évasion du joueur. Le joueur peut choisir entre l'aide de Ralof, le membre des Sombrages qui est arrivé au village avec Ulfric, ou l'aide d'Hadvar, le soldat de la Légion impériale qui appelle les prisonniers par leur nom à leur arrivée au village.

Au cours de son périple, après avoir aidé et gagné la faveur du jarl Balgruuf le Grand, le joueur apprend que la Guerre civile de Bordeciel est le dernier évènement prévu par les écrits prophétiques des Parchemins des Anciens et qu'il est un Dovahkiin, un Enfant de Dragon, dont la destinée innée est de vaincre Alduin, le Dévoreur de Mondes. Pour finir, le joueur rencontre Delphine et Esbern, deux des derniers membres de l'ordre des Lames encore en vie, et devient également l'élève des respectées Grises-Barbes du Haut Hrothgar.

Narration

Tu aurais dû agir. Ils sont déjà là.
Les Parchemins des Anciens prédisaient leur retour.
Leur défaite n'était que temporaire.
Jusqu'au jour où Oblivion ouvrirait ses portes.
Où les fils de Bordeciel perceraient leur sang.
Mais personne ne voulait y croire. Ni même en leur existence.
Et quand l'aube la révèle enfin, la vérité jaillit dans les flammes.
Mais il y en a un qu'ils redoutent.
Dans leur langue, son nom est Dovahkiin - Enfant de Dragon !

Cadre

Paysages luxuriants en Bordeciel.

Le cinquième épisode de The Elder Scrolls se déroule en Bordeciel, où la paix et la stabilité sont menacées par la guerre civile entre une faction nordique séparatiste appelée les Sombrages et la Légion impériale de l'Empire, ainsi que le retour des dragons mené par Alduin, le premier né du Divin Akatosh.

Bordeciel est la région la plus septentrionale de Tamriel et sa géographie se compose de montagnes, de toundras enneigées, de forêts de pins, d'un milieu rural et de plaines arctiques. Son architecture et son atmosphère sont très similaires à celles de la ville de Bruma en Cyrodiil. Bien qu'il soit à peu près de la même taille que Cyrodiil dans The Elder Scrolls IV: Oblivion (environ 41 kilomètres carrés ou 15,8 miles carrés), Bordeciel est la moins peuplée de toutes les régions de Tamriel. Bien qu'il y ait seulement 5 "vraies" villes dans la province, elles sont plus grandes que les villes de Cyrodiil et sont complétées par de petits villages dispersés au travers de la carte avec d'immenses étendues de nature sauvage qui les séparent.

Carte de la province de Bordeciel.

Il y a plus de 150 donjons disséminés dans la région. La fonction "Voyage rapide" est de nouveau de retour, permettant au joueur de voyager instantanément vers n'importe quel endroit marqué sur la carte qu'il a précédemment visité.

Les nouveaux ennemis et de nouvelles créatures de la série font leur apparition : des géants, des trolls des glaces, des mammouths, des givrépeire (araignées), des spectres de glace, des Lucereines, des machines dwemers et des dragons. On peut rencontrer des dragons non hostiles, mais la plupart d'entre eux semblent purement axés sur la destruction. Pour la première fois, on voit des enfants présents en jeu depuis Daggerfall.

Gameplay

Voyage

Voir l'article principal : Voyage (Skyrim)

Skyrim conserve le traditionnel gameplay en monde ouvert de la série The Elder Scrolls. Le jeu peut être parcouru librement du point de vue à la première personne ou à la troisième personne. Skyrim donne le choix de voyager à cheval, courir ou marcher. Lorsqu'un nouvel emplacement est découvert, il est ajouté à la carte. Comme dans Oblivion, l'emplacement découvert peut être rejoint rapidement par voyage rapide.

Compétences

Arbre de la compétence de Destruction.

Voir l'article principal : Compétences (Skyrim)

Le joueur peut améliorer 18 compétences différentes ainsi que leur niveau avec la montée du niveau du joueur. Certaines compétences sont utilisées spécifiquement pour le combat, comme la compétence à une main pour les armes et la compétence de Destruction pour la magie. D'autres compétences, plus passives, permettent la fabrication d'objets tels que la forge ou l'enchantement. La montée en niveau se produit lorsque l'une des compétences est utilisée jusqu'à un certain point, le niveau global du joueur dépendant des niveaux atteints avec chaque compétence.

Dans Skyrim, chaque compétence est représentée par une constellation.

Le traditionnel concept de jeu de rôle du système de classe a été retiré dans Skyrim : il a été remplacé par un système bien plus libre qui utilisent des atouts, pour un total de 280 atouts. Les atouts débloquent des capacités spéciales sur chacun des 18 arbres de compétences. Un atout est attribué pour chaque augmentation de niveau de personnage.

Les atouts sont des capacités spécifiques aux compétences, organisées dans un système de groupes sous forme de branches appelés "arbres de compétences". Un des nombreux atouts peut être choisi à chaque fois qu'un niveau est gagné. Le niveau du joueur va un peu plus loin que dans les épisodes précédents, le niveau maximum étant de 81,5 lorsque toutes les compétences ont été augmentées à 100, et ce sans utiliser la capacité légendaire apparu avec la mise à jour 1.9 du jeu.

Équipement de combat

Les armes et armures peuvent être fabriquées par les joueurs en utilisant des forges, et peuvent être améliorées en utilisant d'autres installations d'artisanat, à condition que le joueur possède les niveaux de compétence et les atouts nécessaires. Cela englobe un large panel de variations d'équipement et permet aux personnages possédant les compétences les plus élevées de s'équiper d'un équipement puissant. Le joueur peut également enchanter ses armes pour infliger des dégâts supplémentaires et obtenir des capacités spéciales.

Comparaison avec les épisodes précédents

Combat

Le combat en mêlée a été revu depuis Oblivion, les attaques à l'arme prenant un rythme moins fluide, mais beaucoup plus réaliste. Les types d'armes tels que les lames et les Armes contondantes précédentes ont été condensés en compétences d'arme à une main et à deux mains, les haches d'armes, les masses et les épées bénéficient chacune différemment de plusieurs atouts au sein de leurs arbres de compétences respectifs : par exemple, les haches peuvent ajouter des dégâts de saignement supplémentaires, les épées frappent rapidement et peuvent augmenter les chances d'un coup critique, et les masses peuvent acquérir une pénétration d'armure et frappent à un rythme plus lent.

La pratique du tir à l'arc a aussi été revue : les flèches prennent plus de temps à s'armer par rapport aux précédents épisodes, mais font plus de dégâts. L'arc est enfin devenu une compétence viable. Le joueur doté d'un arc peut l'utiliser de façon défensive ou en combat rapproché, dans une contre-attaque, et peut également provoquer des dégâts plus importants en étant en mode furtif et en mode non détecté.

Des "coups de grâce" spéciaux ont également été ajoutés, qui montrent un coup mortel au ralenti tel qu'un empalement, une décapitation ou un tir de flèche effectués par le joueur.

Crochetage

Le crochetage dans Skyrim n'affiche plus les goujons à l'intérieur de la serrure.

Le crochetage a été modifié depuis Oblivion. Il ne se présente plus sous forme de serrures à goujons, mais sous forme d'un verrou, similaire à Fallout 3 / New Vegas, un autre jeu de Bethesda. Sur les versions consoles du jeu, les deux sticks analogiques sont utilisés pour manipuler les outils et ouvrir le verrou. Le crochet est contrôlé avec le stick gauche et la tension sur le verrou avec le stick droit. Les versions PC du jeu utilisent à la place la souris et les touches du clavier. La souris peut pivoter autour du haut du verrou à 180 degrés.

Dans la rotation, un point autour du verrou permet de l'ouvrir, le point étant plus grand avec des verrous plus faciles et devenant bien plus petit avec des verrous plus difficiles.

Sorts

Il existe plus de 85 pouvoirs qui peuvent être utilisés en combat de mêlée ou à distance. La mécanique des sorts a considérablement changé dans Skyrim par rapport à Oblivion. Les dégâts de feu, de glace et de foudre ont désormais des effets supplémentaires : le feu inflige "des dégâts de brûlure par seconde" lorsque la cible prend feu, la foudre inflige 50% de dégâts supplémentaires à la magie de la victime, et la glace infligent 100% de dégâts à la vigueur de la victime. Par ailleurs, le joueur peut équiper un sort sur une main et peut en charger un dans chaque main pour décupler ses effets. Les sorts personnalisés ne peuvent plus être créés, et comme le système de classe a été retiré, aucun sort bonus n'est accordé pour la sélection d'une école de magie particulière lors de la création du personnage. Au lieu de cela, tous les sorts sont appris par la lecture de livres de sorts, de la même manière dont fonctionnait l'extension officiel d'Oblivion intitulée Spell Tomes.

Des quêtes ont été mises en œuvre pour gagner des sorts de niveau Maître dans chaque école. Chaque sort a une animation de lancement spécifique et est souvent plus puissant que leurs homologues de puissance inférieures. L'école du mysticisme a été entièrement retirée du système de magie, ses sorts étant redistribués à d'autres écoles de magie. Par exemple, le sort Capture d'âme a été placé en Conjuration, tandis que les sorts de détection ont été placés en Altération. Les sorts d'ouverture de serrure, de fardeau et de plume ont été quand à eux entièrement retirés de l'école d'altération.

Intelligence artificielle

Skyrim utilise le système d'intelligence artificielle aléatoire créé pour Oblivion, qui a été mis à jour pour permettre aux personnages de suivre un semblant de routine pour le réalisme du jeu. Le système mis à jour permet une plus grande interaction entre les personnages et leurs environnements : les personnages exécutent désormais des tâches telles que le minage, la mouture, la forge, la fabrication de potions, la cuisine et d'autres travaux domestiques, et continueront à s'occuper de leur propre routine si le joueur leur parle pendant qu'ils travaillent.

Acolytes et épouses

Le mariage du joueur a été mis en place et peut ainsi épouser des personnages sélectionnés de l'un ou l'autre sexe, offrant un colocataire ainsi qu'une gamme d'avantages exclusifs au conjoint. Les joueurs peuvent recruter des acolytes en jeu, qui peuvent être trouvés dans des auberges, dans certaines boutiques ou bien en gagnant un titre dans une châtellerie spécifique. Lorsque le joueur devient thane d'une châtellerie, il obtient automatiquement un huscarl en tant qu'acolyte pour l'aider.

Compétences

Il y a 18 compétences en tout, dont 6 pour chaque style de jeu : Magie, Combat et Furtif. Elles sont réparties comme suit :

Le Mage, la Voie de la Sorcellerie

Le Guerrier, la Voie de la Puissance

Le Voleur, la Voie de l'Ombre

Les compétences d'acrobatie et d'athlétisme ont été toutes deux complètement supprimés. Les dégâts des chutes varient en fonction de la hauteur et les joueurs peuvent courir plus rapidement en utilisant la fonction "Courir" nouvellement implémentée en combat et hors combat.

Niveaux, classes et personnalisation

La mécanique de la montée de niveau de Skyrim est similaire aux épisodes précédents : le joueur passe au niveau supérieur après avoir monté suffisamment de compétences en les utilisant. Todd Howard, le directeur du jeu, a déclaré que "mathématiquement", le niveau maximum est le niveau 70. Cependant, le guide officiel annonce un niveau maximum autour de 80, mais il s'arrête au niveau 81,5. La grande différence par rapport aux jeux précédents de la série est que le joueur n'a plus à établir un groupe de compétences majeures et de compétences mineures. En effet, toutes les compétences sont traitées de la même manière et contribuent à la montée d'un niveau. Ce changement a entraîné la disparition des composants de la sélection de classe pour la création du personnage.

Une grande nouveauté apparaît dans cet opus : les atouts. Un point d'atout est accordé à chaque niveau. L'interface des compétences est la partie la plus intéressante, chacune d'entre elles comprenant sa propre constellation. Le jeu a un total de 251 atouts possibles : par exemple, si le joueur utilise une arme à une main, le joueur peut choisir de se spécialiser dans les masses avec un atout qui ignore l'armure de l'adversaire, ou bien faire en sorte que les épées aient une chance accrue de faire un coup critique, ou encore de faire saigner les ennemis avec les haches. À chaque fois que le joueur gagne un niveau, il peut dépenser un point d'atout dans l'arbre de compétences.

La personnalisation visuelle des personnages a été affinée par rapport aux jeux précédents, ajoutant de nouvelles options de personnalisation telles que des barbes et des visages prédéfinis, des peintures et des cicatrices de guerre, et une construction faciale améliorée. La taille du corps est également désormais une fonction modifiable, ainsi que différents préréglages pour presque toutes les caractéristiques du visage.

Les Pierres gardiennes remplacent les signes de naissance.

Autre nouveauté notable : les Pierres gardiennes. Ce sont de grands obélisques sculptés que l'on retrouve tout au long du jeu. Ces pierres sont disposées seuls ou en cercles de trois, chacune porteuse d'un symbole correspondant à l'une des trois constellations de l'ange-gardien du joueur : le Mage, le Guerrier, ou le Voleur. En activant la pierre de votre choix, votre personnage obtient un ou plusieurs bonus ou pouvoirs; une nouvelle pierre peut être sélectionnée plus tard, mais une seule pierre peut être active à la fois. Il existe 13 Pierres gardiennes, correspondant et remplaçant les 13 signes de naissance des jeux précédents.

Contrairement aux jeux Elder Scrolls précédents, qui comportaient 8 caractéristiques qui pouvaient être augmentés grâce à la montée de niveau, Skyrim n'a que 3 valeurs à augmenter, dont une peut être montée à chaque niveau : la santé, la magie ou la vigueur. Cela a été fait dans le but de simplifier la montée de niveau et de réduire les caractéristiques considérées comme inutiles par les développeurs, les 8 attributs étant considérés comme un simple moyen d'augmenter ces trois valeurs. Le système des caractéristiques a donc été complètement retiré pour créer un système de niveaux moins confus qui permet d'augmenter directement les valeurs des 3 attributs.

Races

Il est toujours possible de choisir parmi l'une des 10 races principales de Tamriel, dont en voici la liste :

Combat

Voir aussi : Combat (Skyrim)

Gestion des combats

La gestion des combats a subi de gros changements. Il est maintenant possible d'équiper chaque main indépendamment. Il y a donc de multiples combinaisons d'armes et de sorts possibles : par exemple, un poignard avec un sort de feu, ou deux fois le même sort pour amplifier sa puissance.

Un nouvel aspect important à ce niveau est l'apparition des cris draconiques, ou Thu'um. Tout au long du jeu, le joueur va trouver et utiliser des cris, qui sont des exclamations du langage draconique, détenant chacun un grand pouvoir. En tuant des dragons, le joueur absorbe leur âme et le joueur devient plus puissant.

Le joueur est également en mesure de gagner de nouveaux cris par la lecture de runes à propos de dragons légendaires gravées sur des murs. Les cris varient énormément, allant de la simple projection d'un ennemi contre un mur à l'appel d'un dragon au côté du joueur. Ils sont constitués de trois mots-clés parlés en langue draconique. Par ailleurs, les combats avec les dragons sont aléatoires, ce qui signifie que les dragons prennent leurs propres décisions lors des combats et que tout se passe en temps réel.

En nouveauté, les assassinats et les coups de grâce en font partie. On peut engager un combat de manière furtive. A noter que plusieurs missions impliquent ces principes d'assassinats et de coups de grâce.

Arcs, épées, boucliers, haches, masses, et autres armes à deux mains partagent les noms d'armes génériques des jeux précédents (à savoir l'épée courte, l'arc elfique, la masse d'armes, les glaives dwemers, etc...). Les arcs prennent un peu plus de temps à s'armer, mais font des dégâts dévastateurs.

Système de mise à niveau des ennemis

Beaucoup de joueurs ont fortement critiqué le système de niveau des ennemis dans The Elder Scrolls IV: Oblivion, les ennemis prenant un temps à fou à être tué à cause de leur puissance et montant de niveau en même temps que le joueur.

Dans Skyrim, le système est semblable à celui de Fallout 3 : le niveau des ennemis est déterminé tant par l'emplacement que par le niveau, et il y a des endroits avec des ennemis que le joueur ne peut tout simplement pas vaincre au niveau 1. Dans les donjons, les niveaux des PNJs sont sauvegardés et verrouillés. En d'autres termes, les ennemis auront le même niveau que le joueur quand il entre dans le donjon pour la première fois. Si le joueur décide d'y retourner plus tard, il pourra se rendre compte qu'il peut plus facilement se débarrasser des ennemis, en supposant qu'il ait gagné des niveaux depuis sa dernière visite.

Evidemment, il y a quelques endroit où les ennemis sont plus puissants et d'autres où ils sont plus faciles à vaincre, surtout lors de la quête principale.

Armure

Gestion de l'armure

La gestion de l'armure a été simplifiée depuis Morrowind et Oblivion. L'ancienne correspondance des jambières et des cuirasses a été combinée en une seule pièce d'armure. Les gants, les bottes et les casques sont quant à eux encore indépendants.

Selon Todd Howard, la jonction des 2 pièces d'armure principale permet d'avoir plusieurs types d'armures et d'avoir plus de PNJs présents dans le jeu : en regroupant ces 2 pièces d'armure en une seul pièce, cela réduit le temps dont le système a besoin pour charger les textures et réduit la puissance de traitement nécessaire pour la maintenir.

Matériaux

Des matériaux génériques font leur apparition, tels que l'acier et le fer. Toutefois, il y a plus d'armures, dont certaines très complexes. Le joueur n'a plus à maintenir les armes et armures via le marteau de réparation comme dans les précédents titres : tous les équipements achetés ou trouvés dans le jeu ne se casse plus, tout comme les armes.

De ce fait, l'entretien de l'équipement est devenu beaucoup moins fastidieux, le jeu accentuant la possibilité d'améliorations de l'équipement.

Graphismes et interface

Creation Engine

Skyrim propose un tout nouveau moteur, développé en interne par Bethesda, le "Creation Engine". Ce moteur est conçu spécifiquement pour afficher l'environnement aussi loin que possible avec des graphismes sophistiqués, et peut simuler de façon réaliste l'eau courante et l'effet du vent sur ​​l'herbage et le feuillage. Neige, pluie, et effets environnementaux en font partie, la neige étant conçue pour interagir avec le paysage qui l'entoure : la neige est bloquée par des branches d'arbres et s'accumule inégalement sur le sol comme dans le monde réel.

Radiant AI

"Creation Engine" utilise également le système de Radiant AI. Ce système, qui est utilisé dans Oblivion, permet des interactions beaucoup plus nombreuses avec les PNJs, et leur permettent d'effectuer des beaucoup plus de tâches que dans les jeux précédents. Cela change radicalement la façon dont les joueurs interagissent avec les PNJs. Ainsi, tous les PNJs ont des personnalités ou activités individuelles.

De plus, le système de caméra lors des dialogues a été modifié. Il ne bloque plus le temps et n'effectue plus de zoom sur le PNJ, et permet donc aux PNJs et au joueur de poursuivre leurs activités actuelles tout en discutant. Ceci permet de créer des interactions incroyablement réalistes en jeu.

Radiant Story

Skyrim introduit le système de "Radiant Story", gérant les quêtes et leurs fonctionnements. Ce système est capable de modifier dynamiquement les quêtes secondaires en fonction des actions du joueur, et de les adapter en fonction de ses capacités et à sa progression dans le jeu. Par exemple, le joueur peut être envoyé dans un donjon qu'il n'a pas exploré préalablement, et les ennemis ne se battent facilement qu'en utilisant la technique qu'il utilise le plus. Le système utilise aléatoirement des évènements et des interactions, comme c'est le cas dans l'un des jeux précédents de Besthesda, Fallout 3.

Interface Utilisateur (HUD)

La nouvelle interface utilisateur (Heads Up Display) est conçue pour être simple et efficace. L'équipe de développement a créé une mise en page simple, dans laquelle le joueur a accès à toute information vitale d'un seul coup d’œil. A l'écran, l'affichage de la santé du joueur, de l'endurance et de la Magie n’apparaît que lorsque leurs valeurs diminuent. La partie la plus intéressante de l'interface utilisateur vient du nouveau menu.

En plus d'avoir à appuyer sur le même bouton pour l'ouvrir, il semble que le système de menu a été entièrement remanié. Lorsque le menu est ouvert, 4 choix apparaissent, invitant le joueur à appuyer sur "Gauche", "Droite", "Bas" ou "Haut" :

  • "Gauche" ouvre l'écran de gestion des sorts, comprenant les 85 sorts du jeu et leurs explications détaillées sur leurs effets
  • "Droite" ouvre votre inventaire, où presque chaque élément que le joueur transporte est en 3D, permettant une vue à 360 degrés de l'objet avec des niveaux de zoom différents
  • "Bas" ouvre la carte du monde, où le joueur peut définir des marqueurs, des routes, voir les quêtes en cours, etc...
  • "Haut" ouvre votre page des compétences, chacune d'elles représentant l'un des trois ensembles de compétences principales

Au lieu du système de raccourci du D-pad, qui n'autorise qu'à gérer 8 armes ou objets, il y a un nouveau menu "Favoris". En appuyant sur "Haut" ou "Bas" sur le D-pad pendant la partie, le jeu se met en pause et ouvre votre liste d'articles favoris. Bethesda n'ayant pas fixé de limite sur la quantité d'articles que le joueur peut mettre en favoris, il est possible passer d'un article qu'il porte à un autre chaque article avec les boutons "Haut" ou "Bas".

La nouvelle interface utilisateur HUD semble avoir été conçue presque intégralement pour les consoles, étant presque dépourvue de toute interaction avec la souris, forçant les utilisateurs PC à utiliser uniquement leur clavier pour manœuvrer au sein de l'interface utilisateur. Bethesda a bien sûr reçu beaucoup de critiques des magazines PC pour le nouveau système HUD.

Extensions officielles

Voir article détaillé : Extensions officielles (Skyrim)

Au total, le jeu rassemble 5 extensions officiels, dont 3 avec un contenu majeure et 2 avec un contenu mineure.

Extensions officielles majeures

Extensions officielles mineures

Éditions

Édition Collector

Édition Collector de Skyrim.

Une édition Collector est sortie en plus de l'édition normale. Elle comprend :

  • le jeu original
  • l'artbook officiel "L'univers de Skyrim" avec plus de 200 pages
  • un DVD bonus "Les coulisses de The Elder Scrolls V: Skyrim" sous forme de documentaire
  • une statue d'Alduin

Édition Légendaire

Édition Légendaire de Skyrim.

Une édition Légendaire est également sortie le 7 Juin 2013, comprenant :

  • le jeu original
  • les extensions Dawnguard et Dragonborn
  • de nouvelles fonctionnalités comme :
    • le mode caméra de combat
    • le combat à cheval
    • les compétences légendaires, permettant de monter les niveaux de compétences indéfiniment

Édition Spéciale

Édition Spéciale de Skyrim.

Une édition Spéciale est sortie le 28 Octobre 2016, incluant tout le contenu de l'édition Légendaire mais avec du contenu supplémentaire, à savoir :

  • le jeu original
  • les extensions Dawnguard et Dragonborn
  • les nouvelles fonctionnalités de l'édition Légendaire
  • une refonte graphique complète
  • un tout nouveau système de mods pour les joueurs ayant le jeu sur les consoles XBox et Playstation

Il est à noter que, à sa sortie, l'édition Spéciale a été gratuite pour tous les joueurs sur PC qui possédaient déjà le jeu original et ses 2 extensions officielles, ce qui n'a pas été le cas pour les joueurs sur console, qui doivent payer le même prix que le jeu original, et ce à cause du changement de moteur de console entre la version Xbox 360 et Xbox One, et pareillement entre la version PS3 et PS4.

Développement

Le 18 juillet 2018, dans une interview avec le journal The Guardian, Todd Howard a déclaré à propos du but du jeu : "Les gens regardent Skyrim et se disent : 'C'est un pouvoir fantastique de tuer des dragons', mais en fait le thème sous-jacent était : est-ce que vous prenez une vision nationaliste de votre propre pays, ou bien vous regardez le monde entier ? Je pense que c'est encore assez d'actualité aujourd'hui. La chose qui aide avec [les genres de fiction], que ce soit la science-fiction, la fantaisie ou le post-apocalyptique, c'est que cela vous permet de gérer des thèmes comme les stéréotypes raciaux d'une manière que vous ne remarquez pas au début, et qui deviennent très évidents par la suite."

Arts conceptuels

Adam Adamowicz‎‎ a créé plusieurs des arts conceptuels de Skyrim.

Pré-requis du Système PC

Minimum

  • OS : Windows 7/Vista/XP PC (32 ou 64 bits)
  • Processeur : Dual Core 2.0GHz ou équivalent
  • Mémoire : 2GB de RAM
  • Espace Disque : 6GB free HDD Space
  • Carte Vidéo : Direct X 9.0c compatible ou carte vidéo avec 512 MB de RAM
  • Carte Son : DirectX compatible

Recommandé

  • Processeur : Quad-core Intel ou AMD CPU
  • Mémoire : 4GB System RAM
  • Carte Vidéo : DirectX 9.0c compatible NVIDIA ou AMD ATI avec 1GB of RAM (NVIDIA GeForce GTX 260 ou supérieure ; ATI Radeon 4890 ou supérieure)

Galerie

Voir aussi

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .