FANDOM


Article principal : Livres (Online)

Tribus et coutumes cendraises est un livre présent dans :

Informations Modifier

Contenu Modifier

Les nomades dunmers appelés Cendrais vagabondent dans les terres sauvages de Morrowind, pour aller où bon leur semble et faire ce qui leur plait. Libres des écritures qui apportent structure et rigidité aux Grandes Maisons, ils s'organisent en tribus lâches, rappels d'une époque antérieure de notre culture. Ils subsistent en tant qu'éleveurs-chasseurs, et trouvent des plaisirs simples dans une vie plus naturelle.

Les Cendrais révèrent leurs ancêtres et les Daedra, refusant d'accepter la divinité des Dieux Vivants du Tribunal. Ils échangent parfois avec d'autres tribus et même avec les Grandes Maisons, échangeant des peaux de guar et de la résine de shalk contre des nouvelles du monde extérieur et des marchandises difficiles à acquérir dans la nature. Dans leur société nomade, les Cendrais sont courtois, polis et prévenants. Mais ils deviennent susceptibles lorsqu'ils traitent avec des étrangers.

Les chefs tribaux, appelés khans des cendres, servent de "guerrier-protecteur" de la communauté qu'ils dirigent. Leur lieutenant est le gulakhan, voix de la tribu en termes de commerce et de négociation. Les Étrangers feraient mieux d'aborder d'abord le gulakhan, avant de demander audience au khan des cendres. Chaque tribu possède également une sage, une prophétesse qui garde les chants, histoires et prophéties de la tribu. Elle est leur chef spirituel. Le reste de la tribu est composé d'égaux, qui partagent les responsabilités de la chasse, de l'élevage, de la cueillette et s'entraident de manière générale.

Les nomades sont organisés en quatre tribus principales.

La tribu Ahemmusa réside dans les régions côtières sud et les marais de Vvardenfell. Ces dernières années, ils allaient de côte en côte pour pêcher et chasser, mais ces dernières années, ils ont été repoussés vers la Côte de la Mélancolie par l'apparition de colonies Telvanni et Rédoran. Les Ahemmusa sont parmi les Cendrais les plus pacifiques, et les plus faibles en matière de bandes de guerre. Ils portent des vêtements légers, souvent ordonnés de petits coquillages, d'écailles ou de filets. Leurs armes sont généralement des outils, des poignards ou des lances simples qu'ils peuvent utiliser autant pour travailler que pour se défendre. Ils préfèrent rester à l'écart et ne pas recevoir de contacts du monde extérieur, et mènent une vie de chasse, d'élevage et particulièrement de pêche. Ils possèdent une petite agglomération semi-permanente dans la Côte de la Mélancolie, où ils vivent de pêche et de chasse dans les marais.

La tribu Erabenimsun réside dans la région de Molag Amur à Vvardenfell. Ses membres sont aussi sévères et dangereux que leur patrie volcanique. Les Erabenimsun sont bellicistes. Les autres Cendrais les considèrent avides et cruels, et l'on estime qu'ils ne respectent que peu de coutumes cendraises. Ils se désintéressent des prophéties, histoires et connaissances, aussi leur Sage possède-t-elle peu de pouvoir. Les Erabenimsun sont généralement les mieux équipés en matières d'armes et d'armure. Ce sont avant tout des guerriers, et ils estiment la force plus que tout.

La tribu Urshilaku est la plus respectée, et la deuxième plus nombreuse. Ils habitent dans la région de l'Entaille Ouest et dans le nord des Terres cendreuses qui, comme les Prairies, sont considérées comme d'excellents terrains de chasse et de cueillette. Mais plus que pour ses chasseurs, guerriers et éleveurs, la tribu Urshilaku est réputée pour ses gardiens du savoir. C'est la seule tribu à posséder plusieurs prophètes, et la Sage des Urshilaku est très respectée. Les Urshilaku furent essentiels pour l'instauration d'un âge de paix temporaire chez les Cendrais, car tout le monde les écoute lorsque leurs oracles parlent d'une époque d'épreuves à laquelle ils doivent se préparer. En particulier, c'est la tribu Urshilaku qui conserve foi en un éventuel retour du Nérévar Incarné pour unir le peuple. Les Urshilaku sont parmi les seuls Cendrais à parfois utiliser la magie. Plus qu'à l'utilisation de sorts, ils excellent en alchimie et en enchantement. C'est aussi la tribu la plus éprise des reliques, parchemins et autres objets antiques qu'ils pourraient trouver dans les ruines de Vvardenfell. Il sera facile de s'attirer l'amitié de cette tribu en leur apportant de tels objets.

Tribu la plus populeuse, les fiers Zainab vivent dans les fertiles Prairies, au nord-est de Vvardenfell. Comme les Ahemmusa, ils sont étonnamment paisibles et amicaux, même envers les étrangers, bien qu'il leur arrive également d'être avares et arrogants. Les Zainab sont d'une certaine manière la tribu la plus ancienne, en cela qu'elle respecte encore les anciennes coutumes, mais ils s'intéressent beaucoup au changement qui s'est emparé de Vvardenfell. Ils commercent librement avec les Grandes Maisons, et certains ont même cherché à nouer des liaisons commerciales plus étroites avec des maisons comme les Hlaalu. Dans l'ensemble, on a l'impression que les Zainab sont les plus disposés à s'adapter, même s'ils refusent de renoncer entièrement à leur mode de vie cendrais. Les Zainab possèdent aussi les marchandises les plus variées, dont leurs armes et armures. Ils préfèrent acheter les marchandises plutôt que de les fabriquer, et ils ont pour habitude de cultiver, de cueillir et de miner dans les riches Prairies, ce qui leur a rapporté une prospérité sans égale.

Apparitions Modifier

309px-ZeniMax Media Logo.svg
Le contenu de cette page est partiellement issu de la série de jeux vidéos The Elder Scrolls ou de sites créés et détenus par ZeniMax Online Studios, dont le copyright est propriété de ZeniMax Online Studios. Toutes les marques déposées présentes dans l'image sont propriétés de ZeniMax Online Studios, dont l'inclusion n'implique aucune affilation avec Wiki The Elder Scrolls. L'utilisation de telles images est censée tomber sous le coup de l'emploi du fair use de la loi sur le droit d'auteur.
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .