FANDOM


Uriel Septim III, de son vrai nom Uriel Mantiarco, était le neuvième empereur du Troisième Empire de Tamriel.

Biographie Modifier

Jeunesse Modifier

Né en 3E 97 du roi de Solitude Mantiarco et de son épouse Potéma Septim, Uriel se voit prénommé ainsi en l'honneur de son grand père Uriel Septim II. Il fut désigné comme héritier de Solitude le jour même de sa naissance, le premier fils de Mantiarco, Bathorg, se voyant banni suite à un complot de la Reine-Louve[1]. A l'âge de trois ans, Uriel monte sur le trône de Solitude après la mort de son père, sa mère tenant le rôle de régente[2].

En 3E 120, Uriel et Potéma se rendirent à la Cité Impériale au chevet de l'empereur Antiochus. Là, Potéma et son fils accusèrent l'héritière impériale, Kintyra la fille d'Antiochus, d'être en réalité une bâtarde issue des infidélités de l'impératrice[3]. L'objectif était de discréditer Kintyra, et ainsi de faire reconnaître Uriel Mantiarco comme le seul véritable héritier du Trône de Rubis.

Guerre du Diamant Rouge Modifier

Le Conseil des Anciens rejeta l'accusation de Potéma et couronna Kintyra sous le nom de Kintyra II[4]. Uriel et sa mère retournèrent alors en Bordeciel pour lever une armée et fomenter une rébellion avec l'aide des rois de Hauteroche, Bordeciel et Morrowind[5]. Là, ils lancèrent trois attaques simultanées sur l'Empire qui débutèrent la guerre du Diamant Rouge.

La première attaque porta sur la Baie d'Iliaque, où l'impératrice fut capturée par Potéma[5]. Elle croupit en cellule deux années durant avant d'y être assassinée le 23 Soufflegivre de l'an 3E 123[6].

La seconde attaque fut conduite contre des garnisons impériales de la côte de Morrowind. Le prince consort de l'impératrice, Kontin Arynx, tomba en défendant une de ces forteresses[5].

Finalement, la dernière attaque cibla directement la Cité Impériale, qui tomba en deux semaines[5]. Uriel s'autoproclama donc empereur en 3E 121, sous le nom d'Uriel Septim III, mettant en avant son appartenance à la dynastie impériale au lieu de garder son véritable nom de Mantiarco.

Toutefois, la guerre n'était pas terminée, les oncles d'Uriel, Magnus et Céphorus continuèrent à s'opposer à l'usurpateur.

Capture et mort d'Uriel III Modifier

En 3E 127, Uriel III fut capturé à l'issue de la bataille d'Ichidag par son oncle Céphorus en Lenclume. L'empereur déchu fut alors emmené vers la Cité Impériale, où il serait jugé. Mais son convoi fut assailli par une foule en colère qui le lyncha en le brûlant vif dans son carosse[7][8].

Son oncle Céphorus lui succéda.

HéritageModifier

Trois siècles après la mort d'Uriel III, une secte originaire de Bordeciel, les Hörmes, menèrent des attaques contre la présence impériale dans la province. Ses membres pensaient que Potéma et son fils étaient les derniers véritables héritiers de Tiber Septim[9].

Références Modifier

  1. La Reine-Louve, Livre II
  2. La Reine-Louve, Livre IV
  3. Biographie de la Reine-Louve
  4. La Reine-Louve, Livre V
  5. 5,0, 5,1, 5,2 et 5,3 Brève histoire de l'Empire, vol. 1
  6. Ère Troisième : Chronologie abrégée
  7. La Reine-Louve, Livre VII
  8. Brève histoire de l'Empire, vol. 2
  9. Guide de poche de l'Empire, Troisième édition: Bordeciel


Empereurs de Tamriel
Kintyra Septim II 3E 121 - 3E 127 Céphorus Septim
Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .