FANDOM


Dur à la tâche (Succès)
Cette page est actuellement en travaux. Un utilisateur ou un administrateur travaille actuellement à son amélioration. Vous pouvez poser vos questions ou soumettre vos suggestions sur le forum, en liant votre topic à la page en travaux.
Pour d'autres utilisations, voir : Septim
Quotebg
"Voyez, au cœur des ténèbres un grand fléau s'abat sur le monde ! Nous sommes le 27 Vifazur de la 433ème année d'Akatosh, l’Ère Troisième vit ses derniers jours et mon existence, ses dernières heures."
― Uriel Septim VII

Uriel Septim VII (3E 346 – 433) fut le 21ème chef d'État de l'Empire de Tamriel. Il joue un rôle majeur dans la série des The Elder Scrolls (The Elder Scrolls V: Skyrim faisant exception).

Biographie Modifier

Début de règne Modifier

En 368, Uriel Septim reçoit le titre d'Empereur à la mort de son père Pélagius Septim IV. En ces temps, le continent de Tamriel était déjà engagé dans un long processus d'unification des provinces, et le jeune Uriel s’efforça de poursuivre la politique agressive de son père, à travers tout l'Empire.

Les débuts de son règne furent donc marqués par l'expansion et l'assimilation forcée menées par les Impériaux dans les provinces de Morrowind et du Marais Noir. Durant cette période, Uriel bénéficia du soutien de son conseiller le plus proche, le mage de guerre Jagar Tharn.

Durant cette période, il prouva également son habileté en terme de diplomatie, en faisant de la Maison Hlaalu une garde avancée assurant l’expansion de la culture impériale et le développement économique.

Mariage et descendance Modifier

Uriel épousa la princesse Caula Voria, une femme admirée et très aimée du peuple. Ils eurent ensemble quatre enfants: Ariella, Geldall, Enman et Ebel. Cependant, le couple royal ne mena pas une vie heureuse. Caula était en réalité une femme arrogante, ambitieuse et cupide. Pris au piège dans cette relation, Uriel regretta longtemps son mariage. Il eut d'ailleurs un fils illégitime du nom de Martin, qui lui succéda brièvement durant la Crise d'Oblivion.

Simulacrum impérial Modifier

Il fut en 3E 389 trahi par Jagar Tharn, et emprisonné en Oblivion pendant dix ans. Durant son absence, Tharn mena sa propre politique, troublant ainsi les affaires et la tranquillité de l'Empire. Uriel est finalement secouru en 399 et l'empereur revient sur Nirn totalement changé. C'est alors un homme âgé, posé, pessimiste et prudent qui reprend le trône et met fin aux années de politique ambitieuse.

L'exil d'Uriel Septim VII a eut pour effet de drainer son énergie vitale physique et mentale, cependant il a su garder l'esprit rusé et habile de sa jeunesse.

Restauration Modifier

La période post-Jagar marque l'aboutissement de deux événements majeurs : le Miracle de la Paix (communément appelé "Voile de l'Ouest") qui transforma les royaumes de la région de la Baie d'Illiaque en comtés (Sentinelle, Wayrest, Lenclume) modernes et pacifiés.

On assiste ensuite à la colonisation de Vvardenfell, orchestrée avec l'aide du Roi Helseth et de la Reine-Mère Barenziah. Il profite des conflits déchirant le Tribunal et les Grandes Maisons pour déplacer le centre politique de Morrowind à la cour du roi Helseth et d'introduire le culte des Neuf Divins en tant que religion dominante. Cette entreprise permet ainsi à Morrowind de se rapprocher davantage des sphères de l'influence impériale. L'Empire entre alors dans une période de paix et de prospérité comparables aux premières années du règne d'Uriel.

Mort Modifier

En l'année 433 de l'Ère Troisième, après l'assassinat de ses fils, Uriel tente de s'enfuir en empruntant un passage secret situé, sous la prison impériale. Il y rencontre ainsi le Héros de Kvatch et lui remet l'Amulette des Rois avant de se faire assassiner par un agent de l'Aube Mythique.

Il s'éteint ainsi à l'âge de 87 ans, sa mort marquant le début de l'invasion des forces daedriques de Mehrunes Dagon.

Apparitions Modifier

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA  .