Vaernima.jpg

Vaermina (en daedrique, Daedric V.svg.pngDaedric A.svg.pngDaedric E.svg.pngDaedric R.svg.pngDaedric M.svg.pngDaedric I.svg.pngDaedric N.svg.pngDaedric A.svg.png ) aussi nommée Vaermina "la Tisserande de l'Ensemble"[1] ou "la Pourvoyeuse"[2], est la Princesse Daedra maîtresse des rêves, des cauchemars[3], des mauvais présages et de la torture[4].

Sur le plan divin[modifier | modifier le wikicode]

Une bannière du culte de Vaermina

Quotebg.png
"Vaernima, dont la sphère est constituée des royaumes des rêves et des cauchemars et dont sont issus les présages maléfiques."
― Auteur inconnu, Le livre des Daedra


Quotebg.png
"Les rêves sont le domaine de Vaermina, puisse-t-Elle nous offrir le Sommeil Reposant."
― Mymophonus, Les mythes de Shéogorath

Le royaume de Vaernima est le Bourbier. Ce n'est qu'une succession de cauchemars tous plus horribles les uns que les autres. On ne sait donc pas s'il a une forme concrète ou pas, et donc si des êtres y vivent[5]. Ce plan semble partager une magéographie spécifique avec Mundus, puisque les rêveurs y arrivent souvent sans l'aide de personne[6]... Une fois dans le Bourbier, Vaernima collecte les souvenirs des rêveurs grâce à leurs rêves, et les remplace par des cauchemars. On ne sait pas ce qu'elle fait de ces souvenirs.

Alliée à Sanghin, elle a beaucoup d'ennemis, à savoir Ebonarm, Boéthia, Peryite et Hermaeus Mora[7].

Influences sur Nirn[modifier | modifier le wikicode]

Son jour d'invocation est le 10 Hautzénith durant la Fête des Marchands.

Cultes[modifier | modifier le wikicode]

Statue de Vaernima en Cyrodiil

Quotebg.png
"Nous nous rencontrons de nouveau, mortel, car nous nous sommes déjà rencontrés, que vous le sachiez ou non. Lorsque vous murmurez dans votre sommeil, c'est à moi que vous parlez. Lorsque vous vous éveillez en sueur, vous venez juste de quitter ma demeure. Je marche dans vos rêves ; je savoure vos cauchemars. Vous êtes maintenant à mon service."
― Vaermina, 3E 433


Pierre présente dans le Temple de Sorguevoix représentant Vaernima

Il y a assez peu de lieux de culte dédiés à Vaernima qui sont connus:

Mais la plupart des fidèles communiquent directement par rêve avec leur déesse. Les prêtres de Vaernima sont réputés être de fins alchimistes, ils sont notamment capable de créer la "Torpeur", une potion qui permet de se projeter dans les rêves d'autrui[8]. Le Miasme est une autre création alchimique : un gaz soporifique rituel qui ralentit le vieillissement[9].

Artefacts[modifier | modifier le wikicode]

Vaernima est connue pour avoir créé un unique artefact : le Crâne de la corruption.

Concurrence avec Shéogorath[modifier | modifier le wikicode]

Quotebg.png
"C'est ainsi que Shéogorath enseigna à Vaernima que sans folie, il n'y a ni rêves, ni création. Une leçon que Vaernima n'oubliera jamais."
― Auteur inconnu, Les Seize accords de la folie, Vol. IX

Il semblerait que Shéogorath et Vaernima se font concurrence quant aux profils des adeptes, tous deux ont pour fidèles des artistes et de dangereux sociopathes. Ainsi, les deux Princes Daedra se disputeraient leurs adeptes, à travers des jeux et des concours. Par exemple, le volume IX des Seize accords de la folie relate la défaite de Vaernima dans un duel, et elle dut céder 60 de ses fidèles à Shéogorath[10].

Lycanthropie[modifier | modifier le wikicode]

Bien que l'on attribue à Hircine la pérennité des loups-garous, Vaernima semble avoir une grande influence sur eux. À l'instar des Sorcières de Glenmoril, elle est capable de concevoir le remède contre la lycanthropie, Molag Bal devant négocier avec elle pour l'obtenir[11]. Cette malédiction empêche de dormir convenablement, le loup-garou étant en proie à de terribles cauchemars[12].

Détails[modifier | modifier le wikicode]

Références[modifier | modifier le wikicode]

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA.