TESO Forge Recherche Icône.png
Une partie du contenu de cette page est manquante et dépend d'un choix fait par le joueur.
Vous pouvez aider à la compléter en cliquant sur l'onglet "modifier" en haut de la page.

Valastë est la maîtresse des incunables altmer et la gardienne des tomes de la guilde des mages.

Interactions[modifier | modifier le wikicode]

Connaissances oubliées[modifier | modifier le wikicode]

Un membre haut-placé de la guilde des mages, Valastë, souhaite que le Vestige accomplisse une mission pour elle.

Simplement égaré[modifier | modifier le wikicode]

La première épreuve du Vestige au royaume de Shéogorath l'attend. Valastë et Shalidor ont découvert le moyen de le rendre là où il doit aller.

Le château du Rongeur affamé[modifier | modifier le wikicode]

On a chargé le Vestige de trouver un autre livre pour la guilde des mages. Il doit à nouveau retourner dans les îles Trémensides, dans l'enceinte du château du Rongeur affamé.

Conversation[modifier | modifier le wikicode]

Connaissances oubliées[modifier | modifier le wikicode]

Bien le bonjour, adepte. Je pense avoir une tâche pour vous.
Que puis-je faire pour vous ? Ses nouveaux membres sont la sève nourricière de la guilde des mages. Surtout pour les missions de récupération. J'en entendu parler d'un recueil de connaissances anciennes qui se trouverait dans une ruine non loin d'ici. J'aimerais que vous le récupériez pour moi.

C'est où ? TESO Alliance de Daguefilante icone.png Sur la côte au nord d'ici se trouve une ruine ayléide nommée Silumm. Pourriez-vous s'il vous plaît aller explorer cette ruine et rapporter tous les livres dignes d'intérêt que vous pourriez y trouver ?
TESO Domaine aldmeri icone.png Au nord de la côte se trouve la ruine de Ondil. S'il vous plaît, allez enquêter dans cette ruine et ramenez tout livre intéressant que vous pourrez trouver.
TESO Pacte de Coeurébène icone.png À l'ouest d'ici, sur la côte près du Mont cendreux, se trouvent les ruines dwemers appelées la Nef de la mer intérieure. S'il vous plaît, explorez-les et rapportez-moi tous les livres intéressants que vous trouverez.
Je reviendrai dès que possible. TESO Alliance de Daguefilante icone.png Les ruines de Silumm sont un endroit sombre et dangereux. Prenez garde là-bas, adepte.
TESO Domaine aldmeri icone.png Les ruines de Ondil sont un endroit sombre et dangereux. Prenez garde là-bas, adepte.
TESO Pacte de Coeurébène icone.png La Nef de la mer intérieure est un endroit sombre et dangereux. Prenez garde là-bas, adepte.

Quel est votre rôle dans la guilde des mages ? Je suis la maîtresse des incunables, la gardienne des tomes. Je suis ici pour inspecter l'Arcanaeum, la bibliothèque de la guilde. J'ai consacré ma vie à approfondir les connaissances de notre guilde. Il convient de maintenir un certain niveau. Comment avez-vous appris l'existence de ces livres ? Nous avons des oreilles partout, adepte. J'ai mis la main sur un rapport des services secrets qui évoquait ces grimoires.

Je croyais que la guilde avait une position de neutralité dans la guerre ? TESO Alliance de Daguefilante icone.pngNous sommes neutres dans la guerre pour Cyrodiil. Et nous en sommes fiers. Ce n'est pas pour ça que nous ne nous impliquons pas quand le cercle des Dagues remarque quelque chose.
TESO Domaine aldmeri icone.png [?]
TESO Pacte de Coeurébène icone.png Nous sommes neutres dans la guerre pour Cyrodiil. Et nous en sommes fiers. Ce n'est pas pour ça que nous ne nous impliquons pas quand les Exaltés cachés remarquent quelque chose.
TESO Alliance de Daguefilante icone.png Le cercle des Dagues ? La section de renseignements de l'Alliance de Daguefilante. Ils s'occupent des problèmes politiques et économiques du roi Émeric. D'après ce que j'ai compris, leur chef, une dénommée Cuivre, a eu le poste en retour d'un service rendu à sa Majesté.
TESO Domaine aldmeri icone.png [?]
TESO Pacte de Coeurébène icone.png Les Exaltés cachés ? La section de renseignements du Pacte de Cœurébène. La rumeur raconte qu'ils étaient autrefois un groupe d'alchimistes de la maison Telvanni qui auraient quitté le navire. Ils sont maintenant sous les ordres personnels du roi Jorunn et les Huit seuls savent ce qu'ils fabriquent.

Que contiennent ces livres ? Je ne sais pas. C'est toujours un délectable mystère de lire un livre pour la première fois. Il peut s'agir d'à peu près n'importe quoi, de recettes ancestrales aux secrets occultes les mieux gardés en passant par les captivants journaux des poètes elfes !

Le Vestige reparla à Valastë après avoir récupéré les volumes.

Avez-vous réussi ? Avez-vous les ouvrages ?
Oui, je les ai ici-même. Et il s'est produit quelque chose d'étrange. Bien joué ! Voilà qui prouve d'ores et déjà votre valeur aux yeux de la guilde. Étrange, vous dites ? Que s'est-il passé ?

Un vieil homme vêtu d'une robe m'est apparu. Il a dit s'appeler Shalidor. Shalidor ! Créateur du labyrinthe et de Parasortis ! Vous êtes sincère ? Et, euh... les pages de ce livre sont vierges. Pourquoi brille-t-il ainsi ?
Shalidor est apparu juste après que j'ai ramassé ce livre. Il a dit que le feu vous en dévoilerait le contenu. Les thaumaturges de la Première Ère utilisaient une encre spéciale qui ne devient visible qu'une fois au contact de feu arcanique. C'est peut-être ce qu'il voulait dire ? Vous trouverez un brasero non loin avec un tel feu. Voyons ce que les flammes vont nous révéler.
Je vais essayer. Jetez le livre dans le feu arcanique. N'ayez pas peur, les pages ne brûleront pas.

Pouvez-vous m'en dire plus sur Shalidor ? Shalidor était le plus célèbre archimage de la Première Ère. Son dévouement à la magie et son engagement dans la recherche n'ont jamais trouvé leur égal. La plupart des mages le vénèrent, même s'il a aussi ses détracteurs.

Pourquoi ses travaux sont-ils critiqués ? Shalidor pensait que le titre de mage devait se mériter. Il a créé maintes épreuves pour tester les talents magiques des hommes et des Mers. Ses plus farouches détracteurs sont justement ceux qui ont échoué lors de ces épreuves.

Le Vestige plaça le Volume oublié dans le brasero et son contenu se révéla.

Qu'a révélé le feu ?
Je ne comprends rien à ces mots. Il doit s'agir de sorts très complexes. Très complexes, en effet. Les tenants et les aboutissants dépassent mon entendement, mais... tenez. Voici un sort d'harmonie. Nous pouvons invoquer l'archimage Shalidor en personne ! Il va nous falloir quelques orbes rituels...

À quoi servent ces orbes ? Ils canaliseront votre magie, harmoniseront vos énergies vitales et l'attireront jusqu'ici. Apparemment, le rituel liera également vos esprits.
Qu'est-ce que ça signifie ? Cela signifie que l'archimage sera en mesure de vous guider et de vous parler quand bon lui semblera. Vous êtes prêt ?
Oui. Commençons.

À la place centrale.
Nous allons d'abord lier votre esprit à celui de Shalidor.
C'est bon. Quand vous serez prêt, utilisez l'orbe devant vous.

Utilisez la pierre, adepte. Elle prouvera votre valeur... ou pas.

Le Vestige entra en résonance avec Shalidor.

Bonne chance, adepte. Que la bénédiction de la guilde vous accompagne dans vos voyages.

Shalidor ouvrit un portail au Vestige le menant au creux du Frometonneur.

Adepte, il est rare que de nouvelles recrues de la guilde m'impressionnent... mais vous avez déjà fait vos preuves. Bonne chance dans le domaine de Shéogorath.

À son retour, le Vestige parla à Valastë.

Une aura de pouvoir émane de vous. Cela signifie-t-il que vous avez les livres ?
Un seul. Shéogorath va nous faire passer des épreuves pour obtenir les autres. Des épreuves. Eh bien, c'est un début, j'imagine. Qu'est-il arrivé à Shalidor ? Il a disparu dans un grand éclat de lumière.

Shéogorath l'a appelé. Ça se présente mal. Je vais attaquer la traduction de ce pas, mais j'espère que Shalidor reviendra pour m'y aider.
Shéogorath a maudit le livre. Shalidor ne peut pas le lire. Par le derrière de Xarxes ! Alors ça risque de prendre longtemps. Pensez à vous rendre dans une guilde de temps à autre. J'y laisserai un message pour vous quand j'aurai terminé.

Passez à notre maison de guilde de temps à autre. Je vais essayer de vous prévenir dès que j'aurai terminé.
Je m'en charge. Pendant ce temps, ouvrez l'œil lors de vos explorations. Il y a de nombreux volumes disséminés dans Tamriel. Qui sait ? L'un de ces livres pourrait nous aider à restaurer le havre de l'île de Shalidor.

Pardonnez-moi. Je dois commencer cette traduction. Ces runes... sont fascinantes.
Valastë, en ce qui concerne Shéogorath... Terrifiant, n'est-ce pas ? Aussi capricieux qu'un enfant, mais avec la puissance d'un prince Daedra.

Il est toujours comme ça ? Regardez les choses du bon côté. Vous êtes encore debout sur vos deux jambes. Vous n'avez pas les tripes à l'air, ni le teint violacé et aucun nouveau membre déformé n'a poussé sur votre corps. Ça pourrait être pire.

Simplement égaré[modifier | modifier le wikicode]

Shalidor vous a trouvé ! Contente de vous revoir. J'ai déchiffré le sort dans le livre. Êtes-vous prêt à affronter l'épreuve du feu de Shéogorath ?
Oui, je suis prêt. Excellent. Cela a été fascinant de travailler avec Shalidor. Il est incapable de lire le livre, mais il a été d'une précieuse aide. J'ai dû déchiffrer de nombreuses couches de sens cachés dans le tome.

Shalidor est ici, alors ? Oui. Parlez à l'archimage. Il médite sur les épreuves à venir. Je suis toujours... épuisée par ces efforts, alors c'est lui qui vous ouvrira le portail vers les îles Trémensides.
Merci, Valastë.

Qu'Auri-El veille sur vos pas. Ce projet m'enthousiasme énormément. Le Sanctuaire de Shalidor serait un avantage inestimable pour tous les mages de Tamriel. Même le maître de guilde Vanus soutient nos travaux !
Que pouvez-vous me dire sur le livre ? Contente de vous demandiez. En surface, c'est un simple livre de contes pour enfants des terres dunmers des Éboulis. Mais ce n'est qu'une apparence.

Il cache quelque chose derrière ces histoires pour enfants ? Bien des choses ! Chaque histoire a des sens cachés. D'ingénieuses références ésotériques qui se plongent dans les méandres de l'histoire. Ça a été fascinant de déterrer les secrets de ce livre. Shéogorath est peut-être fou, mais il est aussi un génie !

Que pouvez-vous me dire sur le lieu où je me rends ? Pas grand-chose. Nous avons tenté de scruter l'Oblivion, d'avoir un aperçu du lieu. Je ne pouvais rien voir, mais malgré cela, j'ai été prise d'un grand mal du pays.

D'où venez-vous ? J'ai grandi là où la plupart des Hauts-Elfes grandissent : sur les magnifiques rivages verdoyants de l'archipel du Couchant. Souvent, je me remémore les pétales roses et la douce brise de mon pays. Je ne sais par pourquoi je pense à cela aujourd'hui, cela dit.

Pouvez-vous me reparler de ce sanctuaire ? Bien sûr, adepte. En enquêtant dans des ruines pour moi, vous avez attiré l'attention de l'archimage Shalidor, patriarche de tous les mages. Nous travaillons avec lui pour venir à bout des épreuves de Shéogorath, le Dieu fou, et retrouver le sanctuaire perdu de Shalidor.

Comment est-ce, de travailler avec Shalidor ? Un vrai plaisir. Sa vision de l'histoire est fascinante, de mon point de vue ! Et sa connaissance des mystères les plus obscurs est... disons que j'ai l'impression d'être une élève à nouveau.
Valastë, est-ce que vous appréciez cela plus que vous ne voulez l'admettre ? Adepte, ce qui se dit entre moi et l'archimage doit rester strictement confidentiel. Je n'ai aucun compte à rendre à qui que ce soit.
À quoi ressemble ce sanctuaire ? Eyévéa, c'est son nom. Il y a fort longtemps, c'était une île de l'archipel du Couchant. Rejeté des mages de tout Tamriel, Shalidor a travaillé jour et nuit pour en faire un sanctuaire. Il s'est échappé de justesse quand Shéogorath l'a revendiquée.
A-t-il seulement mentionné les circonstances de la perte de ce sanctuaire ? Il refuse toujours de me dire ce qui s'est passé. J'ai cru comprendre qu'il y avait une sorte de marchandage entre eux, et Shéogorath a pris le dessus.

Le Vestige retourna à la guilde en possession du livre.

Ah, vous revoilà. Avez-vous le deuxième livre ?
Oui, voilà le livre. Excellent... « Le cirque du joyeux massacre » ? Un titre accrocheur ! Je vais commencer mes recherches dès maintenant. Je ne saurais attendre plus longtemps.

Nous avons de la chance de vous avoir, adepte. Je ne suis pas mage de bataille. Je suis beaucoup plus à mon aise dans les rayonnages que sur le terrain.

Le cirque du joyeux massacre[modifier | modifier le wikicode]

Je suis ravie que Shalidor vous ait trouvé. J'ai besoin de votre aide. (Si le Vestige accepte la quête auprès de Shalidor.)
Maudits soient le Dieu fou et son livre absurde ! (Si le Vestige accepte la quête auprès de Valastë.)
Qu'y a-t-il ? Shéogorath ! Il a rendu cela insoutenable. J'ai traduit le dernier livre que vous avez retrouvé, mais il n'a aucun sens. Je ne trouve aucun indice qui puisse nous guider vers notre prochaine épreuve. J'ai dû manquer quelque chose.

Et si je le lisais ? Je vous en prie. « Le cirque du joyeux massacre » est là, sur le bureau. Prenez garde. La perfidie du Dieu fou ne connaît aucune limite.
Je ferai attention. Bonne chance, mon ami.

Les recherches n'avancent pas, cette fois-ci ? Cette fois, on dirait presque que les runes elles-mêmes se moquent de moi. J'ai traduit les textes assez rapidement. Voyez-vous, quand on les lit... les mots n'ont simplement aucun sens.

Vous vous en sortez ? Si vous m'aviez dit, des années auparavant, que je travaillerais avec Shalidor, je ne vous aurais pas cru. Cette opportunité me comble. C'est la chance d'une vie. Mais je ne peux m'empêcher de me sentir submergée de travail.

Au cirque du joyeux massacre, le Vestige croisa une âme perdue, qui le guida à des visions de Valastë, Ondendil et Malanië.

  • Âme perdue: Ce ne sont pas mes terres. Je veux rentrer chez moi.
    Il m'a dit que je pouvais rentrer chez moi. Il me reste plus qu'à retrouver mon chemin.
    Dites ? Vous êtes perdu, vous aussi ?
  • Ondendil: Ce n'est pas en feuilletant des livres toute la journée que vous gagnerez votre vie. Il faut gagner des sous, Valastë !
  • Malanië: Les mages aussi eux-même lèvent le nez de leurs livres, de temps à autre. Vous ne supportez pas la présence d'autrui. C'est pathétique.

Un peu plus loin, le Vestige eut une vision de Valastë et Vanus Galérion.

  • Vanus Galérion: Votre esprit est exceptionnel, Valastë. Nous ne rencontrons que très rarement des mers de votre qualité. Nous avons accepté votre candidature à rejoindre notre auguste et glorieuse guilde des mages.
  • Valastë: C'est mon jour de fierté, maître de guilde. Je vous en remercie.

D'autres visions de Valastë apparurent au Vestige.

Maudit soit le Dieu fou ! Je ne parviens pas à déchiffrer ce texte. Quelle idiote je fais !

Mère ! Vous m'avez abandonnée... Je me retrouve toute seule. Les autres étudiants, les autres mages, ils me détestent tous. Vous étiez l'unique... À présent, vous êtes partie.

Enfin, la dernière phrase... hé. Petites bestioles de lettres, grouillez sur la page ! Tortillez-vous, allez-y, petites bestioles !

Au troisième acte de la pièce, le Vestige porta secours à l'actrice de Valastë.

Mes livres sont mes seuls amis... Que me reste-t-il si les livres se retournent contre moi ?

Le Vestige récupéra le Potager de Robier et le rapporta à Valastë.

Que s'est-il passé ? Où étiez-vous ?
Shéogorath m'a fait subir une épreuve de plus, mais je détiens le troisième livre. Oh, j'ai presque peur de vous demander ce qui s'est passé. J'espère que cette épreuve n'a pas été trop pénible... Je vais de ce pas m'attaquer à la traduction de ce livre. Il nous reste encore une épreuve à surmonter. Beau travail.

Plus qu'une seule épreuve. Quand nous aurons fini d'explorer la folie de Shéogorath, nous vous le ferons savoir.
Valastë ? Vous faisiez partie de ma dernière épreuve. Vraiment ? Qu'est-il arrivé ?

Shéogorath m'a forcé à sauver des copies de vous, Vanus Galérion et Shalidor. Plus nous avons affaire à lui, plus je suis convaincue que le Dieu fou n'est qu'un enfant gâté, s'amusant à arracher les pattes des insectes pour le plaisir de les voir se convulser. Il s'est passé autre chose ?
Il m'a fait attaquer des visions des alliances, même les chefs. Une sorte de commentaire à propos de l'objectif de Shalidor, sans doute. C'est peut-être un enfant, mais Shéogorath sait se faire entendre.

Le château du Rongeur affamé[modifier | modifier le wikicode]

Vous êtes exactement celui que je voulais voir. (Si le Vestige a commencé la quête en parlant à Valastë.)
Shalidor vous a trouvé, parfait. (Si le Vestige a commencé la quête en parlant à Valastë.) J'ai réfléchi aux indices qui contenait le dernier livre... et je crains que les nouvelles soient mauvaises. Votre prochaine épreuve vous mènera dans une région particulièrement déplaisante des îles Trémensides. Un endroit appelé le château du Rongeur affamé.
Ce nom est censé me dire quelque chose ? (Si le Vestige a commencé la quête en parlant à Shalidor.)
Suis-je censé reconnaître ce nom ? (Si le Vestige a commencé la quête en parlant à Valastë.) Seulement si vous avez passé toute votre vie penché sur d'obscurs tomes daedriques. Le Château se trouve dans la partie la plus obscure de Démentia, la terre d'ombres des îles Trémensides. Je crains que...

Valastë, vous allez bien ? Ça... Ça va aller, adepte. Je suis fatiguée, voilà tout. Il devient très épuisant de traduire ces tomes. Ne vous inquiétez pas pour moi. Je vais vous ouvrir un portail vers les îles de ce pas. Si vous voulez bien ?
Merci, Valastë.

Valastë ouvrit le portail.

Uuh... que Xarxès me donne la force. Tout ira bien, adepte. Je ne me rendais pas compte combien j'étais fatiguée.
Valastë, que se passe-t-il ? Vous êtes souffrante. Laissez-moi répondre par une question. Connaissez-vous Démentia et Mania ?

Pardon ? Comment ? Les îles Trémensides. Le royaume d'Oblivion, que vous avez parcouru par la folie de Shéogorath, est divisé en deux sphères. À Mania, les couleurs sont plus vives que vives. De magnifiques fleurs bourgeonnent, et des créatures se faufilent dans les taillis.
Vous n'allez pas répondre à ma question, donc ? Les ombres de Démentia sont noires, sous un ciel nuageux, et pleines de bêtes enragées. Pierres noires et cliquetis des chaînes. C'est pour ça que je suis épuisée. La nuit dernière, j'ai rêvé de Démentia, et du château du Rongeur affamé.

Comment le dernier tome vous a-t-il guidée vers le château ? « Le jardin des légumes de l'oncle Robier » était... une lecture apaisante, à ma grande surprise. Mais quand on déchiffre ses sous-entendus, les choses s'assombrissent rapidement. C'est l'histoire d'une plantation.

Une plantation ? Le livre décrit une résidence luxueuse. Un magnifique dédale où l'on peut occuper ses après-midi. Puis un vaste presbytère où les salle se multiplient. Pensez-en ce que vous voulez.

C'est le dernier livre que je dois retrouver, n'est-ce pas ? Qu'Auri-El me fasse dire la vérité, je pense que oui. Les mots de Shéogorath ne sont que folie et son souffle est dément, mais quand les princes Daedra passent un accord, ils ont tendance à... s'y tenir.

Ils ont « tendance » ? Et bien, pensez-y. Il ne vous aurait donné aucun livre s'il ne l'avait pas voulu. S'il s'est impliqué à ce point dans son petit jeu, pourquoi s'arrêterait-il maintenant ?

Le Vestige rapporta le livre à Valastë.

Vous êtes de retour ! Avez-vous trouvé le livre ?
Oui. Vous avez réussi ! À présent, nous détenons tous les livres. Il ne me reste plus qu'à les étudier dans leur ensemble. Ils devraient nous permettre de localiser l'île de Shalidor !

Souhaitez-moi bonne chance, mon ami. J'en aurai besoin, cette fois.
Vous avez l'air un peu plus en forme, Valastë. Oui, adepte, je me suis vite rétablie après votre départ. Je... Je me sens juste un peu fatiguée. Cette histoire avec ces livres que vous avez retrouvés. Tout cela m'a épuisée.

C'est déjà ce que vous m'avez dit la dernière fois. Que voulez-vous dire ? Ces livres sont tels des labyrinthes de mots. Il y a de nombreuses couches de sens, d'interminables pistes de recherche. Il les a chargés de références obscures que seule une personne avec mes connaissances peut comprendre. C'est extrêmement fatigant.
Vous sembliez nerveuse quand vous parliez du prochain livre. Comme je l'ai dit, juste un peu fatiguée. Ne vous inquiétez pas, adepte. Je suis capable de relever le défi. Je suis même l'une des seules dans tout Tamriel à pouvoir déchiffrer cela ! Nous en viendrons à bout.

Le pacte du Dieu fou[modifier | modifier le wikicode]

Adepte. Shalidor a dû vous trouver. (Si le Vestige a commencé la quête en parlant à Shalidor.) Je suis ravie de vous revoir. J'ai traduit le livre, et nous sommes prêts pour le beurre au rhum simiesque.
Valastë, vous êtes encore plus mal en point. Non, je... je suis seulement très fatiguée. Grâce à Shalidor, nous avons pu déchiffrer le rituel caché profondément dans l'ensemble des tomes. Il est prêt, il vous attend. Ensemble, vous exécuterez le rituel qui... hah. S'exécutera. Tel un valet auprès de son roi.

Vous devez vous reposer. Concentrez-vous sur votre mission. Comme vous pouvez le voir, j'ai préparé les lieux pour le rituel. Voici les livres. Prenez-les et placez-les sur les piliers de lumière autour de la salle. Ils concentreront la puissance des livres pour l'archimage.
Si vous insistez. J'aurai bientôt l'occasion de me reposer, adepte. Je n'ai pu finir que grâce à Shalidor. Son enthousiasme et son énergie m'ont soutenue pendant cette dure épreuve.
Vous avez l'air encore plus mal en point qu'à notre dernière rencontre. Je vous en prie, adepte, je vais bien. Comme je l'ai dit, la traduction de ces livres a considérablement drainé mon énergie. Je suis épuisée, mais cela en vaut la peine. Le sanctuaire sauvera de nombreuses vies et nous donnera à tous la chance de travailler en paix.

Le Vestige invoqua Shalidor à la maison de guilde grâce au rituel de Valastë.

Bravo, adepte ! L'éclat de ce sol, si brillant, si beau ! Nous aurons une vraie fête, ce soir.

Shalidor s'attela à restituer Eyévéa à Tamriel mais s'écria que quelque chose n'allait pas avant de plonger à travers le portail.

Je serai juste derrière vous. Ne vous inquiétez pas.

Valastë et le Vestige rejoignirent Shalidor à Eyévéa.

Shalidor semble très contrarié. Il vaut mieux aller lui parler ! Je ne voudrais pas qu'il aille tout raconter à Père.

Shalidor donna l'ordre à ses deux adeptes de se rendre

Valastë et le Vestige rejoignirent Shalidor à Eyévéa.

Il nous a quittés ! Pourquoi nous a-t-il laissés là ? En route, en route ! Il ne faut pas faire attendre l'archimage !

Fascinantes créatures que les Daedra.
Je n'aurais jamais cru avoir la chance d'en étudier un de si près.
Décidément, l'ouvrage « Variétés de Daedra » est un tissu d'âneries.
J'en ai assez de lutter. N'y a-t-il donc pas de place pour la négociation ?
J'ai toujours pensé que ma maîtrise des sorts de combat était strictement théorique !
Il y en a tant. Tant de souffrance, de colère et de mort.
N'était-ce qu'une illusion ? Serons-nous jamais libérés des affres de la guerre ?
Si j'arrive à faire une bonne nuit de sommeil, j'aimerais écrire un article à ce sujet.
Comment... Comment pensez-vous que ces choses se reproduisent ?
Eh bien, c'était épuisant ! Il n'y a plus de Daedra, n'est-ce pas ?
Il en vient toujours plus. On ne les a donc pas tous tués ?
Le dernier m'a parlé. Vous avez entendu ? Il a dit mon nom !
Pourquoi... Pourquoi avons-nous fait cela ? Il avait l'air si gentil !
Vous avez toujours été comme ça ? J'aurais juré que vous étiez plus grand, avant.
Vous avez vu mes livres ? Ce sont mes amis, vous savez ?
C'était atroce ! Engageons un véritable combat, à présent !
Ce bourdonnement est de plus en plus fort ! Assez. C'est terminé, tout va bien, maintenant.
Beurre au rhum simiesque, baratte opaque. Ni doux ni crémeux, à vous rendre patraque !
Les portails vaincus, la lumière réfléchie, Daedra disparus, relégués dans la nuit !
Ai-je enfreint la troisième loi des harmoniques hermétiques interévocatoires ?

Le Vestige retrouva Shalidor et Shéogorath devant la guilde.

Cet homme... ce Shéogorath. Vous... vous l'entendez ? Il chuchote dans ma tête, j'entends sa voix. Que fait-elle dans ma tête ?

Le Vestige parla à Shéogorath.

Hé hé ! Vous avez vu les papillons ? Ils sont tous partis !

Le Vestige parla à Shalidor.

Je vais y arriver, adepte. Je suis prête à faire le nécessaire.

Le Vestige récupéra les cristaux.

Les cristaux brillent, brillent au soleil. Tous font pleuvoir l'arc-en-ciel.

Le Vestige referma les portails daedriques.

Trois petits canards, bien en rang. Un bec rouge, un bec vert, un bec jaune !

Shalidor libéra le passage vers le hall.

Je l'entends ! J'arrive, oncle Shéo !

Le Vestige entra dans la maison de guilde.

Comment les papillons ont-ils pu rentrer dans ma tête ? Ils volent partout et boivent le miel de mon esprit.

Le Vestige retrouva Shéogorath et Haskill.

Ils sont là ! Ils sont dans mon cœur, dans ma tête et dans mes yeux ! Je les sens partout !

Le Vestige triompha de Haskill.

  • Shéogorath: Bon, ça suffit. Cessez de vous battre, vous deux !
  • Archimage Shalidor: Trêve de jeux, Shéogorath. Vous allez nous céder l'île, oui ou non ?
  • Shéogorath: Bon, très bien. Calmez-vous, je vais faire mes bagages et m'en aller. Valastë ! Très chère, vous voulez bien venir ?
  • Valastë: Oncle Shéo ? Nous partons quelque part ?
  • Shéogorath: Oui, petite créature. Vous allez m'accompagner, nous retournons aux îles Trémensides ! Charmante idée, n'est-ce pas ?
  • Archimage Shalidor: Arrière, Dieu fou ! Valastë ne vous appartient pas !
  • Shéogorath: Ne l'est-elle pas, pourtant ? On le voit sur son visage, on le respire dans l'air. Elle est folle à lier, c'est une désaxée, une aliénée. Pendant tout ce temps, elle a lu les histoires de l'oncle Shéo et maintenant, elle a hâte de partir. Direction : mes îles Trémensides.
  • Valastë: Oh oui ! Je veux partir avec l'oncle Shéo ! Il a plein de papillons, je les adore !
  • Shéogorath: Hum. C'est une devinette, une énigme, un... choix, même. Bon, écoutez, mortel, vous n'avez qu'à choisir, hein ? Valastë doit-elle rester ? Ou m'accompagner dans ces îles merveilleuses ? Donnons plus de saveur à ce marché. Vous décidez qu'elle reste et je la soigne. Eh oui ! Oncle Shéo va rendre la raison à cette Valastë soporifique qui n'a que ses livres pour amis.
  • Archimage Shalidor: Et si l'adepte décide qu'elle vous accompagne ?
  • Shéogorath: Eh bien, il se trouve que j'ai un livre supplémentaire. Je vous le donnerai en échange de Valastë. Il s'intitule... le Folium Discognitum.
  • Archimage Shalidor: Shéogorath, espèce de salaud ! Vous me jetteriez le Folium au visage une nouvelle fois, après toutes ces années ?
  • Shéogorath: J'en suis l'auteur. C'est un artefact bien charmant très puissant qui instille la connaissance de la folie chez le lecteur ! Il vaut au moins, euh, quatre à cinq fois plus que ces éclats célestes que vous, aventuriers, cherchez si souvent. Alors ! Valastë reste et je la soigne. Ou alors elle m'accompagne et vous, petit mortel, gagnez en puissance. C'est à vous de voir !

Le Vestige parla à Valastë.

Oncle Shéo veut m'emmener aux îles Trémensides ! Merveilleux. Les papillons ! Il y en aura partout ! Et il a tellement de livres !
Valastë, il affirme que vous pourrez retrouver la raison si vous restez. Mais... oncle Shéo ! Il me tiendra chaud, et il me protégera, et j'aurai tellement d'amis avec qui jouer. Les livres sont mes amis, vous ne saviez pas ?

Et s'il ne vous traitait pas bien ? Il est complètement fou ! Adepte, si je reste... si je reste je ne sais pas si... Mais peut-être, avec lui... je pourrais être heureuse. Heureuse comme les papillons ! Ils tapent, tapent, tapent des ailes !

Je veux partir avec oncle Shéo ! Je veux partir avec oncle Shéo !

Si le Vestige décide que Valastë reste.

  • Valastë: C'est... c'est comme si la brume venait de se lever sous mon crâne. Adepte, je ne sais pas quoi dire. Vous m'avez sauvée d'un sort pire que la mort.
  • Archimage Shalidor: Valastë... c'est bien vous ?
  • Valastë: Oui... je vais bien, Shalidor. Je recouvre mes esprits.

Ne vous inquiétez pas, adepte. Je serai bientôt rétablie. Et maintenant que vous m'avez rendu mon esprit, j'ai simplement besoin de repos.
À votre service, Valastë. Vous avez remporté les épreuves du Dieu fou, restitué ce sanctuaire à la guilde des mages et m'avez aidée à recouvrer mes esprits. Il n'y a pas de mot pour vous exprimer toute ma gratitude. Merci, adepte. Merci pour tout.

Si le Vestige décide que Valastë s'en aille.

[?]

Apparitions[modifier | modifier le wikicode]

Sauf mention contraire, le contenu de la communauté est disponible sous licence CC-BY-SA .